224


Commandez-le
Numéro
09

L’Institut Berggruen s’installe à Venise et décerne son prix d’un million de dollars à un philosophe antispéciste

Art & Design

Depuis 2016, l’Institut Berggruen, groupe de réflexion international fondé en 2010 autour de la politique, de l’art et des évolutions sociétales, décerne un prix annuel en faveur de la philosophie et de la culture accompagné d’une récompense d'un million de dollars. Cette année, c’est le philosophe américain Peter Singer, auteur de la bible des antispécistes et des végans La libération animale, qui a été couronné du fameux prix.

Casa dei Tre Oci, Giudecca Canal Giudecca Island Venice.
Photo courtesy of the Berggruen Institute.

Le 7 septembre 2021, l’Institut Berggruen a annoncé l’attribution de son prix annuel pour la philosophie et la culture au philosophe Peter Singer, professeur de bioéthique à l’université de Princeton (États-Unis) et auteur de La libération animale (publié en 1975), devenu le livre référence pour tous les défenseurs des droits des animaux. C’est sûrement grâce à cet ouvrage pionnier, qui figure dans la liste du Time comme l’un des livres les plus influents des cent dernières années, et à ses nombreux travaux en faveur de la cause animale que l’homme de soixante quinze ans a pu remporté ce fameux prix, bien destiné à devenir un véritable "Prix ​​Nobel pour la philosophie”. Grâce à cette récompense, le philosophe va également recevoir la somme incroyable d’un million de dollars (lors d’une cérémonie officielle au printemps 2022 à Los Angeles), dont il a immédiatement annoncé qu’il ferait don de la moitié à sa propre organisation caritative, “The Life You Can Save”.

 

Quant à l’autre moitié, il demandera directement au public de décider comment ces fonds seront redistribués. L’annonce de l’attribution du prix pour la philosophie et la culture a aussi été l’occasion pour l’Institut Berggruen d’inaugurer son tout nouveau et premier centre d’activité en Europe, plus précisément à Venise, en Italie. C’est au sein de la Casa dei Tre Oci (“Maison des Trois Yeux”), un palais construit en 1912 situé sur l’île de la Giudecca — qui appartenait jusqu’en février 2021 à la Fondazione di Venezia — que l’Institut a décidé de poser ses valises. Le lieu accueillera donc des colloques politiques mais aussi des expositions d’art et d’architecture dans le cadre de l’Institut Berggruen, tout en continuant de recevoir la programmation d’expositions de la Fondazione di Venezia pendent deux ans.