564

La Femme nous dit tout sur son nouvel album “Mystère”

 

Numéro a rencontré le groupe français le plus barré de ces dernières années à l'occasion de la sortie le 2 septembre de son très attendu nouvel album, “Mystère”.

La Femme photographié par Éric Nehr.

La Femme - Sphynx

Numéro : Il y a deux ans, après le succès de Psycho Tropical Berlin et une Victoire de la musique, vous promettiez un deuxième album encore plus fou. Êtes-vous satisfaits du résultat ?

 

Marlon Magnée : L’album est surtout encore plus… tout ! Plus abouti. Plus long. Plus profond. Avec plus de genres musicaux. On ne s’est rien interdit, ni en termes de format, ni en termes de structure. Vous y trouverez du trombone, de la guitare laotienne, la voix d’une petite fille de 13 ans, des extraits de film et même des bruits de poulets égorgés.

 

Sacha Got : Notre premier opus se situait au croisement d’influences cold wave et d’un son plus Motown. Les histoires étaient totalement inventées et surréalistes. Mystère tient plus de la collection de morceaux hétéroclites. On y trouve des chansons avec des textes simples et très “parlés” qui s’adressent directement au public, des titres pop avec le classique duo couplet-refrain, des ballades, un ovni comme Al Warda, au texte cryptique, un titre disco comme SSD avec des violons, un morceau techno psychédélique comme Sphynx…

 

Marlon Magnée : Une chanson qui s’est imposée immédiatement comme premier single. C’est un excellent morceau de come-back. “Come-back”… l’expression même est tellement emphatique… Il nous fallait évidemment un morceau épique.

La Femme - Où va le monde​

Le titre Vagues qui clôture l’album incarne parfaitement votre ambition de vous affranchir de toutes contraintes. Un trip musical de treize minutes…

 

Sacha Got : Le morceau fonctionne en effet comme une boucle qui n’en finirait jamais. Le solo de guitare dure quatre minutes. La batterie entre au bout de sept minutes. Puis tous les aigus sont coupés pour que l’on ait le sentiment d’écouter le morceau immergé dans l’eau.

 

Marlon Magnée : C’est une odyssée qui t’oblige à perdre pied et à t’oublier. Comme dans Alice au pays des merveilles, tu passes par différents mondes : le monde des huîtres succède au monde des chats…

 

 

La Femme - Septembre

Pourquoi ce titre d’album, Mystère ?

 

Marlon Magnée : “Mystère”, c’est un mot fourre-tout que l’on utilise à tout-va. C’est le titre de l’un de nos morceaux. C’est également le nom du groupe lorsque nous voulons jouer sans annoncer qu’il s’agit de La Femme. Nous l’avions aussi utilisé comme pseudo pour réaliser la bande-son d’un défilé Saint Laurent par Hedi Slimane. Et puis La Femme est mystérieuse, non ?

 

Mystère de La Femme (Disque Pointu/Barclay), disponible le 2 septembre.

lafemmemusic.com

 

Retrouvez l'interview de Marlon Magnée photographié par Hedi Slimane.

Propos recueillis par Thibaut Wychowanok

Élucidez les énigmes musicales d’Yves Tumor
856

Élucidez les énigmes musicales d’Yves Tumor

Musique Repéré par Shayne Oliver, ami de Blood Orange et proche de Nicolas Jaar, Yves Tumor n’a plus rien à prouver. Pourtant, il a transformé son studio en laboratoire et poursuit ses expérimentations musicales. Avec son nouvel album Safe in the Hands of Love, un précipité soul est apparu au fond du tube à essai. Repéré par Shayne Oliver, ami de Blood Orange et proche de Nicolas Jaar, Yves Tumor n’a plus rien à prouver. Pourtant, il a transformé son studio en laboratoire et poursuit ses expérimentations musicales. Avec son nouvel album Safe in the Hands of Love, un précipité soul est apparu au fond du tube à essai.

Boys Noize rend hommage à la techno des nineties avec le rétrofuturiste “Killer”
374

Boys Noize rend hommage à la techno des nineties avec le rétrofuturiste “Killer”

Musique Quelques mois après la sortie de “Strictly Raw, Vol. 2”, Boys Noize est de retour avec “Killer”, une reprise d'Adamski à la gloire de la techno des nineties et de la cyber-nation, en collaboration avec Steven A. Clark. En guise de visuel, le producteur allemand signe une reconstitution du clip original, entièrement filmée dans la C-Base de Berlin. Quelques mois après la sortie de “Strictly Raw, Vol. 2”, Boys Noize est de retour avec “Killer”, une reprise d'Adamski à la gloire de la techno des nineties et de la cyber-nation, en collaboration avec Steven A. Clark. En guise de visuel, le producteur allemand signe une reconstitution du clip original, entièrement filmée dans la C-Base de Berlin.

Dans les coulisses du “Back to Black” d'Amy Winehouse
468

Dans les coulisses du “Back to Black” d'Amy Winehouse

Musique Trois ans après le poignant “Amy” d'Asif Kapadia, un nouveau documentaire sur Amy Winehouse s'apprête à voir le jour cet automne. “Amy Winehouse – Back To Black: The Documentary” nous plonge dans les coulisses du second opus de l'artiste. Tout comme “Frank”, l’album est devenu un classique de la soul. Trois ans après le poignant “Amy” d'Asif Kapadia, un nouveau documentaire sur Amy Winehouse s'apprête à voir le jour cet automne. “Amy Winehouse – Back To Black: The Documentary” nous plonge dans les coulisses du second opus de l'artiste. Tout comme “Frank”, l’album est devenu un classique de la soul.

Angèle dévoile ses talents de danseuse avec le clip “Jalousie”
826

Angèle dévoile ses talents de danseuse avec le clip “Jalousie”

Musique Avec le clip “Jalousie”, Angèle dévoile un nouvel extrait de son premier album à paraître le 5 octobre prochain. La sœur du rappeur belge Roméo Elvis y dévoile ses talents de danseuse.  Avec le clip “Jalousie”, Angèle dévoile un nouvel extrait de son premier album à paraître le 5 octobre prochain. La sœur du rappeur belge Roméo Elvis y dévoile ses talents de danseuse. 

4 choses à savoir sur Lana Del Rey, la star vintage à la moue irrésistible
718

4 choses à savoir sur Lana Del Rey, la star vintage à la moue irrésistible

Musique Avec son look vintage et son chant lancinant, Lana Del Rey envoûte autant qu'elle respire. Tout juste une semaine après la sortie de son inattendu “Mariners Apartment Complex”, elle dévoile “Venice Bitch”, un morceau de 10 minutes qui clôt merveilleusement l'été, et annonce son sixième album “Norman Fucking Rockwell”. Numéro revient en quatre points sur la diva à la moue irrésistible. Avec son look vintage et son chant lancinant, Lana Del Rey envoûte autant qu'elle respire. Tout juste une semaine après la sortie de son inattendu “Mariners Apartment Complex”, elle dévoile “Venice Bitch”, un morceau de 10 minutes qui clôt merveilleusement l'été, et annonce son sixième album “Norman Fucking Rockwell”. Numéro revient en quatre points sur la diva à la moue irrésistible.

Avec “Love S.O.S.”, Justice mêle strip-tease, voyeurisme et violence
475

Avec “Love S.O.S.”, Justice mêle strip-tease, voyeurisme et violence

Musique En pleine promotion de “Woman Worldwide”, la version live de son album “Woman”, le duo Justice livre un clip aussi torride que violent pour son morceau “Love S.O.S.”. En pleine promotion de “Woman Worldwide”, la version live de son album “Woman”, le duo Justice livre un clip aussi torride que violent pour son morceau “Love S.O.S.”.