Jean-Michel Basquiat, Keith Haring, Mohamed Ali... Les clichés oubliés d’Andy Warhol

Mick Jagger sert le thé et Lou Reed joue avec les deux teckels de Warhol... À Los Angeles, Hedges Projects expose et met en vente 83 photographies inédites d’Andy Warhol. Jamais exposées ni publiées, elles dépeignent principalement la vie nocturne et mondaine du New York des années 70 et 80.

Par La rédaction

  • 1/50
  • 2/50
  • 3/50
  • 4/50
  • 5/50
  • 6/50
  • 7/50
  • 8/50
  • 9/50
  • 10/50
  • 11/50
  • 12/50
  • 13/50
  • 14/50
  • 15/50
  • 16/50
  • 17/50
  • 18/50
  • 19/50
  • 20/50
  • 21/50
  • 22/50
  • 23/50
  • 24/50
  • 25/50
  • 26/50
  • 27/50
  • 28/50
  • 29/50
  • 30/50
  • 31/50
  • 32/50
  • 33/50
  • 34/50
  • 35/50
  • 36/50
  • 37/50
  • 38/50
  • 39/50
  • 40/50
  • 41/50
  • 42/50
  • 43/50
  • 44/50
  • 45/50
  • 46/50
  • 47/50
  • 48/50
  • 49/50
  • 50/50
1/50

Installée jusqu’au 10 juin chez Hedges Projects, l'exposition “Through Andy’s Lens: Never Before Seen Works From the Collection of Pat Hackett” exhume une partie de l’intelligentsia de l’époque immortalisée par l’objectif d’Andy Warhol. Organisée par le collectionneur Jim Hedges, grand admirateur du photographe, l’exposition rappelle l’importance de ce medium dans l’œuvre de l’artiste. Stockées à la Factory, certaines d’entre elle – celle du basketteur Kareem Abdul Jabaar notamment – servaient même à la production  de ces fameuses sérigraphies.

 

C’est dans son appartement new-yorkais que Pat Hackett a retrouvé le trésor. Dans l’oubli depuis trois décennies, 83 photographies inédites d’Andy Warhol conservées dans un simple classeur. L’une de ses collaboratrices, l’écrivaine américaine éditrice de The Andy Warhol Diaries en 1989, les avait reçu peu de temps avant la mort de l’artiste en février 1987.

 

Un noir et blanc qui tranche avec la vision ultra-colorée de l’œuvre warholienne. Ces photographies jamais exposées ni publiées dépeignent principalement la vie nocturne et mondaine du New York des années 70 et 80. On y croise le cercle d’amis d’Andy Warhol composé de célébrités telles que les artistes Jean-Michel Basquiat, Keith Haring et Kenny Scharf ; les actrices Elizabeth Taylor, Farah Fawcett et Joan Collins ; le boxeur Mohamed Ali ; les écrivains Truman Capote (Breafast at Tiffany’s) et William S. Burroughs (Junky). Brooke Shields grimace dans une soirée, Mick Jagger sert le thé et Lou Reed joue avec deux teckels (ceux de Warhol). Les personnalités du monde de la mode ne sont pas en reste : Gianni Versace, Diana Vreeland, Grace Jones ou encore Jerry Hall ont, eux aussi, droit à leur clichés.

 

En parallèle, Hedges Projects met en lumière une autre facette de l’œuvre aussi ample que diverse d’Andy Warhol. Jusqu’au 30 juin,  “Andy Warhol’s Sex Parts & Torsos Polaroid Photos” , exhibe les nus masculins et féminins, saisis par l’artiste au Polaroid.

 

Through Andy’s Lens: Never Before Seen Works From the Collection of Pat Hackett, Andy Warhol, jusqu’au 10 juin, Hedges Projects, Los Angeles.