Advertising
Advertising
27 Février

Le défilé Dior automne-hiver 2019-2020

 

Tandis qu'à Londres, la rétrospective “Christian Dior : couturier du rêve” bat son plein au Victoria & Albert Museum, Maria Grazia Chiuri s’inspire de l’une des premières sous-cultures britanniques de l’après-guerre, les Teddy girls, qui doivent leur nom à l'élégance et aux coupes ajustées dignes de celles des dandys de l'époque édouardienne. Veste Bar en tweed british, tartans rouge vif, taille marquée, silhouettes tracées au cordeau, manteaux de pluie et chapeaux cloches… La créatrice italienne réinterprète avec brio ces looks rebelles aux notes rockabilly de la jeunesse anglaise des années 50.

Par La rédaction

1/89
2/89
3/89
4/89
5/89
6/89
7/89
8/89
9/89
10/89
11/89
12/89
13/89
14/89
15/89
16/89
17/89
18/89
19/89
20/89
21/89
22/89
23/89
24/89
25/89
26/89
27/89
28/89
29/89
30/89
31/89
32/89
33/89
34/89
35/89
36/89
37/89
38/89
39/89
40/89
41/89
42/89
43/89
44/89
45/89
46/89
47/89
48/89
49/89
50/89
51/89
52/89
53/89
54/89
55/89
56/89
57/89
58/89
59/89
60/89
61/89
62/89
63/89
64/89
65/89
66/89
67/89
68/89
69/89
70/89
71/89
72/89
73/89
74/89
75/89
76/89
77/89
78/89
79/89
80/89
81/89
82/89
83/89
84/89
85/89
86/89
87/89
88/89
89/89
Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising