Advertising
31 Janvier

COS collabore avec l’architecte Arthur Mamou-Mani pour le Salon du meuble de Milan

 

À l’occasion du Salon du meuble de Milan, qui se tiendra du 9 au 14 avril prochain, le label COS et l’architecte français Arthur Mamou-Mani investiront la cour du Palazzo Isimbardi pour y présenter un pavillon futuriste. 

Par La rédaction

Arthur Mamou-Mani & Karin Gustafsson
1/3
Le pavillon numérique d'Arthur Mamou-Mani
2/3
Le pavillon numérique d'Arthur Mamou-Mani
3/3
Arthur Mamou-Mani & Karin Gustafsson
Le pavillon numérique d'Arthur Mamou-Mani
Le pavillon numérique d'Arthur Mamou-Mani
  • Dans le cadre de l’édition 2019 de la semaine du design à Milan, COS s'associe à Arthur Mamou-Mani pour son prochain projet au Salone del Mobile. L'architecte compte créer un pavillon qui guidera les visiteurs dans la cour du palais du XVIe siècle ainsi que dans les jardins environnants. Sa particularité ? Il a été entièrement construit grâce à la technologie numérique.

     

    Huitième installation consécutive du label de mode londonien en partenariat avec des artistes, cette œuvre monumentale, qui succède à la sculpture en miroirs de Phillip K Smith III, représente l’avenir du design, de la technologie et de l’innovation matérielle. En effet, la méthode de construction est véritablement révolutionnaire. Chaque module du parcours sera fabriqué à partir d’un bioplastique et façonné selon un processus algorithmique qui assure la stabilité structurelle, tout en optimisant la quantité de matériau nécessaire. Cette création avant-gardiste repousse toutes les limites de la fabrication numérique et met en valeur les capacités des matériaux renouvelables.

     

    Chez COS, nous sommes inspirés par la manière dont le travail de Mamou-Mani ouvre de nouvelles possibilités en matière de design. L'utilisation réfléchie de matériaux et de technologies renouvelables permet de développer un nouveau langage futuriste, qui pourtant rappelle l'artisanat traditionnel. L’innovation inspire notre travail et notre vision du monde et nous sommes ravis de partager ce projet pionnier à Milan“, Karin Gustafsson, directrice de la création de COS.

     

     

    COS présentera le pavillon lors du Salone del Mobile, du 9 au 14 avril 2019.

  • Dans le cadre de l’édition 2019 de la semaine du design à Milan, COS s'associe à Arthur Mamou-Mani pour son prochain projet au Salone del Mobile. L'architecte compte créer un pavillon qui guidera les visiteurs dans la cour du palais du XVIe siècle ainsi que dans les jardins environnants. Sa particularité ? Il a été entièrement construit grâce à la technologie numérique.

     

    Huitième installation consécutive du label de mode londonien en partenariat avec des artistes, cette œuvre monumentale, qui succède à la sculpture en miroirs de Phillip K Smith III, représente l’avenir du design, de la technologie et de l’innovation matérielle. En effet, la méthode de construction est véritablement révolutionnaire. Chaque module du parcours sera fabriqué à partir d’un bioplastique et façonné selon un processus algorithmique qui assure la stabilité structurelle, tout en optimisant la quantité de matériau nécessaire. Cette création avant-gardiste repousse toutes les limites de la fabrication numérique et met en valeur les capacités des matériaux renouvelables.

     

    Chez COS, nous sommes inspirés par la manière dont le travail de Mamou-Mani ouvre de nouvelles possibilités en matière de design. L'utilisation réfléchie de matériaux et de technologies renouvelables permet de développer un nouveau langage futuriste, qui pourtant rappelle l'artisanat traditionnel. L’innovation inspire notre travail et notre vision du monde et nous sommes ravis de partager ce projet pionnier à Milan“, Karin Gustafsson, directrice de la création de COS.

     

     

    COS présentera le pavillon lors du Salone del Mobile, du 9 au 14 avril 2019.

  • Dans le cadre de l’édition 2019 de la semaine du design à Milan, COS s'associe à Arthur Mamou-Mani pour son prochain projet au Salone del Mobile. L'architecte compte créer un pavillon qui guidera les visiteurs dans la cour du palais du XVIe siècle ainsi que dans les jardins environnants. Sa particularité ? Il a été entièrement construit grâce à la technologie numérique.

     

    Huitième installation consécutive du label de mode londonien en partenariat avec des artistes, cette œuvre monumentale, qui succède à la sculpture en miroirs de Phillip K Smith III, représente l’avenir du design, de la technologie et de l’innovation matérielle. En effet, la méthode de construction est véritablement révolutionnaire. Chaque module du parcours sera fabriqué à partir d’un bioplastique et façonné selon un processus algorithmique qui assure la stabilité structurelle, tout en optimisant la quantité de matériau nécessaire. Cette création avant-gardiste repousse toutes les limites de la fabrication numérique et met en valeur les capacités des matériaux renouvelables.

     

    Chez COS, nous sommes inspirés par la manière dont le travail de Mamou-Mani ouvre de nouvelles possibilités en matière de design. L'utilisation réfléchie de matériaux et de technologies renouvelables permet de développer un nouveau langage futuriste, qui pourtant rappelle l'artisanat traditionnel. L’innovation inspire notre travail et notre vision du monde et nous sommes ravis de partager ce projet pionnier à Milan“, Karin Gustafsson, directrice de la création de COS.

     

     

    COS présentera le pavillon lors du Salone del Mobile, du 9 au 14 avril 2019.

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising