566

Les 5 séries primées au Golden Globes 2017

 

Cette année, la cérémonie des Golden Globes a su faire la part belle aux blockbusters tout comme aux créations d'auteur. Zoom sur les cinq lauréates qui ont marqué l'année 2016.

La bande-annonce de la saison 1 de The Crown

THE CROWN (Netflix)

 

Couronnée du prix de la meilleure série dramatique (et de la meilleure actrice dans une série dramatique pour Claire Foy), The Crown représente un investissement de Netflix d'une centaine de millions de dollars faisant d'elle l'un des programmes courts les plus chers de l'histoire. Adaptée par son auteur Peter Morgan (déjà scénariste de The Queen en 2006) de sa propre pièce The Audience, la première saison raconte les années post-guerre de la reine Elizabeth II, à partir de son mariage en 1947. En point de mire, sa relation avec son mari Philip et avec Winston Churchill, mais aussi la pression du pouvoir donné à une personne sans expérience – elle fut couronnée en 1953, à l’âge de 27 ans. La jeune actrice britannique Claire Foy a été choisie pour incarner celle que le monde connaît aujourd’hui avant tout pour ses chapeaux. Tout indique que la comédienne devrait passer un certain temps dans les habits de la reine, puisque six saisons sont prévues – soixante épisodes au total –, qui devraient permettre d’atteindre l’époque contemporaine à grand renfort d’adaptations cosmétiques. Stephen Daldry, réalisateur de Billy Elliot, est également en charge de la série.

 

 

La bande-annonce de la première saison d'Atlanta

ATLANTA (FX)

 

Consacrée meilleure série comique ou musicale avec en prime le prix du meilleur comédien pour Donald Glover, Atlanta est avant tout une ville qui symbolise la lutte sociale aux États-Unis. Creuset du mouvement des droits civiques et ville de naissance de Martin Luther King, elle est aussi l'épicentre d'une scène hip-hop contestataire et éclectique, d'Abra à Iggy Azealia en passant par le rappeur Young Thug. C'est donc le choix d'un lieu à l'identité forte qu'a fait Glover – plus connu sous son nom de scène, Childish Gambino – pour sa toute première réalisation qui nous fait suivre le quotidien de deux cousins, Earnest “Earn” Marks et Alfred “Paper Boi”, cherchant à laisser leur trace sur la scène rap locale, entre galères, déceptions et moments de grâce. S'ensuit une suite de questionnements qui va bien au-delà de leur désir de célébrité, chacun s’interrogeant sur son identité au-delà des clichés systématiques de black rapper/bad guy auxquels on les réduit. Au bout de quatre années à jouer dans Community et des apparitions dans 30 Rock, l’Américain Donald Glover fait ses premiers pas très réussis en tant que réalisateur mais également auteur, acteur et même producteur de sa propre série. Semi-autobiographique, Atlanta s’incrit dans la filiation d’Insecure, elle aussi dédiée au quotidien parfois étrange des jeunes Afro-Américains d’aujourd’hui. La veine comique de Glover est cependant plus subtile et en demi-teinte, avec une note de mélancolie. Parfaitement juste, il signe dix fois trente minutes à la fois touchantes et drolatiques. 

La bande annonce de la saison 1 d'American Crime Story, The People VS O.J Simpson

THE PEOPLE VS O.J SIMPSON : AMERICAN CRIME STORY (FX)

 

Première série créée par le duo de scénaristes Scott Alexander et Larry Karaszewski, The People VS O.J Simpson : American Crime Story est marqué par l'interprétation de Sarah Paulson, qui rafle le prix de la meilleure actrice dans une mini-série. Le programme décroche aussi la mise dans la catégorie téléfilm/mini-série, peu après avoir également été couronnée de succès aux Emmy Awards avec 5 statuettes. Avec une première saison qui se penche sur l'affaire O.J Simpson, qui a fait trembler l'Amérique du 12 juin 1994 au 3 octobre 1995, le programme a largement su convaincre grâce à une écriture au cordeau. Des premiers soupçons jusqu'au procès ultra-médiatisé du joueur de football américain, en passant par la fameuse course-poursuite épique sur la route 405, chaque étape est parfaitement documentée et mise en scène. Quant à Paulson, son interprétation passionnée dans le rôle de la procureure Marcia Clarck, convaincue de la culpabilité de O.J, fait presque de l'ombre à Cuba Gooding Jr. dans le rôle principal. The People VS O.J Simpson marque le début d'une grande fresque autour de la place du crime dans l'histoire des États-Unis, et laissera sa place à une intrigue autour de l'ouragan Katrina pour la saison 2 à venir cette année.

La bande-annonce de la saison 1 de Goliath

GOLIATH (Amazon) 

 

Ce serait un euphémisme de dire que David E.Kelley n'en est pas à son coup d'essai dans le genre judiciaire; on lui doit non seulement le programme culte Ally McBeal mais aussi Boston Justice et The Practice, entre autres. Dernière création Amazon, Goliath poursuit dans cette veine déjà bien connue et fonctionne grâce au jeu tout en nuances de Billy Bob Thornton, qui s'est vu attribuer le prix du meilleur acteur dans une série dramatique. Il y joue le rôle de Billy McBride, avocat à la carrière terne et légèrement porté sur l'alcool, à qui est confiée une affaire qui le touche personnellement. Ce combat inattendu l'oppose au cabinet d'avocats qu'il a co-fondé et qui porte encore son nom, et se développe tout au long de la saison dans une atmosphère très inspirée des années 90. 

La bande-annonce de la saison 1 de Black-ish

BLACK-ISH (ABC)

 

Seule récompensée qui n'est pas une jeune première, puisque a déjà trois saisons à son actif, Black-ish a vu Tracy Ellis Ross être sacrée du prix de la meilleure actrice dans une série comique. Initiée en 2014, la série s'attarde sur la vie quotidienne d'une famille afro-américaine dans un quartier huppé de Los Angeles, suivant ses questionnements identitaires sur le ton d'un humour souvent potache. Malgré ses airs de comédie grand public sans grande substance, Black-ish parvient à inteligemment soulever des questions essentielles sur les rêves de l'Amérique d'Obama. Confronté à une réalité souvent bien moins idyllique où les stéréotypes sont toujours très présents, le père de famille Andre “Dre” Johnson cherche à sensibiliser ses enfants sur la question de l'identité. Au programme : situations cocasses mais aussi prises de conscience d'une rare justesse. 

 

Retrouvez notre article sur les séries qui mettent les villes à l'honneur

 

Retrouvez notre article sur les nouvelles séries d'auteur

Par Olivier Joyard, et Marion Ottaviani

“Pose”, la série qui nous invite sur les dancefloors queer du New York des années 80
887

“Pose”, la série qui nous invite sur les dancefloors queer du New York des années 80

Série Enthousiasmante nouvelle série produite par Ryan Murphy, "Pose" nous plonge dans le New-York des années 80, au cœur des nuits folles de la communauté queer et de la ball culture. Le New York des dancefloors où les fêtards déchaînés adeptes du voguing s'affrontaient toute la nuit à coups de looks déments et de chorégraphies sophistiquées. Enthousiasmante nouvelle série produite par Ryan Murphy, "Pose" nous plonge dans le New-York des années 80, au cœur des nuits folles de la communauté queer et de la ball culture. Le New York des dancefloors où les fêtards déchaînés adeptes du voguing s'affrontaient toute la nuit à coups de looks déments et de chorégraphies sophistiquées.

Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle série “Killing Eve”
708

Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle série “Killing Eve”

Série Cette série est sans conteste la révélation du printemps. Pleine de férocité et d’humour, elle renouvelle avec brio le genre de l’espionnage en y remplaçant les agents secrets masculins par des héroïnes féminines, aussi brutales qu’imprévisibles. Cette série est sans conteste la révélation du printemps. Pleine de férocité et d’humour, elle renouvelle avec brio le genre de l’espionnage en y remplaçant les agents secrets masculins par des héroïnes féminines, aussi brutales qu’imprévisibles.

Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle saison de “The Handmaid’s Tale – La Servante écarlate”
704

Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle saison de “The Handmaid’s Tale – La Servante écarlate”

Série Que les fans se rassurent : bien que la saison 2 se détache du roman de Margaret Atwood, la série ne perd rien de son intensité. L’interprétation d’Elisabeth Moss et l’atmosphère oppressante de la dictature demeurent intactes. Que les fans se rassurent : bien que la saison 2 se détache du roman de Margaret Atwood, la série ne perd rien de son intensité. L’interprétation d’Elisabeth Moss et l’atmosphère oppressante de la dictature demeurent intactes.

Will Smith, présentateur vedette de la nouvelle série de Darren Aronofsky
899

Will Smith, présentateur vedette de la nouvelle série de Darren Aronofsky

Série Darren Aronofsky, le réalisateur de Black Swan, signe une série documentaire pour National Geographic présentée par Will Smith. Retraçant l’histoire de la Terre, One Strange Rock sera diffusée à partir du 25 mars sur cette chaîne. Darren Aronofsky, le réalisateur de Black Swan, signe une série documentaire pour National Geographic présentée par Will Smith. Retraçant l’histoire de la Terre, One Strange Rock sera diffusée à partir du 25 mars sur cette chaîne.

La nouvelle saison de Westworld se dévoile dans une bande-annonce
810

La nouvelle saison de Westworld se dévoile dans une bande-annonce

Série Un parc virtuel en ébullition, une révolte sanglante et un morceau de Kanye West en guise de bande originale… La prochaine saison de Westworld se dévoile dans une bande-annonce explosive. Un parc virtuel en ébullition, une révolte sanglante et un morceau de Kanye West en guise de bande originale… La prochaine saison de Westworld se dévoile dans une bande-annonce explosive.