Grimée en geisha futuriste charmeuse de serpents, Sudan Archives fait résonner son violon, ondule et s’amuse de ses mille et un reflets tout en s’éventant lascivement. Dans ce clip aux accents nippons, la belle mélomane apparaît aux côtés du rappeur de talent (mais totalement inconnu) D-Eight. Elle s’acharne sur son archet tandis que sa voix doucereuse est mise en valeur par une ligne de basse vombrissante. Elle apporte au morceau une street credibility certaine. Dans Glorious, la belle virtuose se dévoile plus en diva d’un nouveau genre qu’en gentille violoniste, portant même des grilz aux dents sur certains plans.