Les déserts argentiques de Vittoria Gerardi

Face au succès retentissant des œuvres de Vittoria Gerardi, la galerie Thierry Bigaignon lui offre son premier solo show. L'exposition Confine est une expérience photographique originale qui révèle le talent incroyable de cette jeune artiste italienne de 21 ans.

Par Alexis Thibault

  • Vittoria Gerardi, Confine, Courtesy Galerie Thierry Bigaignon
    1/4
  • Vittoria Gerardi, Confine, Courtesy Galerie Thierry Bigaignon
    2/4
  • Vittoria Gerardi, Confine, Courtesy Galerie Thierry Bigaignon
    3/4
  • Vittoria Gerardi, Confine_Courtesy Galerie Thierry Bigaignon
    4/4
1/4

Jusqu'au 4 novembre, la galerie Thierry Bigaignon présente les travaux du jeune prodige italien de 21 ans Vittoria Gerardi dans son premier solo show. D’une maturité saisissante, la photographe dévoile 30 tirages argentiques originaux, des créations abstraites issues de procédés spécifiques : Vittoria Gerardi réalise des collages directement à partir de ses négatifs. Ainsi, les époques et les lieux des prises de vue se confondent et brouillent tous les repères. L'exposition Confine (horizon en italien) se transforme en expérience visuelle hors du commun avec, par exemple, des clichés de paysages lunaires pris dans la Vallée de la Mort où se dresse un monolithe digne de 2001 : l'Odyssée de l'espace

 

Confine, galerie Thierry Bigaignon (Paris 3e), du 16 septembre au 4 novembre.