Sarai Mari est une photographe de mode qui a fait du genre son thème de prédilection. Inspirée par Helmut Newton (et sa représentation sexuelle de la féminité) elle interroge les rôles joués par les hommes et les femmes dans une société qu’elle trouve régie par les catégories et les étiquettes. Après un premier album de photographies “Naked” exclusivement dédié au nu féminin, l’artiste japonaise revient avec “Speak Easy”, ode à l’esthétique érotique. Parmi ses modèles, des anonymes mais aussi des personnalités telles que les mannequins Janice Dickinson, Clara Paget ou bien encore Hikari Mori. Ce second ouvrage fera l’objet d’une exposition du 30 mars au 15 avril 2017 à la Galerie hpgrp de New York.

 

“Speak Easy” disponible sur: www.damianieditore.com

 

À VOIR AUSSI : Portfolio : la Chine futuriste de Marilyn Mugot

SÉLECTION DE LA RÉDACTION : Le Grand Palais célèbre le printemps avec l'exposition événement “Jardins”​