338

“La muse éternelle”, l’impressionnante collection de Amedeo M. Turello chez Artcurial

 

À l’occasion de la FIAC, Artcurial propose une vente aux enchères réunissant quelque deux cents clichés de la collection personnelle du photographe de mode Amedeo M. Turello.

338

Architecte de formation, puis homme de presse et enfin photographe de mode, le Monégasque d’origine italienne Amedeo M. Turello, s’est constitué une impressionnante collection de portraits de femmes immortalisées par les plus grands photographes.

Véritable hommage à la beauté des femmes, considérées ici comme “la muse éternelle”, cette collection témoigne de l’extrême respect d’Amedeo pour l’œuvre de ses pairs, des grands maîtres comme Man Ray ou encore Robert Mapplethorpe mais aussi de jeunes photographes contemporains.

 

Les clichés réunis par Amedeo M. Turello reflètent non seulement l’évolution de la beauté féminine et du statut de la femme dans la société durant ces deux cents dernières années mais également des progrès et des changements du genre photographique sur cette même période.

 

Cette manifestation exceptionnelle proposée par Artcurial s’organisera en deux temps : tout d’abord, une présentation des deux cents clichés composant la collection à partir du jeudi 22 octobre 2015, puis une vente aux enchères le mardi 27 octobre 2015. Bien plus qu’une simple exposition, cette vente aux enchères est une plongée dans l’histoire de la photographie féminine.

 

 

Artcurial, 7, rond-point des Champs-Élysées, Paris VIIIe.

Exposition : du jeudi 22 octobre au lundi 26 octobre 2015.

Vente : le mardi 27 octobre 2015, à 15 heures.

 

Par Léa Zetlaoui

 

Smoke and Veil, par William Klein, 1958.

© Artcurial

 

California Kiss, par Elliott Erwitt, 1955.

© Artcurial

Vivane F. at the Hotel Volney, New York, par Helmut Newton, 1972. Collection Amedeo M. Turello.

© Artcurial

Mary Boochever, par Robert Mapplethorpe, 1983.

© Artcurial

Barbara, par Jean-Loup Sieff, Paris, 1969.

© Artcurial

Découvrez les premiers clichés d’Annie Leibovitz
803

Découvrez les premiers clichés d’Annie Leibovitz

Photographie Les manifestations contre la guerre du Vietnam, la tournée légendaire des Stones en 1975, John Lennon... Avec "Annie Leibovitz: The Early Years, 1970–1983”, Taschen rassemble les premiers clichés de la photographe américaine Annie Leibovitz. Les manifestations contre la guerre du Vietnam, la tournée légendaire des Stones en 1975, John Lennon... Avec "Annie Leibovitz: The Early Years, 1970–1983”, Taschen rassemble les premiers clichés de la photographe américaine Annie Leibovitz.

Les secrets du disco libertin des années 70 révélés par le musée du sexe
786

Les secrets du disco libertin des années 70 révélés par le musée du sexe

Photographie Épicentre de la culture disco dans les années 70, New York brillait par le multiculturalisme sexuel et social adopté par les discothèques. Aujourd'hui exposés au musée du sexe de Manhattan, les clichés du photographe noctambule Bill Bernstein témoignent de cette période d'extravagance et d'exubérance. Épicentre de la culture disco dans les années 70, New York brillait par le multiculturalisme sexuel et social adopté par les discothèques. Aujourd'hui exposés au musée du sexe de Manhattan, les clichés du photographe noctambule Bill Bernstein témoignent de cette période d'extravagance et d'exubérance.

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid
874

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid

Photographie Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social. Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social.

À Arles, Ann Ray nous plonge dans l'intimité d'Alexander McQueen
123

À Arles, Ann Ray nous plonge dans l'intimité d'Alexander McQueen

Photographie À l'occasion des Rencontres d'Arles, la photographe Ann Ray propose, à travers ses photographies argentiques, une plongée dans l'intimité d'un des créateurs les plus iconiques de ces vingt dernières années. Une exposition humble et émouvante qui montre Alexander McQueen sous une lumière nouvelle.  À l'occasion des Rencontres d'Arles, la photographe Ann Ray propose, à travers ses photographies argentiques, une plongée dans l'intimité d'un des créateurs les plus iconiques de ces vingt dernières années. Une exposition humble et émouvante qui montre Alexander McQueen sous une lumière nouvelle.