Advertising
“Étoile(s)”, l’autobiographie sans filtre d’une danseuse de l’Opéra
746

“Étoile(s)”, l’autobiographie sans filtre d’une danseuse de l’Opéra

Culture Le 7 novembre dernier est sorti en librairie le premier livre de la danseuse étoile Dorothée Gilbert. Dans son autobiographie “Étoile(s)”, elle revient en 200 pages sur son parcours exceptionnel, un récit touchant, illustré par les photographies de son mari, James Bort. Le 7 novembre dernier est sorti en librairie le premier livre de la danseuse étoile Dorothée Gilbert. Dans son autobiographie “Étoile(s)”, elle revient en 200 pages sur son parcours exceptionnel, un récit touchant, illustré par les photographies de son mari, James Bort.

L'exposition “Other Spaces” nous plonge dans la 4e dimension
467

L'exposition “Other Spaces” nous plonge dans la 4e dimension

Art À une époque où les individus, objets de stimulations perpétuelles, expriment de plus en plus le besoin de s’évader dans un ailleurs, le collectif d’artistes londonien United Visual Artists (UVA) a imaginé un lieu alternatif, qui prend forme au sein de l’exposition intitulée – précisément – Other Spaces. Jusqu’au 8 décembre, cette odyssée immersive et multisensorielle mobilisant aussi bien le toucher que la vue et l’ouïe occupe tout un étage du 180 The Strand, un bâtiment brutaliste polyvalent situé en plein cœur de Londres. Une exposition qui a vu le jour grâce au concours de The Store x The Vinyl Factory et de la Fondation Cartier. À une époque où les individus, objets de stimulations perpétuelles, expriment de plus en plus le besoin de s’évader dans un ailleurs, le collectif d’artistes londonien United Visual Artists (UVA) a imaginé un lieu alternatif, qui prend forme au sein de l’exposition intitulée – précisément – Other Spaces. Jusqu’au 8 décembre, cette odyssée immersive et multisensorielle mobilisant aussi bien le toucher que la vue et l’ouïe occupe tout un étage du 180 The Strand, un bâtiment brutaliste polyvalent situé en plein cœur de Londres. Une exposition qui a vu le jour grâce au concours de The Store x The Vinyl Factory et de la Fondation Cartier.

Paris Photo : 6 photographes à suivre
875

Paris Photo : 6 photographes à suivre

Photographie Quelques semaines après le démontage de la 46e FIAC, le Grand Palais accueille à nouveau en ses lieux une autre foire incontournable : Paris Photo, consacrée à la création photographique d’aujourd’hui, d’hier et de demain. Pour cette 23e édition, 157 galeries sont au rendez-vous, alors que les secteurs Prismes et Curiosa présentent des installations inédites qui questionnent le médium photographique. Focus sur six jeunes photographes exposés dans ces deux espaces. Quelques semaines après le démontage de la 46e FIAC, le Grand Palais accueille à nouveau en ses lieux une autre foire incontournable : Paris Photo, consacrée à la création photographique d’aujourd’hui, d’hier et de demain. Pour cette 23e édition, 157 galeries sont au rendez-vous, alors que les secteurs Prismes et Curiosa présentent des installations inédites qui questionnent le médium photographique. Focus sur six jeunes photographes exposés dans ces deux espaces.

Advertising
Advertising
Le jour où Orlan se lança dans sa 4e opération de chirurgie esthétique
843

Le jour où Orlan se lança dans sa 4e opération de chirurgie esthétique

Numéro art Le 8 novembre 1991 commença pour Orlan un compte à rebours : un mois, très exactement, avant sa quatrième opération chirurgicale volontaire, d’intention artistique. Comme les huit autres (dont “Couture et Suture” en 1990, “Opération-Opéra” en 1991, “Omniprésence” en 1993…) cette opération de chirurgie esthétique porte un titre : “Opération réussie”. Le 8 novembre 1991 commença pour Orlan un compte à rebours : un mois, très exactement, avant sa quatrième opération chirurgicale volontaire, d’intention artistique. Comme les huit autres (dont “Couture et Suture” en 1990, “Opération-Opéra” en 1991, “Omniprésence” en 1993…) cette opération de chirurgie esthétique porte un titre : “Opération réussie”.

William Forsythe et Paris en trois évènements marquants
456

William Forsythe et Paris en trois évènements marquants

Culture Dans le cadre du festival d'Automne, le chorégraphe américain William Forsythe, habitué de l'Opéra de Paris, revient dans sa chère ville Lumière avec sa toute nouvelle création, “A Quiet Evening of Dance” – présentée jusqu'au 10 novembre au Théâtre du Châtelet. À cette occasion, retour sur la carrière de ce danseur et chorégraphe virtuose en trois évènements marquants.  Dans le cadre du festival d'Automne, le chorégraphe américain William Forsythe, habitué de l'Opéra de Paris, revient dans sa chère ville Lumière avec sa toute nouvelle création, “A Quiet Evening of Dance” – présentée jusqu'au 10 novembre au Théâtre du Châtelet. À cette occasion, retour sur la carrière de ce danseur et chorégraphe virtuose en trois évènements marquants. 

Performa 19 : les plus belles performances de New York
867

Performa 19 : les plus belles performances de New York

Art Entièrement consacrée à la performance, la biennale Performa dresse, à New York, le panorama de cet art vivant en pleine ébullition. Cette année encore, plasticiens et chorégraphes s’y croisent, au fil de propositions toujours plus étonnantes. Entièrement consacrée à la performance, la biennale Performa dresse, à New York, le panorama de cet art vivant en pleine ébullition. Cette année encore, plasticiens et chorégraphes s’y croisent, au fil de propositions toujours plus étonnantes.

Le château de Versailles investit la Cité Interdite en Chine
845

Le château de Versailles investit la Cité Interdite en Chine

Art À l'occasion du 600e anniversaire de la Cité Interdite, le château de Versailles organise une exposition au sein du musée national de Pékin, en Chine. Célébrant les échanges artistiques et diplomatiques entre la France et la Chine, l'installation sera à découvrir en juillet 2020.  À l'occasion du 600e anniversaire de la Cité Interdite, le château de Versailles organise une exposition au sein du musée national de Pékin, en Chine. Célébrant les échanges artistiques et diplomatiques entre la France et la Chine, l'installation sera à découvrir en juillet 2020. 

Que peut-on voir au nouveau Centre Pompidou à Shanghai?
753

Que peut-on voir au nouveau Centre Pompidou à Shanghai?

Art À Shanghai ce matin, le Centre Pompidou crée l’événement : au bord du fleuve Huangpu, le bâtiment du Centre Pompidou x West Bund Museum Project signé David Chipperfield vient tout juste d’être inauguré en présence du président français Emmanuel Macron et ouvrira ses portes au public samedi 8 novembre. Il accueillera officiellement le musée parisien pour cinq ans. À Shanghai ce matin, le Centre Pompidou crée l’événement : au bord du fleuve Huangpu, le bâtiment du Centre Pompidou x West Bund Museum Project signé David Chipperfield vient tout juste d’être inauguré en présence du président français Emmanuel Macron et ouvrira ses portes au public samedi 8 novembre. Il accueillera officiellement le musée parisien pour cinq ans.

Berlin, 30 ans après la chute du mur : portrait d'une jeunesse underground
496

Berlin, 30 ans après la chute du mur : portrait d'une jeunesse underground

Numéro art Alors que ce samedi 9 novembre, nous célébrerons les trente ans de la chute du mur de Berlin, l’artiste allemand Tobias Zielony s’est rendu pour Numéro art dans le quartier de Kreuzberg. Il y a capturé l’énergie d’une ville et d’une jeunesse cosmopolites, symboles européens d’une nouvelle utopie plus fraternelle. Alors que ce samedi 9 novembre, nous célébrerons les trente ans de la chute du mur de Berlin, l’artiste allemand Tobias Zielony s’est rendu pour Numéro art dans le quartier de Kreuzberg. Il y a capturé l’énergie d’une ville et d’une jeunesse cosmopolites, symboles européens d’une nouvelle utopie plus fraternelle.

Sébastien Lifshitz, l’homme qui filme les papis gay
856

Sébastien Lifshitz, l’homme qui filme les papis gay

Cinéma Cinéaste, documentariste, photographe, collectionneur… Sébastien Lifshitz a été l’un des premiers réalisateurs à faire tourner Léa Seydoux. Césarisé en 2012 grâce à son documentaire “Les Invisibles”, il filme le dernier souffle de Thérèse Clerc, l’une des figures historiques de la lutte pour les droits des femmes en 2016… Le festival d’Automne lui offre sa première rétrospective. Cinéaste, documentariste, photographe, collectionneur… Sébastien Lifshitz a été l’un des premiers réalisateurs à faire tourner Léa Seydoux. Césarisé en 2012 grâce à son documentaire “Les Invisibles”, il filme le dernier souffle de Thérèse Clerc, l’une des figures historiques de la lutte pour les droits des femmes en 2016… Le festival d’Automne lui offre sa première rétrospective.

Danse et énergies cosmiques avec l'artiste Paul Maheke
786

Danse et énergies cosmiques avec l'artiste Paul Maheke

Numéro art Entre théâtre, danse et exposition, la performance “Sènsa” de l’artiste Paul Maheke, en collaboration avec Melika Ngombe Kolongo (Nkisi) s’inspire de la cosmologie africaine de la civilisation Bantu-Kongo et des récits de la création. Présentée en août dernier par Triangle France à Marseille, elle a donné lieu à cette série de photos exclusives et est montrée sous une forme plus complète alors du festival Performa, à New York, début novembre Entre théâtre, danse et exposition, la performance “Sènsa” de l’artiste Paul Maheke, en collaboration avec Melika Ngombe Kolongo (Nkisi) s’inspire de la cosmologie africaine de la civilisation Bantu-Kongo et des récits de la création. Présentée en août dernier par Triangle France à Marseille, elle a donné lieu à cette série de photos exclusives et est montrée sous une forme plus complète alors du festival Performa, à New York, début novembre

Pourquoi Marc Jacobs met-il en vente sa collection d’art et de design?
496

Pourquoi Marc Jacobs met-il en vente sa collection d’art et de design?

Art Alors qu’il s’apprête à s’installer dans une villa signée Frank Lloyd Wright, Marc Jacobs fait le tri dans sa vaste collection d’art et de design. Plus de 150 pièces, dont des œuvres d’Andy Warhol, John Currin, Urs Fischer ou encore Mike Kelley, seront mises en vente à la maison Sotheby’s de New York dès le mois de novembre.  Alors qu’il s’apprête à s’installer dans une villa signée Frank Lloyd Wright, Marc Jacobs fait le tri dans sa vaste collection d’art et de design. Plus de 150 pièces, dont des œuvres d’Andy Warhol, John Currin, Urs Fischer ou encore Mike Kelley, seront mises en vente à la maison Sotheby’s de New York dès le mois de novembre. 

loading
Plus d'articles

Advertising