Le groupe britannique Gorillaz fait son retour très attendu avec un nouveau titre et une nouvelle vidéo baptisés Hallelujah Money, un jour avant la cérémonie d’investiture de Donald Trump. Le morceau, qui se présente comme une critique politique acerbe, est un ovni musical interprété par le vainqueur du Mercury Prize, Benjamin Clementine. Il s’accompagne d’une vidéo réalisée par le groupe lui-même avec Giorgio Testi, dans les murs mêmes de la Trump Tower.