Cette fin d’année 2017 restera marquée par le retour triomphal de Charlotte Gainsbourg. Si la chanteuse de 46 ans a écrit tous les textes de son dernier album Rest dédié à Kate, sa sœur disparue, elle s’est également essayée à la réalisation en prenant les commandes de chacun des clips de cet opus. Avec le titre “Les Oxalis”, elle rend hommage à son père Serge dans les allées du cimetière du Montparnasse, empruntant le rythme de ses vers et son phrasé emblématique : “Entre nous s’immisce/l’éclat de l’empyrée/où pousse l’oxalis/nos cœurs restent scellés”. Au-delà de l'élocution, Charlotte Gainsbourg s'empare de l'atmosphère musicale de son père et, entre les tombes, s'adonne à une envolée disco qui rompt avec la mélancolie du lieu. Rappelons que l'oxalis est une plante qui symbolise la vitalité et dont les feuilles comestibles ont un goût acidulé. Comme l’explique le compositeur SebastiAn qui a collaboré sur l’ensemble de cet album, l’œuvre “parle à haute voix aux êtres que Charlotte a perdus”.