1050

Pourquoi vous n’échapperez pas à Mahaut Mondino, fille de Jean-Baptiste Mondino mais pas que…

 

Avec ses rythmes sensuels et exotiques, Mahaut Mondino propose une plongée dans un R’n’B mutant influencé par les plus grandes voix de la soul. Portrait d’une jeune Française dont le talent fait oublier très vite qu’elle est une fille de…

Portrait : Jean-Baptiste Mondino.

 

QUAND LA GÉNÉRATION BIBERONNÉE AUX SPICE GIRLS PREND LE POUVOIR

 

Vingt ans plus tard, la voilà. La génération conçue sur les rythmes aussi entraînants qu’harassants des Spice Girls est arrivée à maturation. Elle inonde aujourd’hui le monde de ses premières créations. Pour ces enfants des années 90, le girls band britannique (Wannabe, 1996), ou le R’n’B cheesy de R. Kelly (I Believe I Can Fly, 1996) ont constitué la bande-son de premiers émois, allant parfois jusqu’à incarner pour eux un ultime horizon musical. Mahaut Mondino appartient à cette génération. Née en 1992, la jeune Française assume, va jusqu’à citer les L5 (Toutes les femmes de ta vie, 2001). Mais il y a loin de la petite fille qu’elle était à l’époque à la chair à canon pour musiques et clips formatés. Car tout en y appartenant pleinement, Mahaut Mondino se distingue de ses pairs par son éducation : “Mon père”, dit-elle.

 

 

J’étais fascinée par les grandes voix comme Aretha Franklin et Etta James. Je m’enfermais dans ma chambre et je n’en sortais pas avant d’avoir réussi à reproduire ce que j’entendais.

 

FILLE DE… MAIS PAS QUE

 

Fille de Friquette Thévenet et de Jean-Baptiste Mondino, icône de la photographie, amoureux de musique et grand réalisateur de clips pour Björk, Madonna ou Vanessa Paradis, Mahaut Mondino n’a pas eu à traverser les errances de ses camarades à la télé-réalité et à se contenter de reprises falotes de pop grand public. “Mon père passait énormément de musique à la maison, ou dans la voiture, se rappelle la jeune fille. À tel point que j’ai rapidement été capable de reprendre en chœur les titres de Sly and the Family Stone.” La soul et le blues forment alors l’autre versant de sa culture. J’étais fascinée par les grandes voix comme Aretha Franklin et Etta James. Je m’enfermais dans ma chambre et je n’en sortais pas avant d’avoir réussi à reproduire ce que j’entendais, jusqu’aux notes les plus ardues.” La voix devient alors son instrument de prédilection, jusqu’à en abuser dans la multiplication des effets et des chœurs. “J’ai appris à me maîtriser depuis”, explique-t-elle. 

 

UN R’N’B LANGOUREUX ET EXOTIQUE

 

Alors qu’elle n’a pas encore 18 ans, son père l’emmène sur l’un de ses tournages et lui offre l’opportunité de travailler sur la bande-son avec Mirwais, ex-Taxi Girl et producteur du dernier grand album de Madonna (Music, 2000). “Au fond, j’ai toujours voulu faire ça, commente Mahaut. Mais j’ai mis longtemps à me l’avouer.” Elle s’inscrit alors dans une école d’ingénieur du son, refusant de signer avec le label Because :Je n’étais pas dupe. Je sais que mon nom attirait – et attire toujours – l’attention. Mais personne ne me fera en avoir honte. À l’époque, j’avais surtout besoin d’apprendre, de découvrir ce que je voulais faire, d’avoir confiance en moi aussi. J’étais tellement timide.” Dans ses clips, aujourd’hui, Mahaut Mondino danse avec audace sur un R’n’B langoureux aux accents exotiques, devant la caméra de Jean-Baptiste. J’ai beaucoup travaillé pour arriver à ce que je suis. Cela fait partie des valeurs que mon père m’a transmises. Il n’y a jamais eu de place pour l’inaction dans la famille. Quand je fais la grasse matinée, s’étonne-t-elle encore, je saute de mon lit dès que je l’entends dans l’escalier…

 

Je n’ai pas du tout envie d’aller vers les expérimentations arty ou ‘intello’ à la James Blake ou FKA twigs, même si on m’en rapproche parfois. J’adore la musique commerciale. Quand elle est bonne, c’est la meilleure des musiques

Mahaut Mondino dévoile aujourd’hui Summertime, qui annonce la couleur de son prochain premier album produit par Dave Stewart et prévu à la rentrée. Réalisé par la photographe américaine Olivia Bee à Los Angeles, chorégraphie par Oth’than Burnside (Rihanna, Miley Cyrus, Chris Brown Ciara).

UN PREMIER ALBUM PRODUIT PAR DAVE STEWART DE EURYTHMICS

 

À Paris, Mahaut Mondino écrit ses paroles, fait ses démos toute seule. Elle souhaite rester en maîtrise totale”. Mais la jeune fille sait aussi s’entourer. Dave Stewart du groupe culte Eurythmics a produit son premier album qui sortira à l’automne. Une ambition internationale qui va bien à sa musique. Comme son ambition pop – “écrire une musique qui rassemble les gens” – va bien à sa génération biberonnée au R’n’B commercial des années 90 et 2000. “Je n’ai pas du tout envie d’aller vers les expérimentations arty ou ‘intello’ à la James Blake ou FKA twigs, même si on m’en rapproche parfois. J’adore la musique commerciale. Quand elle est bonne, c’est la meilleure des musiques, conclut la jeune fille.

 

www.mahautmondino.com

 

Découvrez Summertime, le nouveau clip désinhibé de Mahaut Mondino.

Par Thibaut Wychowanok

Élucidez les énigmes musicales d’Yves Tumor
856

Élucidez les énigmes musicales d’Yves Tumor

Musique Repéré par Shayne Oliver, ami de Blood Orange et proche de Nicolas Jaar, Yves Tumor n’a plus rien à prouver. Pourtant, il a transformé son studio en laboratoire et poursuit ses expérimentations musicales. Avec son nouvel album Safe in the Hands of Love, un précipité soul est apparu au fond du tube à essai. Repéré par Shayne Oliver, ami de Blood Orange et proche de Nicolas Jaar, Yves Tumor n’a plus rien à prouver. Pourtant, il a transformé son studio en laboratoire et poursuit ses expérimentations musicales. Avec son nouvel album Safe in the Hands of Love, un précipité soul est apparu au fond du tube à essai.

Boys Noize rend hommage à la techno des nineties avec le rétrofuturiste “Killer”
374

Boys Noize rend hommage à la techno des nineties avec le rétrofuturiste “Killer”

Musique Quelques mois après la sortie de “Strictly Raw, Vol. 2”, Boys Noize est de retour avec “Killer”, une reprise d'Adamski à la gloire de la techno des nineties et de la cyber-nation, en collaboration avec Steven A. Clark. En guise de visuel, le producteur allemand signe une reconstitution du clip original, entièrement filmée dans la C-Base de Berlin. Quelques mois après la sortie de “Strictly Raw, Vol. 2”, Boys Noize est de retour avec “Killer”, une reprise d'Adamski à la gloire de la techno des nineties et de la cyber-nation, en collaboration avec Steven A. Clark. En guise de visuel, le producteur allemand signe une reconstitution du clip original, entièrement filmée dans la C-Base de Berlin.

Dans les coulisses du “Back to Black” d'Amy Winehouse
468

Dans les coulisses du “Back to Black” d'Amy Winehouse

Musique Trois ans après le poignant “Amy” d'Asif Kapadia, un nouveau documentaire sur Amy Winehouse s'apprête à voir le jour cet automne. “Amy Winehouse – Back To Black: The Documentary” nous plonge dans les coulisses du second opus de l'artiste. Tout comme “Frank”, l’album est devenu un classique de la soul. Trois ans après le poignant “Amy” d'Asif Kapadia, un nouveau documentaire sur Amy Winehouse s'apprête à voir le jour cet automne. “Amy Winehouse – Back To Black: The Documentary” nous plonge dans les coulisses du second opus de l'artiste. Tout comme “Frank”, l’album est devenu un classique de la soul.

Angèle dévoile ses talents de danseuse avec le clip “Jalousie”
826

Angèle dévoile ses talents de danseuse avec le clip “Jalousie”

Musique Avec le clip “Jalousie”, Angèle dévoile un nouvel extrait de son premier album à paraître le 5 octobre prochain. La sœur du rappeur belge Roméo Elvis y dévoile ses talents de danseuse.  Avec le clip “Jalousie”, Angèle dévoile un nouvel extrait de son premier album à paraître le 5 octobre prochain. La sœur du rappeur belge Roméo Elvis y dévoile ses talents de danseuse. 

4 choses à savoir sur Lana Del Rey, la star vintage à la moue irrésistible
718

4 choses à savoir sur Lana Del Rey, la star vintage à la moue irrésistible

Musique Avec son look vintage et son chant lancinant, Lana Del Rey envoûte autant qu'elle respire. Tout juste une semaine après la sortie de son inattendu “Mariners Apartment Complex”, elle dévoile “Venice Bitch”, un morceau de 10 minutes qui clôt merveilleusement l'été, et annonce son sixième album “Norman Fucking Rockwell”. Numéro revient en quatre points sur la diva à la moue irrésistible. Avec son look vintage et son chant lancinant, Lana Del Rey envoûte autant qu'elle respire. Tout juste une semaine après la sortie de son inattendu “Mariners Apartment Complex”, elle dévoile “Venice Bitch”, un morceau de 10 minutes qui clôt merveilleusement l'été, et annonce son sixième album “Norman Fucking Rockwell”. Numéro revient en quatre points sur la diva à la moue irrésistible.

Avec “Love S.O.S.”, Justice mêle strip-tease, voyeurisme et violence
475

Avec “Love S.O.S.”, Justice mêle strip-tease, voyeurisme et violence

Musique En pleine promotion de “Woman Worldwide”, la version live de son album “Woman”, le duo Justice livre un clip aussi torride que violent pour son morceau “Love S.O.S.”. En pleine promotion de “Woman Worldwide”, la version live de son album “Woman”, le duo Justice livre un clip aussi torride que violent pour son morceau “Love S.O.S.”.