09 Avril

“Face à la nuit” : lauréat du festival du film policier de Beaune

 

Du réalisateur malaisien Ho Wi-ding au Philippin Brillante Mendoza en passant par l’Italien Claudio Giovannesi, retour sur un palmarès aussi pertinent qu’éclectique.

Par La rédaction

Présidé par le réalisateur Benoît Jacquot, le jury a consacré le film du cinéaste Ho Wi-ding . Cinquième film et deuxième long-métrage du réalisateur, “Face à la nuit” (Cities of Last Things) est un mélodrame envoûtant qui met en scène les péripéties d’un homme trois nuits durant. Dans une ambiance noire, où tous les citoyens ont une puce électronique sous la peau et se rajeunissent à coup de piqûres, le néo-polar nous emmène dans les tribulations d’un ex-policier qui cherche à se venger. Le film dont l’intrigue haletante et la contemplation poétique sont à couper le souffle, est à découvrir à partir du 10 juillet.

Les prix du Jury ont étés décernés à “Piranhas” et “Alpha - The Right to Kill” qui se retrouvent ex æquo. Adapté du roman de l’écrivain et journaliste italien Roberto Saviano, “Piranhas” (“la Paranza dei bambini”) le film de Claudio Giovannesi a reçu le prix du meilleur scénario à Berlin. Il raconte le quotidien de jeunes napolitains ultra violents, fascinés par les figures de la Camorra. Cette représentation de la criminalité italienne rend compte d’une nouvelle réalité. En effet, dans un contexte d’atomisation de l’état providence due à une situation économique de plus en plus préoccupante, les organisations criminelles en perte de vitesse, se voient aujourd’hui menacées par une jeunesse devenue de plus en plus prédatrice. Pour cette adaptation cinématographique, la date de sortie en salle n’a pas encore été annoncée.

Concernant “Alpha - The right to kill”, le réalisateur philippin nous plonge des les quartiers pauvres de Manille où la lutte antidrogue fait rage. On suit notamment l’opération d’un officier de police et d’un ancien dealer devenu indic qui tentent de faire tomber un influent trafic de stupéfiants au prix de leurs vies. Caméra à l’épaule, mise en scène en immersion qui utilise le langage du documentaire… Ce film policier choc rend hommage à ceux qui combattent le fléau de la drogue avec un réalisme saisissant. Il sortira en salle à partir du 17 avril.

 

Le Palmarès complet : 

 

Le Grand Prix : “FACE À LA NUIT” (Cities of Last Things) de Wi Ding Ho.

 

 Le Prix du Jury : “ALPHA – THE RIGHT TO KILL” de Brillante Ma. Mendoza et “PIRANHAS” (La paranza dei bambini) de Claudio Giovannesi.

 

 Le Prix Spécial Police : “LES OISEAUX DE PASSAGE“ de Cristina Gallego & Ciro Guerra. 

 

Le Prix de la Critique : “EL REINO” (The Realm) de Rodrigo Sorogoyen.

 

Le Prix Sang Neuf : “DRAGGED ACROSS CONCRETE” de S. Craig Zahler.

 

NuméroNews