222

Manhattan rooftop
par Txema Yeste

 

Manhattan rooftop, une série de Txema Yeste avec Alisa Ahmann publiée dans le Numéro Dark de septembre.

Haut et jupe à volants en soie et ceinture, BALMAIN. Cuissardes, DIOR.

Veste et pantalon en laine, et escarpins, BOTTEGA VENETA.

Pull à col roulé en laine, ICEBERG.

 

Manteau en patchwork de cuir et laine, CHANEL. Gants, LACRASIA. Cuissardes, DIOR.

Veste en fourrure et pull, MICHAEL KORS. Culotte et porte-jarretelles, LA PERLA. Cuissardes, GIANVITO ROSSI. 

 

 

 

 

Retrouvez cette série dans son intégralité dans le Numéro Dark de septembre 2015, disponible actuellement en kiosque et sur iPad.

 

 

→ Abonnez-vous au magazine Numéro

→ Abonnez-vous à l'application iPad Numéro

 

 

Réalisation : Elizabeth Sulcer assistée de Derek Medwed. Mannequin : Alisa Ahmann chez The Society Management. Maquillage : Tyron Machhausen chez The Wall Group. Coiffure : Tomi Kono pour Bumble and bumble chez Julian Watson Agency. Manucure : Tracylee chez Tim Howard Management. Décor : Eli Metcalf chez Lalaland Artists. Retouche : Marie Zacchi. Numérique : Carles B. Arnan. Production : Brachfeld.

A Venise, la maison Lesage expose ses broderies exceptionnelles
879

A Venise, la maison Lesage expose ses broderies exceptionnelles

Mode À Venise, l'exposition Homo Faber rend hommage aux métiers d'art à travers l'Europe. La maison de broderies Lesage y expose ses créations. À Venise, l'exposition Homo Faber rend hommage aux métiers d'art à travers l'Europe. La maison de broderies Lesage y expose ses créations.

Le défilé Michael Kors printemps-été 2019
823

Le défilé Michael Kors printemps-été 2019

Fashion Week Couleurs vives, imprimés floraux voire tropicaux, ceintures et colliers coquillages, Michael Kors emmène l’esprit plage sur son défilé homme et femme printemps-été 2019.   Couleurs vives, imprimés floraux voire tropicaux, ceintures et colliers coquillages, Michael Kors emmène l’esprit plage sur son défilé homme et femme printemps-été 2019.  

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid
874

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid

Photographie Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social. Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social.