Advertising
Advertising
14 Mars

Les dessins érotico-grotesques de Toshio Saeki s’exposent à la galerie Arts Factory

 

Maître absolu de l’ero-guro, genre hérité d'un mouvement littéraire des années 30 mêlant l’érotisme au grotesque, l’artiste nippon s’est fait connaître grâce à ses réinterprétations de cet art traditionnel, en s’inspirant des angoisses et préoccupations du pays du Soleil-Levant.

Par Estelle Laurent

Toshio Saeki
1/4
Toshio Saeki - sans titre, 1977 - encre sur papier, 46,5 x 31,5 cm
2/4
Toshio Saeki - série "akai hako", 1972 - estampe letterpress sur papier japon, 33,5 x 51,5 cm - tirage vintage, édition limitée à 30 exemplaires signés & numérotés
3/4
Toshio Saeki - série "akai hako", 1972 - estampe letterpress sur papier japon, 33,5 x 51,5 cm - tirage vintage, édition limitée à 30 exemplaires signés & numérotés
4/4
Toshio Saeki
Toshio Saeki - sans titre, 1977 - encre sur papier, 46,5 x 31,5 cm
Toshio Saeki - série
Toshio Saeki - série
  • Artiste né en 1945 à qui l’on voue un véritable culte au Japon, Toshio Saeki a inventé une œuvre singulière peuplée d’individus angoissés et empreints de désillusions provoquées par la fin des Trente Glorieuses. La société humaine, sa violence et ses pires défauts sont mis en scène avec un certain réalisme cruel qui provoque différentes réactions, allant de l’effroi au rire.

     

    La censure qui sévit au Japon – où il est interdit de dévoiler les sexes – pousse Toshio Saeki à créer des œuvres surréalistes, à la limite de l'absurde, où il aborde par exemple le thème du sadomasochisme à travers une poésie onirique et macabre.

     

    À l'occasion de la réédition du livre Red Box aux Éditions Cornélius, la galerie Arts Factory présente pour la première fois en Europe un ensemble rare de sérigraphies et dessins originaux, dont l'intégralité de la série Akai Hako composée de 50 tirages, dont 30 exemplaires signés et numérotés. Ces impressions furent réalisées en 1972 pour accompagner la sortie de l'édition originale du livre Red Box.

     

    Du 13 mars au 20 avril 2019, à la galerie Arts Factory.

    27, rue de Charonne, Paris XI.

  • Artiste né en 1945 à qui l’on voue un véritable culte au Japon, Toshio Saeki a inventé une œuvre singulière peuplée d’individus angoissés et empreints de désillusions provoquées par la fin des Trente Glorieuses. La société humaine, sa violence et ses pires défauts sont mis en scène avec un certain réalisme cruel qui provoque différentes réactions, allant de l’effroi au rire.

     

    La censure qui sévit au Japon – où il est interdit de dévoiler les sexes – pousse Toshio Saeki à créer des œuvres surréalistes, à la limite de l'absurde, où il aborde par exemple le thème du sadomasochisme à travers une poésie onirique et macabre.

     

    À l'occasion de la réédition du livre Red Box aux Éditions Cornélius, la galerie Arts Factory présente pour la première fois en Europe un ensemble rare de sérigraphies et dessins originaux, dont l'intégralité de la série Akai Hako composée de 50 tirages, dont 30 exemplaires signés et numérotés. Ces impressions furent réalisées en 1972 pour accompagner la sortie de l'édition originale du livre Red Box.

     

    Du 13 mars au 20 avril 2019, à la galerie Arts Factory.

    27, rue de Charonne, Paris XI.

  • Artiste né en 1945 à qui l’on voue un véritable culte au Japon, Toshio Saeki a inventé une œuvre singulière peuplée d’individus angoissés et empreints de désillusions provoquées par la fin des Trente Glorieuses. La société humaine, sa violence et ses pires défauts sont mis en scène avec un certain réalisme cruel qui provoque différentes réactions, allant de l’effroi au rire.

     

    La censure qui sévit au Japon – où il est interdit de dévoiler les sexes – pousse Toshio Saeki à créer des œuvres surréalistes, à la limite de l'absurde, où il aborde par exemple le thème du sadomasochisme à travers une poésie onirique et macabre.

     

    À l'occasion de la réédition du livre Red Box aux Éditions Cornélius, la galerie Arts Factory présente pour la première fois en Europe un ensemble rare de sérigraphies et dessins originaux, dont l'intégralité de la série Akai Hako composée de 50 tirages, dont 30 exemplaires signés et numérotés. Ces impressions furent réalisées en 1972 pour accompagner la sortie de l'édition originale du livre Red Box.

     

    Du 13 mars au 20 avril 2019, à la galerie Arts Factory.

    27, rue de Charonne, Paris XI.

  • Artiste né en 1945 à qui l’on voue un véritable culte au Japon, Toshio Saeki a inventé une œuvre singulière peuplée d’individus angoissés et empreints de désillusions provoquées par la fin des Trente Glorieuses. La société humaine, sa violence et ses pires défauts sont mis en scène avec un certain réalisme cruel qui provoque différentes réactions, allant de l’effroi au rire.

     

    La censure qui sévit au Japon – où il est interdit de dévoiler les sexes – pousse Toshio Saeki à créer des œuvres surréalistes, à la limite de l'absurde, où il aborde par exemple le thème du sadomasochisme à travers une poésie onirique et macabre.

     

    À l'occasion de la réédition du livre Red Box aux Éditions Cornélius, la galerie Arts Factory présente pour la première fois en Europe un ensemble rare de sérigraphies et dessins originaux, dont l'intégralité de la série Akai Hako composée de 50 tirages, dont 30 exemplaires signés et numérotés. Ces impressions furent réalisées en 1972 pour accompagner la sortie de l'édition originale du livre Red Box.

     

    Du 13 mars au 20 avril 2019, à la galerie Arts Factory.

    27, rue de Charonne, Paris XI.

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising