Portfolio : le photographe Peter Knapp célébré à la Cité de la mode

Du 9 mars au 10 juin, la Cité de la mode et du design célèbre la photographie de mode de Peter Knapp à travers plus de 100 clichés. Artiste star des années 60 et 70, il a marqué par son esthétique d’avant-garde et ses scénographies.

Par La rédaction

  • Pour Sunday Times, Nicole De Lamargé en Cardin, 1966 - Copyright Peter Knapp
    1/14
  • Pat Cleveland et Donna Jordan, 1972 - Copyright Peter Knapp
    2/14
  • Pour Marie-Claire N°234, février 1972
    3/14
  • Pour les collants Dim, années 1960- Copyright Peter Knapp
    4/14
  • Pour Cardin, Paris - Copyright Peter Knapp
    5/14
  • Pour Jean-Marc Maniatis, Jean Shrimpton, 1963 - Copyright Peter Knapp
    6/14
  • Pour Elle, Saintes Marie de la Mer, 1960 - Copyright Peter Knapp
    7/14
  • Pour Elle, Saintes Marie de la Mer, 1960 - Copyright Peter Knapp
    8/14
  • Pour Elle, Chaussure Roger Vivier, 1966 - Copyright Peter Knapp
    9/14
  • Pour Vogue, Rita Scherrer, Paris, 1967 - Copyright Peter Knapp
    10/14
  • Pour Courrèges, Susan Schönborn, Paris, 1969 - Copyright Peter Knapp
    11/14
  • Pour Elle, Rita Scherrer, Paris, 1969 - Copyright Peter Knapp
    12/14
  • Pour Jean-Marc Maniatis, Rita Scherrer, années 1960 - Copyright Peter Knapp
    13/14
  • Peter Knapp © Patrice Josserand
    14/14
1/14

Du 9 mars au 10 juin, la Cité de la Mode et du Design met à l’honneur le photographe de mode Peter Knapp. À travers plus de 100 clichés, l’exposition se concentre sur l’apogée de sa carrière : les années 60 et 70. De Courrèges à Mugler, de Saint Laurent à Pierre Cardin, Peter Knapp a collaboré avec les plus grands couturiers. Il a travaillé pour de grands titres de presse : directeur artistique du magazine Elle, il a également été photographe pour Vogue ou Sunday Times Magazine, détournant les codes traditionnels de la mode en renouvelant ses formes esthétiques. Désinvolture, légèreté, poses lascives, Peter Knapp a totalement renouvelé la photographie de mode des années 60 et 70, la libérant des carcans qui pesaient sur les attitudes des modèles. Avant lui, l’irrévérence reste plutôt cantonnée au décor. Très influencé par le cinéma, c’est finalement par un jeu sur le mouvement que Peter Knapp accompagnera les femmes et leur métamorphose dans leur grande libération.

 

Dancing in the Street - Peter Knapp et la Mode (1960-1970), du 9 mars au 10 juin, Cité de la Mode et du Design.