30 Novembre

Patrick Demarchelier shoote Dior Homme pour la première fois

 

Collaborateur historique de la maison Dior, Patrick Demarchelier n'avait jamais travaillé pour Dior Homme. Kris Van Assche l'a choisi pour photographier la collection Black Carpet printemps-été 2018 dédiée au smoking.

Par La rédaction

1/5
  • Si Patrick Demarchelier entretient avec la maison Dior une fidèle relation depuis plusieurs décennies, il n'avait jamais collaboré avec Dior Homme. C'est désormais chose faite, puisque le photographe français installé aux Etats Unis depuis 1974, signe ses premières images pour la collection capsule Black Carpet printemps-été 2018. A travers cette collection, Kris Van Assche réinterprète le smoking, vêtement institutionnel par excellence. Brodé, décousu, déconstruit, retravaillé, sous l'impulsion du Belge, le smoking se pare d'une aura rock'n'roll dans le plus pur style Dior Homme. Lors de son défilé printemps-été 2018, Kris Van Assche avait déjà rendu hommage au smoking ainsi qu'aux ateliers de la maison Dior Homme à travers un exercice de réinterprétation magistrale.

    L’idée de la collection Black Carpet consiste à injecter l’énergie et l’attitude rebelle de la collection du défilé dans une collection capsule evening wear qui joue avec les codes et le savoir-faire de la maison Dior. Retravailler le costume en proposant des interprétations plus extrêmes”, explique Kris Van Assche

     

     

  • Si Patrick Demarchelier entretient avec la maison Dior une fidèle relation depuis plusieurs décennies, il n'avait jamais collaboré avec Dior Homme. C'est désormais chose faite, puisque le photographe français installé aux Etats Unis depuis 1974, signe ses premières images pour la collection capsule Black Carpet printemps-été 2018. A travers cette collection, Kris Van Assche réinterprète le smoking, vêtement institutionnel par excellence. Brodé, décousu, déconstruit, retravaillé, sous l'impulsion du Belge, le smoking se pare d'une aura rock'n'roll dans le plus pur style Dior Homme. Lors de son défilé printemps-été 2018, Kris Van Assche avait déjà rendu hommage au smoking ainsi qu'aux ateliers de la maison Dior Homme à travers un exercice de réinterprétation magistrale.

    L’idée de la collection Black Carpet consiste à injecter l’énergie et l’attitude rebelle de la collection du défilé dans une collection capsule evening wear qui joue avec les codes et le savoir-faire de la maison Dior. Retravailler le costume en proposant des interprétations plus extrêmes”, explique Kris Van Assche

     

     

  • Si Patrick Demarchelier entretient avec la maison Dior une fidèle relation depuis plusieurs décennies, il n'avait jamais collaboré avec Dior Homme. C'est désormais chose faite, puisque le photographe français installé aux Etats Unis depuis 1974, signe ses premières images pour la collection capsule Black Carpet printemps-été 2018. A travers cette collection, Kris Van Assche réinterprète le smoking, vêtement institutionnel par excellence. Brodé, décousu, déconstruit, retravaillé, sous l'impulsion du Belge, le smoking se pare d'une aura rock'n'roll dans le plus pur style Dior Homme. Lors de son défilé printemps-été 2018, Kris Van Assche avait déjà rendu hommage au smoking ainsi qu'aux ateliers de la maison Dior Homme à travers un exercice de réinterprétation magistrale.

    L’idée de la collection Black Carpet consiste à injecter l’énergie et l’attitude rebelle de la collection du défilé dans une collection capsule evening wear qui joue avec les codes et le savoir-faire de la maison Dior. Retravailler le costume en proposant des interprétations plus extrêmes”, explique Kris Van Assche

     

     

  • Si Patrick Demarchelier entretient avec la maison Dior une fidèle relation depuis plusieurs décennies, il n'avait jamais collaboré avec Dior Homme. C'est désormais chose faite, puisque le photographe français installé aux Etats Unis depuis 1974, signe ses premières images pour la collection capsule Black Carpet printemps-été 2018. A travers cette collection, Kris Van Assche réinterprète le smoking, vêtement institutionnel par excellence. Brodé, décousu, déconstruit, retravaillé, sous l'impulsion du Belge, le smoking se pare d'une aura rock'n'roll dans le plus pur style Dior Homme. Lors de son défilé printemps-été 2018, Kris Van Assche avait déjà rendu hommage au smoking ainsi qu'aux ateliers de la maison Dior Homme à travers un exercice de réinterprétation magistrale.

    L’idée de la collection Black Carpet consiste à injecter l’énergie et l’attitude rebelle de la collection du défilé dans une collection capsule evening wear qui joue avec les codes et le savoir-faire de la maison Dior. Retravailler le costume en proposant des interprétations plus extrêmes”, explique Kris Van Assche

     

     

  • Si Patrick Demarchelier entretient avec la maison Dior une fidèle relation depuis plusieurs décennies, il n'avait jamais collaboré avec Dior Homme. C'est désormais chose faite, puisque le photographe français installé aux Etats Unis depuis 1974, signe ses premières images pour la collection capsule Black Carpet printemps-été 2018. A travers cette collection, Kris Van Assche réinterprète le smoking, vêtement institutionnel par excellence. Brodé, décousu, déconstruit, retravaillé, sous l'impulsion du Belge, le smoking se pare d'une aura rock'n'roll dans le plus pur style Dior Homme. Lors de son défilé printemps-été 2018, Kris Van Assche avait déjà rendu hommage au smoking ainsi qu'aux ateliers de la maison Dior Homme à travers un exercice de réinterprétation magistrale.

    L’idée de la collection Black Carpet consiste à injecter l’énergie et l’attitude rebelle de la collection du défilé dans une collection capsule evening wear qui joue avec les codes et le savoir-faire de la maison Dior. Retravailler le costume en proposant des interprétations plus extrêmes”, explique Kris Van Assche

     

     

NuméroNews