Le 10 décembre 1948, le prix Nobel de la paix René Cassin présente le texte de la Déclaration universelle des droits de l’homme à l’Organisation des Nations Unis. 70 ans plus tard, le musée de l’Homme met à l’honneur ce texte fondateur avec l’exposition Déclarations qui rassemble une trentaine de photographies de l’artiste franco-brésilien de 74 ans : Sebastião Salgado. Réalisées dans vingt pays différents (France, Afghanistan, Algérie, Indonésie, Mexique, Tanzanie, Somalie, Rwanda, Brésil…) ces images illustrent les multiples articles de la déclaration comme la liberté de pensée, la liberté de conscience et de religion, le droit au travail et le droit d’asile…

 

“Je ne veux pas qu’on apprécie la lumière ou la palette de tons. Je veux que mes photos informent, provoquent le débat.” Sebastião Salgado se lance dans la photographie en 1973, après des études d’économie. Voyageur infatigable membre des agences de photographie Sygma, Gamma et Magnum, cet acteur environnemental engagé s’impliquera fortement avec sa femme Lélia à la reforestation du Brésil dès les années 1990. Une initiative récompensée par le Prix “Personalidade Ambiental de WWF-Brasil” en 2012 et “l’Hommage de l’année” par le jury du Prix Hugo Werneck de l’environnement” en 2017.

 

“Déclarations” au musée de l'Homme jusqu'au 30 septembre prochain.