597

Portfolio : Daido Moriyama revient à la Fondation Cartier pour l'art contemporain

 

L'exposition “Daido Tokyo” consacrée à l'oeuvre en couleur de cette figure mythique de la photographie contemporaine japonaise révèle une partie méconnue mais essentielle de l'oeuvre de Daido Moriyama.

Daido Moriyama est le précurseur d'un langage visuel nouveau, permettant une liberté photographique telle que l'appareil devient une prolongation du corps. C’est en mettant en œuvre ce principe que l’artiste s’est forgé une réputation de chasseur d’images.

Héritier de William Klein et Robert Frank, dont la manière de capturer les sujets en mouvement trouve un écho dans son travail, Daido Moriyama a su se construire une renommée internationale dans le monde de la photo contemporaine, malgré une approche artistique fondamentalement antiacadémique.

L'exposition Daido Tokyo se concentre sur le thème de la confrontation : confrontation des individus avec leur environnement urbain, confrontation de la théâtralisation et de l'esthétique de l'instantané, confrontation de l'érotisme et du banal, ...

La fascination pour la rue est si manifeste dans l'oeuvre du photographe, qu'elle hynotise et nous plonge dans un monde qui paraît iréel, et pourtant presque palpable.

 

 

Daido Moriyama, Daido Tokyo, du 6 février au 5 juin 2016 à la Fondation Cartier pour l'art contemporain.

 

 

« Le noir et blanc exprime mon monde intérieur, les émotions et les sensations que j’ai quotidiennement quand je marche sans but dans les rues de Tokyo ou d’autres villes. La couleur exprime ce que je rencontre, sans aucun filtre, et j’aime saisir cet instant pour ce qu’il représente pour moi. Les premières sont riches en contraste, dures et reflètent pleinement ma nature solitaire. Les secondes sont polies, sages, comme je me présente au monde. »

Daido Moriyama

 

 

 

 

 

Par Clara Bianca

  • 1/6
  • 2/6
  • 3/6
  • 4/6
  • 5/6
  • 6/6
Les secrets du disco libertin des années 70 révélés par le musée du sexe
786

Les secrets du disco libertin des années 70 révélés par le musée du sexe

Photographie Épicentre de la culture disco dans les années 70, New York brillait par le multiculturalisme sexuel et social adopté par les discothèques. Aujourd'hui exposés au musée du sexe de Manhattan, les clichés du photographe noctambule Bill Bernstein témoignent de cette période d'extravagance et d'exubérance. Épicentre de la culture disco dans les années 70, New York brillait par le multiculturalisme sexuel et social adopté par les discothèques. Aujourd'hui exposés au musée du sexe de Manhattan, les clichés du photographe noctambule Bill Bernstein témoignent de cette période d'extravagance et d'exubérance.

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid
874

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid

Photographie Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social. Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social.

À Arles, Ann Ray nous plonge dans l'intimité d'Alexander McQueen
123

À Arles, Ann Ray nous plonge dans l'intimité d'Alexander McQueen

Photographie À l'occasion des Rencontres d'Arles, la photographe Ann Ray propose, à travers ses photographies argentiques, une plongée dans l'intimité d'un des créateurs les plus iconiques de ces vingt dernières années. Une exposition humble et émouvante qui montre Alexander McQueen sous une lumière nouvelle.  À l'occasion des Rencontres d'Arles, la photographe Ann Ray propose, à travers ses photographies argentiques, une plongée dans l'intimité d'un des créateurs les plus iconiques de ces vingt dernières années. Une exposition humble et émouvante qui montre Alexander McQueen sous une lumière nouvelle. 

Des Jackson Five à Aretha Franklin, un ouvrage réunit les icônes de la soul et du funk des seventies
678

Des Jackson Five à Aretha Franklin, un ouvrage réunit les icônes de la soul et du funk des seventies

Photographie Dans les années 70, le photographe Bruce W. Talamon immortalise l'âge d'or du funk, du R'n'B et de la soul. De Stevie Wonder à Aretha Franklin, en passant par Marvin Gaye et les Jackson Five, il multiplie les clichés, à l'affût de la prochaine étoile montante de cette époque exubérante. Dans les années 70, le photographe Bruce W. Talamon immortalise l'âge d'or du funk, du R'n'B et de la soul. De Stevie Wonder à Aretha Franklin, en passant par Marvin Gaye et les Jackson Five, il multiplie les clichés, à l'affût de la prochaine étoile montante de cette époque exubérante.

Le réel en fragments de Wolfgang Tillmans au Carré d'art de Nîmes
874

Le réel en fragments de Wolfgang Tillmans au Carré d'art de Nîmes

Photographie Après deux expositions en 2017 à la Tate Modern de Londres et à la Fondation Beyeler, le musée d’art contemporain de Nîmes célèbre à son tour le mythique photographe allemand dans une exposition jusqu’au 16 septembre. Après deux expositions en 2017 à la Tate Modern de Londres et à la Fondation Beyeler, le musée d’art contemporain de Nîmes célèbre à son tour le mythique photographe allemand dans une exposition jusqu’au 16 septembre.