645

Que faire à Paris au mois d’août ?

 

Réputé ennuyeux, Paris au mois d’août révèle quelques enclaves et bonnes adresses pouvant sauver votre été d’un naufrage annoncé.

Par Alexis Chenu

Le Perchoir Gare de l'Est.

 

 

TERRASSES ET COCKTAILS

 

Trottoirs déserts, rideaux baissés, les trois premières semaines d’août annoncent en général le cauchemar assuré. Premier réflexe : penser hôtel et palace parisien, jamais fermés. Pour prendre un temps d’avance sur les événements de la rentrée, filer au Botaniste du Shangri-La, nouveau bar à cocktails à l’ambiance d’apothicaire où entre flacons et concoctions d’herbes s’offrent les cocktails les plus spectaculaires du moment, la version nid d’abeille du Bumble Bee à base de cognac, de miel de lavande, citron et fève tonka assurant de la meilleure déconnexion. Avant les foules promises de septembre, passer aussi au dernier Perchoir Gare de l’Est et son bar au style colonial, et trinquer au rosé, au Spritz et au kébab version gourmet.

 

Nouvelle adresse des quais de l’Hôtel de Ville lancée par l’équipée de La Juicerie, les Maquereaux ouvrent en ce mois d’août et jusque fin octobre une terrasse face Seine avec planchas iodées et petits blancs, et un bar à cocktails sur une péniche amarré aux quais pour couchers de soleil avec vue sur l’Ile Saint-Louis. En option : les croisières privées Green River Cruise avec huîtres et champagne embarquant à 6 ou 10 sur la Seine.

Daroco.

 

 

TRATTORIA, PENICHE ET BURGERS

 

Au rayon des bonnes tables, quelques adresses imparables restent ouvertes. À commencer par Daroco, la trattoria branchée d’Alexandre Giesbert et Julien Ross. Installé rue Vivienne dans l’ancienne boutique de Jean Paul Gaultier, leur dernier restaurant sert pizzas et pastas dans un décor épatant, où plantes grimpantes et plafond miroir font le cachet de la maison. Face au Pont Alexandre III, la table du Flow, dernière péniche du Pont des Invalides sort les nappes blanches et les petits plats de Geoffrey Rembert - commander ris de veau ou cabillaud et réglisse – pour un ticket à moins de 50 euros. Option déjeuner largement conseillé ou brunch du dimanche au restaurant de l’Hôtel Panache, nouvelle adresse d’Adrien Gloaguen (Hôtel Paradis) à la cuisine orchestrée par le successful David Lanher (Le Bon Saint-Pourçain, Racines). Dans un autre genre, tenter Five Guys, le restaurant de burgers fétiche de Barack Obama vient d’ouvrir à Bercy Village et devrait faire le buzz à la rentrée.

 

CINEMA, VELVET UNDERGROUND ET MICHEL HOUELLEBECQ

 

Question culture, Paris satisfait son monde tout l’été avec jusqu’au 21 août le Festival de Cinéma en Plein Air de la Villette (déménagé à la Grande Halle par souci de sécurité) et une thématique forte : « Dress Code ». Parmi les films cultes à ne pas manquer, Batman dans sa version nec plus ultra du kitsch par Leslie H.Martinson (le 7 août), Sept ans de réflexion et les fantasmes de Richard Sherman sur la blonde de Marilyn (le 14 août) ou Les Demoiselles de Rochefort (le 21 août). En profiter sur place (à la Philarmonie de Paris) pour assister aux derniers jours de l’exposition « New York Extravaganza » consacrée au Velvet Underground, le groupe mythique fondé par Lou Reed et John Cale (jusqu’au 21 août). Et dans un autre genre : immersion dans le monde artistique de Michel Houellebecq au Palais de Tokyo via l’exposition « Rester Vivant » (jusqu’au 11 septembre), Daniel Buren et son installation monumentale à la Fondation Louis Vuitton (jusqu’en février), le Robert Doisneau américain Louis Stettner au Centre Pompidou (jusqu’au 12 septembre)…

 

Bar Le Botaniste au Shangri-La : 10, avenue d’Iéna, Paris XVIe. www.shangri-la.com

Perchoir Gare de l’Est : sur les toits de la Gare de l’Est, Paris Xe.

Les Maquereaux : Quai de l’Hôtel-de-Ville – Pont Louis-Philippe, Paris IVe.

Daroco : 6, rue Vivienne, Paris IIe.

Flow : 4, Port des Invalides, Paris VIIe. www.flow-paris.com

Hôtel  Panache : 1, rue Geoffroy-Marie, Paris IXe. www.hotelpanache.com

Five Guys : 42, Cour Saint-Emilion, Paris XIIe. www.five-guys.com

 

 

Bouillon Julien et La Lorraine, deux bistros parisiens à redécouvrir
878

Bouillon Julien et La Lorraine, deux bistros parisiens à redécouvrir

Food Tandis que la cuisine de bistro opère un retour remarqué sur la scène gastronomique parisienne, deux adresses historiques s'offrent un second souffle. Tandis que la cuisine de bistro opère un retour remarqué sur la scène gastronomique parisienne, deux adresses historiques s'offrent un second souffle.

L'Officine Universelle Buly rue de Saintonge, l'endroit insolite du Marais à découvrir absolument
23

L'Officine Universelle Buly rue de Saintonge, l'endroit insolite du Marais à découvrir absolument

Lifestyle Une parfumerie et officine, un café, un atelier de fleurs séchées et une galerie dans une verrière, L'Officine Universelle Buly de la rue Saintonge, l'adresse du Marais à découvrir absolument. Une parfumerie et officine, un café, un atelier de fleurs séchées et une galerie dans une verrière, L'Officine Universelle Buly de la rue Saintonge, l'adresse du Marais à découvrir absolument.

Ce qu’il faut savoir sur La Mamounia, le palace mythique de Marrakech
978

Ce qu’il faut savoir sur La Mamounia, le palace mythique de Marrakech

Lifestyle Comme Yves Saint Laurent à son époque, qui venait souvent y déjeuner ou boire le thé, les aficionados du lifestyle ne jurent que par La Mamounia, le palace mythique né dans les années 20, qui a accueilli toutes les stars hollywoodiennes des années 50. Comme Yves Saint Laurent à son époque, qui venait souvent y déjeuner ou boire le thé, les aficionados du lifestyle ne jurent que par La Mamounia, le palace mythique né dans les années 20, qui a accueilli toutes les stars hollywoodiennes des années 50.

7 adresses pour découvrir Florence le temps d’un week-end
101

7 adresses pour découvrir Florence le temps d’un week-end

Voyage Le créateur italien Ermanno Scervino qui a fait de Florence le siège de sa maison de couture nous fait découvrir ses adresses favorites au sein de la capitale toscane et aux creux des collines qui la bordent. Le créateur italien Ermanno Scervino qui a fait de Florence le siège de sa maison de couture nous fait découvrir ses adresses favorites au sein de la capitale toscane et aux creux des collines qui la bordent.

L’objet du jour : le plaid de Jessica Ogden pour A.P.C.
856

L’objet du jour : le plaid de Jessica Ogden pour A.P.C.

Mode A.P.C. vient de dévoiler sa nouvelle collection de plaids en patchwork et de coussins réalisée par la créatrice Jessica Ogden à partir des chutes de tissus inutilisées du label. Parmi eux, ce modèle dans les tons rouges, bleus et marrons. A.P.C. vient de dévoiler sa nouvelle collection de plaids en patchwork et de coussins réalisée par la créatrice Jessica Ogden à partir des chutes de tissus inutilisées du label. Parmi eux, ce modèle dans les tons rouges, bleus et marrons.

 L’hôtel Standard, le luxe dans toute sa singularité
862

L’hôtel Standard, le luxe dans toute sa singularité

Lifestyle Fondés par le propriétaire du Château Marmont, les hôtels Standard jouent le paradoxe en refusant, à l'opposé de leur nom, toute idée d'uniformité. Restaurant étoilé, spa et décoration personnalisée de rigueur sur chaque site, ils proposent leur vision du luxe, sur des standards très élevés. Fondés par le propriétaire du Château Marmont, les hôtels Standard jouent le paradoxe en refusant, à l'opposé de leur nom, toute idée d'uniformité. Restaurant étoilé, spa et décoration personnalisée de rigueur sur chaque site, ils proposent leur vision du luxe, sur des standards très élevés.