09 Juin

Les adresses de Jean Paul Gaultier à Mexico

 

Pays solaire et foisonnant à l’image de l’immense couturier Jean Paul Gaultier, le Mexique et son énergie communicative l’ont beaucoup inspiré au fil de sa carrière. Il nous entraîne au gré des rues de la capitale pour nous faire découvrir ses endroits préférés.

 

 

Par Léa Zetlaoui

  • Portrait Peter Lindbergh
  • NUMÉRO : Vos voyages au Mexique ont-ils influencé vos collections ? Comment ce pays vous a-t-il inspiré ?

    JEAN PAUL GAULTIER : Je n’ai pas besoin de voyager loin pour chercher mes influences, car elles sont multiples et imprévisibles. Cependant, les voyages au Mexique sont toujours magiques, et, parmi mes inspirations, ce pays a beaucoup compté. L’artisanat mexicain, par exemple, est si riche qu’il constitue, à lui seul, une source inépuisable d’idées. À la fin des années 90, j’ai constitué une collection entière comme un hommage à Frida Kahlo, et, à ma grande joie, le musée qui lui est consacré a demandé une de mes robes, qui fait à présent partie de sa collection.

     

    Pourquoi avez-vous choisi de nous emmener dans la ville de Mexico ? Qu’est-ce qui vous attire dans cette métropole ?

    C’est une ville pleine d’énergie, où s’invente le futur… une explosion de couleurs, de saveurs, de parfums. Même les trains sont d’un orange intense, jamais vu ailleurs. J’ai visité Mexico une fois à la fin des années 70, et je n’en avais pas gardé une bonne impression, mais quand j’y suis retourné en 2013, la ville s’était complètement métamorphosée. Je suis fasciné par le mélange des cultures – les Mayas, les Aztèques, les Espagnols –, par l’artisanat qui est d’une finesse extraordinaire, par la nourriture, par le jour des Morts…

     

    Vous avez édité une collection de pièces et d’objets pour la Monnaie de Paris. Comment est née cette collaboration ?

    Quand la Monnaie de Paris m’a contacté, je connaissais déjà sa collection de 2015 consacrée à Astérix, et j’avais été ébloui par la richesse des reliefs, la façon dont il était possible d’accumuler autant de détails sur de si petites pièces… et je me suis tout de suite dit qu’il y avait quelque chose à faire. La Monnaie a souhaité que je revisite la France, et j’ai eu l’idée d’habiller des monuments français. Pour mon premier croquis, j’ai dessiné la tour Eiffel en corset parce que je voulais associer deux clichés : le symbole de Paris et celui de mon travail… la tour Eiffel féminine. Je la trouve réussie sous la forme de pièces de monnaie. En avançant sur le projet, j’ai également souhaité représenter des costumes traditionnels. J’ai donc eu l’idée d’utiliser ma collection couture présentée en juillet 2015, sur le thème de la Bretagne. On retrouve donc, bien sûr, une Bigoudène sur une des pièces ! La ville de Lyon a été une autre source d’inspiration. En fait, il s’agit d’un tour de France vu par la mode…

MUSÉE FRIDA KAHLO (CASA AZUL)

La maison de Frida Kahlo, avec son studio, sa chambre, sa cuisine pleine des poteries mexicaines qu’elle collectionnait. On peut aussi y découvrir les corsets orthopédiques qu’elle portait et mieux comprendre sa souffrance physique, et la joie de créer qui l’animait.

 

Londres 247, Colonia Del Carmen, Delegación Coyoacán, 04100 Ciudad de México.

MUSÉE NATIONAL D’ANTHROPOLOGIE

Ce musée est particulièrement remarquable, tant pour son architecture que pour sa collection d’art précolombien. La salle consacrée à la culture aztèque contient des richesses qui semblent d’une modernité inouïe.

 

Av. Paseo de la Reforma y Calzada Gandhi s/n, Colonia Chapultepec Polanco, Delegación Miguel Hidalgo, 11560 Ciudad de México.

MUSÉE DES ARTS POPULAIRES

Ce musée exceptionnel accueille des arts populaires en provenance de tout le pays: le papier mâché, les broderies, les costumes traditionnels, les têtes de mort incroyables qui célèbrent le jour des Morts. En le visitant, vous comprenez la vitalité et la créativité des artisans mexicains.

 

Revillagigedo 11, Colonia Centro, 06010, Ciudad de México.

SAN ÁNGEL INN

Une belle hacienda dans le quartier de San Ángel. Le cadre est splendide, le service parfait et la nourriture excellente. Un décor traditionnel dans lequel de nombreuses familles viennent déjeuner le dimanche.

 

Diego Rivera 50, Colonia San Ángel, 01060 Ciudad de México.

PALAIS DES BEAUX-ARTS

Ce bâtiment, qui abrite, entre autres, le Ballet folklorique du Mexique, présente une architecture spectaculaire. Il faut absolument le visiter même si ce n’est que pour admirer le rideau de scène entièrement réalisé par Tiffany&Co. avec plus d’un million de pièces de verre. On y trouve aussi un très beau mur peint de Diego Rivera.

 

Av. Juárez, Centro Histórico, 06050 Ciudad de México.

ARENA COLISEO

Même si cette arène se trouve dans le centre, qui n’est pas l’endroit le plus sûr de Mexico, elle vaut bien la visite. Toutes les grandes stars de catch mexicain s’y affrontent, hommes et femmes, et l’atmosphère un peu rétro a beaucoup de charme.

 

República de Perú 77, Colonia Centro, 06040 Ciudad de México.

ROSETTA

La chef Elena Reygadas a rénové une maison dans la colonia Roma et a utilisé le patio couvert pour en faire un restaurant. Cet établissement propose de la nourriture simple mais de très bonne qualité dans une ambiance Art nouveau coloniale.

 

Colima 166, Colonia Roma, 06700 Ciudad de México.

NuméroNews