Presque trois mois après la disparition de la reine de la soul Aretha Franklin, le film documentaire Amazing Grace refait surface. Réalisé par Sydney Pollack (Tootsie, Out of Africa) en janvier 1972 dans l'église baptiste New Temple Missionary de Los Angeles, cette production devait accompagner "Amazing Grace", le double album gospel enregistré en live le plus vendu de l’histoire de la musique (deux millions de copies), interprété par l’artiste. Après une sortie initialement prévue en 2015 et une nouvelle fois annulée pour des questions d’ordre juridique et le refus des ayants droits, le film prend enfin – 46 ans après son tournage – le chemin des salles de cinéma, sous l’impulsion du producteur de la légende de la soul, Alan Elliott.

 

En transe, happé par l’aura de la grande Aretha, on voit le public chanter, taper dans ses mains et danser sur les chansons gospel iconiques How I Got Over Mary, Don't You Weep ainsi que sur des titres de Carole King (You’ve Got A Friend) ou de Marvin Gaye (Wholy Holy). Filmé durant deux jours, ce film-concert dévoile l’enregistrement live de l’album phare de l’artiste entourée de la chorale du révérend James Cleveland. Plus émouvant encore, on y voit surtout l'immense exigence de la star et son implication lors des répétitions. Le documentaire sera projeté pour la première fois dans son intégralité au festival du film Doc NYC le 12 novembre prochain, moment propice à la sélection des films pour les Oscars.