Désireuse de “donner la parole à ceux qui n'en ont pas", Elisabetta Franchi s’engage pour la cause animale lors de sa collection automne-hiver 2012-2013. La créatrice s’associe alors avec LAV (Ligue italienne Anti-Vivisection), adhère au programme "Fur Free Retail Program" et refuse désormais d’utiliser de la fourrure. Elle fera de même avec la laine d’angora et les plumes d’oie en 2014. Au cours de la même année, l’Italienne poursuit son combat en faisant construire “Island Dog Village”, un refuge localisé dans le nord de la Chine destiné aux chiens victimes de la barbarie du festival de Yulin. Après ses nombreuses actions, Elisabetta Franchi à l’idée de créer sa propre fondation, intitulée “Fondazione Elisabetta Franchi”. Cette organisation à but non lucratif regroupera toutes les différentes actions et réalisera plusieurs projets, dont notamment un chenil pour animaux à Forlì (dans le nord de l’Italie) qui offrira une maison, un traitement ainsi qu’une famille aux chiens errants et maltraités d’ici fin 2019.

 

Fervente protectrice des droits des animaux, Elisabetta Franchi est avant tout la directrice artistique d’une maison de prêt-à-porter élégante et sophistiquée, véritable symbole du “Made in Italy”. Cette italienne originaire de Bologne dévoile ainsi une nouvelle ligne d’accessoires, sans cuir, nommée “Club Collection” et inspirée par l’univers équestre. Mini et le maxi sac à bandoulière, portefeuille classique ou proposé dans une version bandoulière, sac à main, agenda, ceintures estampillées du logo… Ces pièces de maroquineries minimalistes et chics se déclinent dans des tons crème, camel et noir mais aussi dans des couleurs plus chatoyantes comme le rouge vif.

 

La Club Collection sera disponible dans certaines boutiques Elisabetta Franchi et sur www.elisabettafranchi.com.