17 Octobre

L’Impératrice, entre pop rétro et disco nostalgique

 

Le groupe disco pop l’Impératrice introduit son premier album prévu pour février 2018 avec un nouveau clip : Erreur 404.

Par Alexis Thibault

Matt Maitland, London

Véritable “ballade” digne d’une “poésie automnale”, pour reprendre les termes du groupe, Erreur 404 confirme l'arrivée du premier album de l’Impératrice prévu pour le mois de février. C'est surtout un clip à l’esthétique atypique. Olivier Patté, coréalisateur du somptueux court-métrage Invasion (2014) a ici utilisé la rotoscopie, une technique de modification des plans, image par image pour créer des effets spéciaux. Résultat : un feuilleton photographique seventies à la fois kitsch et sophistiqué. Fruit de plus de 500 heures de travail, ce nouveau clip est une incroyable composition photographique et musicale, on y retrouve l’attention esthétique donnée à la partie de tennis chorégraphiée de Vanille fraise, référence subtile à Wes Anderson, ou aux images d’animations éclaboussant le riff funky d’Agitations tropicales.

“Erreur 404”, L'Impératrice

L’impératrice est sans doute un concept davantage qu’un groupe de musique. Immergée dans un univers cinématographique, l’Impératrice allie mélodies et textes imprégnés de spleen. Tantôt pop, tantôt disco, la basse est la figure de proue de ce navire hors du commun, le genre de son qui frappe au creux du ventre, vague qui submerge nos habitudes en se mêlant à la voix sucrée de Flore, la chanteuse du groupe. L’Impératrice utilise des sonorités électroniques mais demeure rétro avant tout. Inclassable, sans doute sa qualité principale, l'Impératrice est capable de faire danser une foule excitée puis de s’installer dans les pensées d’une adolescente chagrinée lors d’un brunch post rupture.

 

 

Le premier album de L’Impératrice sera disponible en février 2018. Le groupe sera en concert le 4 avril 2018 au Casino de Paris.

“Vanille Fraise”, L'Impératrice

NuméroNews