Flûtiste hors norme reconnaissable à sa calvitie, Vladimir Cauchemar s'improvise entremetteur orchestrant la rencontre de la profilique rappeuse Cardi B et du rappeur normand Orelsan au sein d'un mash-up inattendu. Concocté par Quentin Deronzier, le clip loufoque de Basik Yellow semble infini, reprenant une grande partie des visuels du clip d'Orelsan de Basique. Poussant la parodie jusqu'au bout, il remplace le visage du rappeur par une tête de mort en feu – sa marque de fabrique – et celui des autres figurants par le faciès de Cardi B. Histoire de parfaire le tout, il inclut une mélodie soutenue à la flûte à bec, son instrument fétiche qui a fait sa renommée.

 

Adepte de l'autodérision, Vladimir Cauchemar, petit protégé du label Ed Banger, s'amuse à prendre à contre-pied les tendances actuelles avec décalage et moquerie. Dans Basik Yellow, il met une claque à la scène mainstream du rap qui ne manque de rabaisser certains ego. Sous la vidéo il inscrit même “All FLUTE EVERYTHING”, singeant ainsi le slogan du site d'infotainment Konbini (initialement “All Pop Everything”).