19 Juillet

L'objet du jour : le Saddle de Dior

 

Quel sac pourrait mieux résumer la décennie 2000 que le Saddle de Dior ? Dix-huit ans après sa première apparition sur le podium du défilé Dior printemps-été 2000 par John Galliano, le sac Saddle de Dior revient sur le devant de la scène. Retour sur la naissance d'une icône.

Par Léa Zetlaoui

Gisele Bundchen & Rhea Durham photographiées par Nick Knight pour Dior printemps-été 2000

Carrie Bradshaw (Sarah jessica Parker) dans Sex and The City.

Saison 3 épisode 5.

1. Printemps-été 2010 : naissance d'un it-bag

Imaginé par John Galliano en 1999, présenté pour la première fois sur le défilé “Logomania” printemps-été 2000, au deuxième passage, il accompagne une robe coupe en biais col bénitier, une micro-veste en jean et des bottes en jean hauteur genoux, au sein d'une collection qui croise, tous azimuts, logo Dior vintage, bottes lacées, total looks jean, imprimés foulard, silhouettes over sexy et, bien sûr, de nombreuses références à l’univers équestre. Cette collection de John Galliano deviendra culte, en témoigne le clip Jumpin' Jumpin' des Destiny’s Child qui s'en emparent avec délectation, et le Saddle ("selle" en anglais) inspiré par la forme arrondie et douce d’une selle de cheval marquera la décennie. Par la suite, John Galliano s’amusera à habiller sa création de toutes les extravagances possibles : version jean, en toile logotypée bleu ou bordeaux, en cuir blanc ou noir, en toile logotypée et fleurs ou bandes rasta, à patchs, en veau beige, ou à imprimé Wall Street Journal… qu’il se décline dans sa forme mini ultra simple ou plus grande avec une grosse boucle, le Saddle supporte toutes les envies du génial directeur artistique.

 

 

"Le meilleur ami de la working girl

indépendante et sexuellement libérée est un Saddle de Dior.”

 

En pleine naissance du phénomène it-bag, le Saddle, à la fois petit et sexy,  devient la première création contemporaine à s’imposer comme tel. Carrie Bradshaw (Sarah Jessica Parker) dans Sex and the City, Paris et Nikkie Hilton, Beyoncé, Misha Barton, Sienna Miller, mais également les campagnes porno chic huilés et colorés de Nick Knight pour Dior finissent d’asseoir la notoriété de l’objet. Durant les années 2000, le meilleur ami de la working girl indépendante et sexuellement libérée est un Saddle de Dior.

 

 

 

 

Le défilé Dior automne-hiver 2018-2019 par Maria Grazia Chiuri au Musée Rodin

2. Automne-hiver 2018-2019 : l'icône ressuscitée

Petit saut dans le temps : le 27 mars 2018 à Paris, la directrice artistique de la maison Dior, Maria Grazia Chiuri, présente au musée Rodin son défilé automne-hiver 2018-2019 inspiré par les années 60 et plus particulièrement par les révoltes de Mai 68 (dont la France fête les 50 ans cette année). Dans un espace entièrement tapissé de couvertures de magazines de mode et de photos des archives Dior façon affiches de propagande, les silhouettes, plus intello-sexy que branchées-bobo, se succèdent, faisant la part belle aux patchworks, kilts et pièces réalisées au crochet. Au milieu de cette collection aux effluves sixties revendicatrices, le Saddle signe son grand retour. Légèrement plus grand, et désormais agrémenté d’une bandoulière, décliné en version patchwork ou en cuir lisse, l’iconique sac des années 2000 retrouve ses lettres de noblesse. Quelques jours après le show, les ventes de Saddle sur les sites vintage se sont affolées.

 

 “Quelques jours après le show, les ventes de Saddle sur les sites vintage se sont affolées.”

 

À un moment où les femmes, que ce soit sur un podium, dans la rue (mouvement #Metoo), ou la direction artistique de la maison Dior (notamment sous l'impulsion du nouveau CEO Pietro Beccari et de Maria Grazia Chiuri, première directrice artistique de la maison), le Saddle revient sur le devant de la scène. Débarrassé de son aura sulfureuse, mais toujours marqué du sceau de la revendication, le sac culte vient livrer un nouveau combat. Une renaissance aussi inattendue que réussie pour ce sac emblématique, qui auréole le Saddle d'un double statut d’icône. 

Le "Saddle” automne-hiver 2018-2019 par Maria Grazia Chiuri en cuir noir 

Le "Saddle” automne-hiver 2018-2019 par Maria Grazia Chiuri en patchwork

NuméroNews