Advertising
Advertising
02 March

Le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021

 

Des silhouettes dramatiques et des aplats de couleurs graphiques caractérisent le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021.

par La rédaction

1/47
2/47
3/47
4/47
5/47
6/47
7/47
8/47
9/47
10/47
11/47
12/47
13/47
14/47
15/47
16/47
17/47
18/47
19/47
20/47
21/47
22/47
23/47
24/47
25/47
26/47
27/47
28/47
29/47
30/47
31/47
32/47
33/47
34/47
35/47
36/47
37/47
38/47
39/47
40/47
41/47
42/47
43/47
44/47
45/47
46/47
47/47
  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

  • Le visage partiellement caché par une lourde capeline de feutre noir, un col roulé noir associé à une jupe portefeuille largement ouverte qui dévoile la jambe… C'est sur cette silhouette dramatique que s'ouvre le défilé Givenchy automne-hiver 2020-2021. Par la suite, les looks se succèdent, évoquant l'univers du cinéma et ses héroïnes puissantes et insaisissables. Souvent austères et élégantes, les silhouettes sont structurées grâce à des tailles ceintrées, des matières lourdes et des épaules marquées, ou alors fluides et déclinées dans des soies ondulantes aux motifs graphiques. Enfin, le travail des plumes et des perles qui évoquent la tradition couture confèrent à l'ensemble une touche davantage théâtrale, tandis que le noir, le blanc, le rouge et le neige rappellent une élégance toute française. 

Advertising
Advertising
Advertising

NuméroNews