Que disent de nous nos assiettes ? Que révèlent de notre époque notre manière de produire et de consommer notre nourriture ? Comment faire évoluer nos habitudes alimentaires pour construire un avenir plus respectueux de notre planète ? C'est à ces questions qui, au-delà de nos assiettes, visent notre civilisation même – que s'intéressera, à partir du mois de mai, le V&A Museum de Londres, dans son exposition Bigger than the plate.

 

À travers quatre sections – "Compost", "Agriculture", "Commerce" et "Alimentation" –, les commissaires d'exposition Catherine Flood et May Rosenthal Sloan présentent 70 projets d'art contemporain. Trente objets issus des collections du musée, notamment les toutes premières publicités, viennent jalonner ce voyage au cœur de nos modes de vie. Artistes et designers y collaborent avec des agriculteurs, des chefs et des scientifiques afin de faire naître des idées nouvelles et inventer la société de demain : expérimentations agricoles, modes de nutrition alternatifs, etc. Ainsi dans la section "Compost",  de magnifiques pots en terracotta nous incitent à traiter plus volontiers nos déchets, tandis que des designers comme Fernando Laposse imaginent de nouvelles matières de marqueterie.

 

Parmi les artistes présents figureront notamment Lubaina Himid, artiste contemporaine britannique d'origine tanzanienne, lauréate du prix Turner en 2017, connue pour ses œuvres colorées sur le thème de l'identité, ou Michael Rakowitz, fervent coloriste lui aussi, qui illustrent la manière dont les repas sont constitutifs de notre appartenance culturelle et sociale. Les photographes seront aussi à l'honneur, tel Michael Zee, qui capture l’esthétisme extrême et inattendu d’un rituel fondateur de notre civilisation : le petit déjeuner. 

 

Au programme seront également présentées des innovations techniques originales. La première, un Food Computer, développé par le MIT qui permet, à travers un logiciel open source reproduisant les conditions de leur habitat naturel, de cultiver des plantes en milieu hostile. Le musée présentera également le Bicitractor à pédales, innovation technique destinée à la micro-agriculture qui permet de labourer la terre de manière propre. 

 

Engageant un dialogue inédit entre les visions créatives d'artistes et acteurs de la société contemporaine, Food: Bigger than the Plate nous entraîne dans une passionnante réflexion surnos modes de vie, préfigurant les contours du nouveau monde à inventer, pour assurer la subsistance de l'homme.