58

Les voyages de The Avener

 

Découvrez en exclusivité les coulisses des vidéos de la nouvelle coqueluche de l'électro-house française.

Avec le succès de son titre Fade Out Lines, le jeune Français The Avener a été l’une des surprises musicales de 2014 : un mix savamment orchestré de musiques électroniques, de soul et de groove. Efficace et rythmé, son premier album The Wanderings of The Avener confirme l’essai.

 

 

 

 

 

 

 

De son vrai nom Tristan Casara, le jeune DJ devenu maître du “rework” (le remix de chansons souvent passées inaperçues à leur première sortie) nous transporte dans un autre monde à travers une série de clips d’animation imaginés par Mikael Colombu.

 

 

Au sein de ses vidéos, The Avener se voit doté du pouvoir de voyager dans le temps. Au long de ses différents voyages spatio-temporels se dessine une véritable quête pour retrouver les pièces manquantes d’une mystérieuse machine, le “celestial modulator”. L'ensemble des clips seront autant de voyages de The Avener pour récupérer ces pièces et découvrir, peut-être, l'utilité du celestial.

 

Avec son premier clip Hate Street Dialogue, The Avener nous emmène dans le Detroit de 1973 où il fait face aux différents assauts de gangs féminins. On y découvre  un The Avener dont la tête a été mise à prix et qui sera sauvé, selon les fins alternatives (version Web ou version télé), soit par un vieil ami – qui lui remettra la première pièce manquante – soit par l'un des membres du gang.

 

 

Sa seconde vidéo Castle in The Snow nous entraîne dans un monde imaginaire, le royaume de Kadebostany (du nom du groupe suisse ayant produit le titre original et dont les visages apparaissent dans le clip). Dans ce monde où chaque habitant voit son visage déformé après 12 ans, The Avener vient au secours d'une princesse en disgrâce (au visage parfait) qui revêt les même traits que les précédentes héroïnes de ses clips. Trop tard… The Avener ne découvre que le corps sans vie de la princesse qui porte néanmoins à son cou la deuxième pièce manquante.

 

En attendant le troisième et dernier épisode de cette quêteNuméro vous invite à découvrir en exclusivité l’interview du réalisateur Mikael Colombu, qui décrypte les déambulations de The Avener dans une vidéo making of.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Élucidez les énigmes musicales d’Yves Tumor
856

Élucidez les énigmes musicales d’Yves Tumor

Musique Repéré par Shayne Oliver, ami de Blood Orange et proche de Nicolas Jaar, Yves Tumor n’a plus rien à prouver. Pourtant, il a transformé son studio en laboratoire et poursuit ses expérimentations musicales. Avec son nouvel album Safe in the Hands of Love, un précipité soul est apparu au fond du tube à essai. Repéré par Shayne Oliver, ami de Blood Orange et proche de Nicolas Jaar, Yves Tumor n’a plus rien à prouver. Pourtant, il a transformé son studio en laboratoire et poursuit ses expérimentations musicales. Avec son nouvel album Safe in the Hands of Love, un précipité soul est apparu au fond du tube à essai.

Boys Noize rend hommage à la techno des nineties avec le rétrofuturiste “Killer”
374

Boys Noize rend hommage à la techno des nineties avec le rétrofuturiste “Killer”

Musique Quelques mois après la sortie de “Strictly Raw, Vol. 2”, Boys Noize est de retour avec “Killer”, une reprise d'Adamski à la gloire de la techno des nineties et de la cyber-nation, en collaboration avec Steven A. Clark. En guise de visuel, le producteur allemand signe une reconstitution du clip original, entièrement filmée dans la C-Base de Berlin. Quelques mois après la sortie de “Strictly Raw, Vol. 2”, Boys Noize est de retour avec “Killer”, une reprise d'Adamski à la gloire de la techno des nineties et de la cyber-nation, en collaboration avec Steven A. Clark. En guise de visuel, le producteur allemand signe une reconstitution du clip original, entièrement filmée dans la C-Base de Berlin.

Dans les coulisses du “Back to Black” d'Amy Winehouse
468

Dans les coulisses du “Back to Black” d'Amy Winehouse

Musique Trois ans après le poignant “Amy” d'Asif Kapadia, un nouveau documentaire sur Amy Winehouse s'apprête à voir le jour cet automne. “Amy Winehouse – Back To Black: The Documentary” nous plonge dans les coulisses du second opus de l'artiste. Tout comme “Frank”, l’album est devenu un classique de la soul. Trois ans après le poignant “Amy” d'Asif Kapadia, un nouveau documentaire sur Amy Winehouse s'apprête à voir le jour cet automne. “Amy Winehouse – Back To Black: The Documentary” nous plonge dans les coulisses du second opus de l'artiste. Tout comme “Frank”, l’album est devenu un classique de la soul.

Angèle dévoile ses talents de danseuse avec le clip “Jalousie”
826

Angèle dévoile ses talents de danseuse avec le clip “Jalousie”

Musique Avec le clip “Jalousie”, Angèle dévoile un nouvel extrait de son premier album à paraître le 5 octobre prochain. La sœur du rappeur belge Roméo Elvis y dévoile ses talents de danseuse.  Avec le clip “Jalousie”, Angèle dévoile un nouvel extrait de son premier album à paraître le 5 octobre prochain. La sœur du rappeur belge Roméo Elvis y dévoile ses talents de danseuse. 

4 choses à savoir sur Lana Del Rey, la star vintage à la moue irrésistible
718

4 choses à savoir sur Lana Del Rey, la star vintage à la moue irrésistible

Musique Avec son look vintage et son chant lancinant, Lana Del Rey envoûte autant qu'elle respire. Tout juste une semaine après la sortie de son inattendu “Mariners Apartment Complex”, elle dévoile “Venice Bitch”, un morceau de 10 minutes qui clôt merveilleusement l'été, et annonce son sixième album “Norman Fucking Rockwell”. Numéro revient en quatre points sur la diva à la moue irrésistible. Avec son look vintage et son chant lancinant, Lana Del Rey envoûte autant qu'elle respire. Tout juste une semaine après la sortie de son inattendu “Mariners Apartment Complex”, elle dévoile “Venice Bitch”, un morceau de 10 minutes qui clôt merveilleusement l'été, et annonce son sixième album “Norman Fucking Rockwell”. Numéro revient en quatre points sur la diva à la moue irrésistible.

Avec “Love S.O.S.”, Justice mêle strip-tease, voyeurisme et violence
475

Avec “Love S.O.S.”, Justice mêle strip-tease, voyeurisme et violence

Musique En pleine promotion de “Woman Worldwide”, la version live de son album “Woman”, le duo Justice livre un clip aussi torride que violent pour son morceau “Love S.O.S.”. En pleine promotion de “Woman Worldwide”, la version live de son album “Woman”, le duo Justice livre un clip aussi torride que violent pour son morceau “Love S.O.S.”.