525

Portrait : Stuart Weitzman, un chausseur sachant chausser

 

Depuis trente ans, le chausseur Stuart Weitzman sculpte les pieds des femmes avec ses modèles au glamour étincelant. Une édition limitée de son inoubliable sandale Nudist, tout en strass, célèbre cet anniversaire.

Propos recueillis par Delphine Roche

Illustration Francois Berthoud 

 

Il y a quelques années, ses sandales à 500 000 dollars, les Diamond Dream, ont défrayé la chronique.Nous voulions faire des Oscars une vitrine mondiale pour nos chaussures, et c’est peu dire qu’on a réussi”, se félicite Stuart Weitzman. Aux pieds d’Anika Noni Rose lors de la cérémonie de 2007, les modèles à talons aiguilles pavés de diamants véritables sont relayés par tous les médias et déchaînent les passions… La plus jeune frange des fashionistas découvre alors l’existence de la marque Stuart Weitzman qui, au fil du temps, est parvenue à devenir une référence en alliant ces deux valeurs très américaines : le glamour et la fonctionnalité. Pour la première : une cohorte de stars rivalisant sur les tapis rouges de Hollywood chaussées de sa sandale ultra aérienne, la Nudist, qui dévoile si sensuellement le pied – Blake Lively, Jennifer Lopez, Lady Gaga ou encore Gigi Hadid. Pour la seconde : une architecture des souliers étudiée pour garantir un confort optimal, même sur des talons aiguilles de 12 cm : “Je veux que les femmes sourient lorsqu’elles portent mes chaussures”, déclare Stuart Weitzman.

 

Pour s’en assurer, le New-Yorkais, à la fois designer et businessman aguerri, s’appuie sur une expérience et une réflexion solides : plus qu’un simple métier, la chaussure et ses courbes sinueuses ont dessiné depuis toujours le parcours de vie de Stuart Weitzman, dont le père possédait une usine dans le Massachusetts. Jeune homme, il décide pourtant de suivre des études de commerce, sans songer a priori rejoindre l’entreprise familiale… mais vend des dessins de chaussures pour gagner de l’argent de poche. “Le business m’a pris par surprise, parce que mon talent a été remarqué et récompensé, explique-t-il aujourd’hui. Mais il m’aura fallu plusieurs années d’expérience pour définir mes objectifs.” Visionnaire, Stuart Weitzman établit sa marque en 1986, en s’appuyant sur un facteur à ses yeux crucial : posséder ses propres usines. “Cela me permet une plus grande liberté et une plus grande capacité de contrôle, non seulement pour fabriquer mes modèles rapidement et selon mes propres critères, mais aussi pour m’adapter à la demande des clientes.” C’est ainsi que les compensées Alex et Corkswoon, ou encore les bottes 5050, Lowland et Highland, ont pu s’afficher aux pieds de tant de femmes, pour leur plus grand bonheur.

 

La sandale Nudist, quant à elle, brille de mille feux pour marquer le trentième anniversaire de la marque. Parée de cristaux Swarovski dessinant des motifs graphiques – pois, camouflage, chevrons, écailles de python – elle symbolise la fantaisie pétillante typique de Stuart Weitzman, aujourd’hui propriété du groupe Coach. Un glamour que son facétieux fondateur à lunettes n’hésite pas à qualifier de “over the top” – soit, en bon français, “totalement exagéré” – avant de se raviser avec un sens commercial si américain : “Mais on peut aussi choisir une seule couleur de strass pour une sandale unie. C’est cette possibilité de personnaliser la chaussure qui offre à la cliente une expérience véritablement spéciale.

 

 

www.stuartweitzman.com

 

 

L’objet du jour : les créations Giuseppe Zanotti pour le Festival de Cannes
856

L’objet du jour : les créations Giuseppe Zanotti pour le Festival de Cannes

Accessoires Pour marquer le coup d’envoi du 72e Festival de Cannes ce mardi 14 mai, le créateur italien Giuseppe Zanotti dévoile deux modèles de souliers exclusifs dans une collection capsule baptisée “Croisette Crystal”. Pour marquer le coup d’envoi du 72e Festival de Cannes ce mardi 14 mai, le créateur italien Giuseppe Zanotti dévoile deux modèles de souliers exclusifs dans une collection capsule baptisée “Croisette Crystal”.

Louise Bourgeois inspire Simone Rocha pour deux paires de boucles d'oreilles
678

Louise Bourgeois inspire Simone Rocha pour deux paires de boucles d'oreilles

Mode En collaboration avec la galerie Hauser & Wirth, Simone Rocha dévoile ce mois-ci, en édition limitée, deux paires de boucles d'oreilles arty s'inspirant du travail de Louise Bourgeois.  En collaboration avec la galerie Hauser & Wirth, Simone Rocha dévoile ce mois-ci, en édition limitée, deux paires de boucles d'oreilles arty s'inspirant du travail de Louise Bourgeois. 

Festival de Hyères : les bijoux d’oreilles qui ont fait sensation
123

Festival de Hyères : les bijoux d’oreilles qui ont fait sensation

Mode Après avoir repensé les appareils auditifs en version bijoux, Flora Fixy, Julia Dessirier et Kate Fichard collaborent avec les Métiers d'art de Chanel autour d'une collection d'accessoires inspirée par le monde marin, permettant de s’isoler des sons extérieurs. Après avoir repensé les appareils auditifs en version bijoux, Flora Fixy, Julia Dessirier et Kate Fichard collaborent avec les Métiers d'art de Chanel autour d'une collection d'accessoires inspirée par le monde marin, permettant de s’isoler des sons extérieurs.

Hogan dévoile une collection de sneakers inspirée par Los Angeles
776

Hogan dévoile une collection de sneakers inspirée par Los Angeles

Mode La maison italienne Hogan dévoile deux modèles de sneaker aux couleurs néon inspirées par l'esthétique pop et fun du Los Angeles des années 80. La maison italienne Hogan dévoile deux modèles de sneaker aux couleurs néon inspirées par l'esthétique pop et fun du Los Angeles des années 80.

123

L’objet du jour : le sac “Mystic” de Givenchy

Accessoires La maison parisienne Givenchy dévoile sa nouvelle ligne de sacs “Mystic”, un modèle élégant et sophistiqué, à l'image des collections imaginées par Clare Waight Keller. La maison parisienne Givenchy dévoile sa nouvelle ligne de sacs “Mystic”, un modèle élégant et sophistiqué, à l'image des collections imaginées par Clare Waight Keller.