Couronnée du succès, la sixième édition du Prix LVMH a reçu plus de 1700 candidatures provenant des quatre coins du monde. Plus de cent pays ont répondu à l’appel, un chiffre record depuis le lancement du Prix il y a six ans. Parmi les 20 jeunes demi-finalistes en lice figuraient notamment des jeunes labels déjà remarqués tels Germanier (présent à la Fashion Week femme de Paris en mars 2018), Boramy Viguier (présent à la Fashion Week homme de Paris en janvier 2019) ou Kiko Kostadinov (ayant défilé à la Fashion Week homme de Londres en janvier 2019). Les noms des huit designers retenus parmi eux pour la finale du Prix LVMH 2019 viennent enfin de tomber, sélectionnés par plus de 63 experts internationaux du monde la mode.

 

Les huit finalistes retenus sont :

-Kunihiko Morinaga (pour le label Anrealage, présente à la Fashion Week femme de Paris en février 2019),

-Bethany Williams (présente à la Fashion Week de Londres en février 2019),

-Emily Adams Bode (pour le label Bode),

-Hed Mayner (présent à la Fashion Week homme de Paris en janvier 2019),

-Kenneth Izedonmwen (pour le label Kenneth Hize), 

-Spencer Phipps (pour le label Phipps),

-Stefan Cooke et Jake Burt (pour la marque Stefan Cooke),

-Thebe Magugu.

 

À l’issue de cette sélection, les huit heureux élus accèdent donc à la finale du Prix LVMH 2019 qui aura lieu au mois de juin à la Fondation Louis Vuitton. À cette occasion, la jeune garde exposera ses collections aux membres du jury.

 

Delphine Arnault a notamment salué “la diversité et la richesse des propositions de cette sixième édition”, à laquelle ont pris part des créateurs internationaux tels que des Nigériens ou Sud-Africains, mais aussi “l’émergence des problématiques écologiques et durables”, notion de plus en plus importante et chère aux yeux de la nouvelle génération, ainsi que l’avènement d’une mode unisexe, présente dans quatre collections des finalistes.

 

Cette année, la venue de Kris Van Assche vient enrichir le jury du Prix, qui se voyait soudainement amputé de l’un des ses membres les plus iconiques : le créateur Karl Lagerfeld. À ce propos, Delphine Arnault déclare : “Enfin, je ne peux évoquer le Prix sans une pensée très émue pour Karl Lagerfeld. Un génie créatif, un esprit unique et tellement inspirant pour nous qui avons eu la chance de le côtoyer au sein du Jury. Nous lui sommes infiniment reconnaissants pour son soutien à la jeune création et pour son implication remarquable dans le succès du Prix LVMH, qui ne sera plus tout à fait le même sans lui.”