En madone sous un voile de tulle, Marie-Flore remonte le temps.  Elle revient, en marche arrière, sur sa relation ardente quasi névrotique avec un jeune homme (interprété parle beau Louka Meliava, aperçu dans La Belle et la Bête au côté de Léa Seydoux). “Mon amour, c’est quoi ton parfum, j’ai l’impression que ça sent la fin”, scande-t-elle suavement en ouverture du morceau. Marie-Flore a plus d’une raison de vouloir retourner en arrière. La soirée a dérapé, bagarre sur un parking, profonde solitude sur le canap’ d’une boîte de nuit, son copain la trompe. Toujours imagées, défiantes et quasi allégoriques les paroles de la jeune chanteuse parisienne sont devenues caractéristique de son charme unique.

 

La protégée de Julien Doré nous livre son nouveau single mi-poétique mi-agressif, toujours aussi convaincant. Son phrasé maîtrisé cadence les morceaux, appuyés sur une électro efficace. Entraînantes, sitôt entendues, les mélodies pop de Marie-Flore continuent à défiler longtemps dans notre tête.

 

Disponible sur Spotify, Deezer, Apple music, et Youtube Music