Advertising
De Jeff Koons à Sarah Lucas, l’expo libertine est au Danemark
28

De Jeff Koons à Sarah Lucas, l’expo libertine est au Danemark

Art

Jeff Koons, Sarah Lucas, Simon Fujiwara, Wolfgang Tillmans… l’exposition “Art & Porn”, du musée ARoS (Aarhus Art Museum), célèbre la fin de la censure de la pornographie au Danemark, en 1969. Les artistes interrogent le corps et rejettent sa forme académique au profit d’une acceptation plus érotique.

De Jeff Koons à Sarah Lucas, l’expo libertine est au Danemark
866

De Jeff Koons à Sarah Lucas, l’expo libertine est au Danemark

Art Jeff Koons, Sarah Lucas, Simon Fujiwara, Wolfgang Tillmans… l’exposition “Art & Porn”, du musée ARoS (Aarhus Art Museum), célèbre la fin de la censure de la pornographie au Danemark, en 1969. Les artistes interrogent le corps et rejettent sa forme académique au profit d’une acceptation plus érotique. Jeff Koons, Sarah Lucas, Simon Fujiwara, Wolfgang Tillmans… l’exposition “Art & Porn”, du musée ARoS (Aarhus Art Museum), célèbre la fin de la censure de la pornographie au Danemark, en 1969. Les artistes interrogent le corps et rejettent sa forme académique au profit d’une acceptation plus érotique.

Que prévoit Rem Koolhaas pour le New Museum ?
923

Que prévoit Rem Koolhaas pour le New Museum ?

Art Il est l’un des musée d’art contemporain les plus réputés au monde : installé au cœur de Manhattan, le New Museum of contemporary art prévoit d’ouvrir une seconde antenne, réalisée par les architecte Rem Koolhaas et Shohei Shigematsu avec leur agence OMA. Baptisé Toby Devan Lewis, en hommage à l’une des mécènes et administratrices majeurs du musée, ce bâtiment doublant la surface du musée devrait ouvrir en 2022. Il est l’un des musée d’art contemporain les plus réputés au monde : installé au cœur de Manhattan, le New Museum of contemporary art prévoit d’ouvrir une seconde antenne, réalisée par les architecte Rem Koolhaas et Shohei Shigematsu avec leur agence OMA. Baptisé Toby Devan Lewis, en hommage à l’une des mécènes et administratrices majeurs du musée, ce bâtiment doublant la surface du musée devrait ouvrir en 2022.

Une galerie bulgare expose des faux sans le savoir
899

Une galerie bulgare expose des faux sans le savoir

Art À Sofia, en Bulgarie, la galerie Structura présente depuis le 30 mai dernier l’exposition “Modernisme et avant-garde. La perspective bulgare.” Seul problème, un étudiant en histoire de l’art a reconnu un dessin de l’artiste français Quibe attribué illégitimement à l’artiste Marko Kraculev, mort en 1972…  Depuis, la liste des œuvres plagiées d'après des illustrations d’artistes français et internationaux ne cesse de croître. À Sofia, en Bulgarie, la galerie Structura présente depuis le 30 mai dernier l’exposition “Modernisme et avant-garde. La perspective bulgare.” Seul problème, un étudiant en histoire de l’art a reconnu un dessin de l’artiste français Quibe attribué illégitimement à l’artiste Marko Kraculev, mort en 1972…  Depuis, la liste des œuvres plagiées d'après des illustrations d’artistes français et internationaux ne cesse de croître.

Advertising
Advertising
Et la chimie devint art : l'exposition de Hicham Berrada au Louvre-Lens
789

Et la chimie devint art : l'exposition de Hicham Berrada au Louvre-Lens

Art Artiste-alchimiste, Hicham Berrada investit cet été le pavillon de verre du Louvre-Lens avec son exposition Paysages générés, présentée jusqu’au 1er septembre. Produites pour la plupart en vue de l’exposition, ses œuvres permettent d’y apprécier l’étendue d’une pratique fascinante nous emmenant d’un paysage à l’autre. Artiste-alchimiste, Hicham Berrada investit cet été le pavillon de verre du Louvre-Lens avec son exposition Paysages générés, présentée jusqu’au 1er septembre. Produites pour la plupart en vue de l’exposition, ses œuvres permettent d’y apprécier l’étendue d’une pratique fascinante nous emmenant d’un paysage à l’autre.

La décadence s’invite à la Fondation Prada
999

La décadence s’invite à la Fondation Prada

Art Pour leur exposition à la Fondation Prada de Milan, Lizzie Fitch et Ryan Trecartin, les artistes-vidéastes américains reviennent avec un projet imposant. Après avoir acheté un terrain dans l’Ohio pour y construire ce qui sera le décor de son dernier film, “Whether Line”, le duo y a passé trois ans pour réaliser ce film survolté et décadent, où, derrière toute l’extravagance et l’absurdité de l’action présentée, les deux artistes mettent en exergue la mentalité des gens issus de l’Amérique profonde et l’importance du territoire pour l’individu, tout en critiquant la notion de frontière. Pour leur exposition à la Fondation Prada de Milan, Lizzie Fitch et Ryan Trecartin, les artistes-vidéastes américains reviennent avec un projet imposant. Après avoir acheté un terrain dans l’Ohio pour y construire ce qui sera le décor de son dernier film, “Whether Line”, le duo y a passé trois ans pour réaliser ce film survolté et décadent, où, derrière toute l’extravagance et l’absurdité de l’action présentée, les deux artistes mettent en exergue la mentalité des gens issus de l’Amérique profonde et l’importance du territoire pour l’individu, tout en critiquant la notion de frontière.

L’artiste Genta Ishizuka remporte le Loewe Craft Prize
890

L’artiste Genta Ishizuka remporte le Loewe Craft Prize

Design Lauréat du prix organisé par la Fondation Loewe – parmi 29 finalistes –, le laqueur japonais Genta Ishizuka délivre une oeuvre qui témoigne de la foncière contemporanéité des techniques ancestrales. Lauréat du prix organisé par la Fondation Loewe – parmi 29 finalistes –, le laqueur japonais Genta Ishizuka délivre une oeuvre qui témoigne de la foncière contemporanéité des techniques ancestrales.

Avec Pablo Reinoso, la nature reprend ses droits au Polygone Riviera
666

Avec Pablo Reinoso, la nature reprend ses droits au Polygone Riviera

Art À Nice, au centre commercial Polygone Riviera, l’artiste franco-argentin Pablo Reinoso expose un ensemble de dix œuvres dans le cadre de la quatrième édition du programme artistique estival de cet espace de shopping à ciel ouvert. Titrée “Supernature”, l’exposition de ces œuvres fait référence à un retour à la nature, où les “Spaghetti Benches” de l’artiste deviennent des métaphores de l’histoire de ce centre bâti il y a cinq ans sur une friche où, aujourd’hui, la végétation reprend (en partie) ses droits. À Nice, au centre commercial Polygone Riviera, l’artiste franco-argentin Pablo Reinoso expose un ensemble de dix œuvres dans le cadre de la quatrième édition du programme artistique estival de cet espace de shopping à ciel ouvert. Titrée “Supernature”, l’exposition de ces œuvres fait référence à un retour à la nature, où les “Spaghetti Benches” de l’artiste deviennent des métaphores de l’histoire de ce centre bâti il y a cinq ans sur une friche où, aujourd’hui, la végétation reprend (en partie) ses droits.

En 1989, quatre artistes dénoncent déjà l’urgence climatique
750

En 1989, quatre artistes dénoncent déjà l’urgence climatique

Art Il y a trente ans, au sein de l’exposition Ozone, quatre jeunes artistes français, promis à une grande notoriété, firent œuvre de précurseurs en s’emparant des questions écologiques. Un sujet brûlant qui, depuis, n’a cessé de faire des émules. Il y a trente ans, au sein de l’exposition Ozone, quatre jeunes artistes français, promis à une grande notoriété, firent œuvre de précurseurs en s’emparant des questions écologiques. Un sujet brûlant qui, depuis, n’a cessé de faire des émules.

Erwin Wurm, le maître de l’absurde exposé à Marseille
846

Erwin Wurm, le maître de l’absurde exposé à Marseille

Art À Marseille, l’artiste contemporain est l'objet d'une grande rétrospective déployée dans trois lieux différents : le musée Cantini, le musée des Beaux-Arts et la chapelle de la Vieille Charité. Une occasion de redécouvrir l'humour et tout le travail autour de l'absurde de cet Autrichien qui s'est illustré aussi bien dans la sculpture que dans la vidéo ou la performance. À voir jusqu'au 15 septembre.  À Marseille, l’artiste contemporain est l'objet d'une grande rétrospective déployée dans trois lieux différents : le musée Cantini, le musée des Beaux-Arts et la chapelle de la Vieille Charité. Une occasion de redécouvrir l'humour et tout le travail autour de l'absurde de cet Autrichien qui s'est illustré aussi bien dans la sculpture que dans la vidéo ou la performance. À voir jusqu'au 15 septembre. 

Art Basel Bâle : Audemars Piguet nous plonge au cœur du Jura avec sa nouvelle installation immersive
879

Art Basel Bâle : Audemars Piguet nous plonge au cœur du Jura avec sa nouvelle installation immersive

Art & Design La semaine passée, Audemars Piguet présentait une nouvelle installation à la foire Art Basel de Bâle. Afin de revenir sur ses racines dans la vallée du Joux, la maison d'horlogerie suisse a invité l'artiste Jana Winderen à concevoir une œuvre sonore prolongée par les objets de Fernando Mastrangelo. Découvrez ce projet immersif et multisensoriel. La semaine passée, Audemars Piguet présentait une nouvelle installation à la foire Art Basel de Bâle. Afin de revenir sur ses racines dans la vallée du Joux, la maison d'horlogerie suisse a invité l'artiste Jana Winderen à concevoir une œuvre sonore prolongée par les objets de Fernando Mastrangelo. Découvrez ce projet immersif et multisensoriel.

Dans le désert : un best of de l'art contemporain monumental
887

Dans le désert : un best of de l'art contemporain monumental

Art Tous les deux ans, le projet Desert X investit une vallée californienne avec des installations monumentales de stars de l’art contemporain. Des œuvres de Sterling Ruby ou de Superflex qui embrassent la nature pour mieux la célébrer. Tous les deux ans, le projet Desert X investit une vallée californienne avec des installations monumentales de stars de l’art contemporain. Des œuvres de Sterling Ruby ou de Superflex qui embrassent la nature pour mieux la célébrer.

Sex dolls ou bébés poupées... quand l'homme s'enflamme pour des objets
762

Sex dolls ou bébés poupées... quand l'homme s'enflamme pour des objets

Art Deux photographes américaines, Jamie Diamond et Elena Dorfman, investissent la Fondation Prada à Milan et nous parlent du lien d’amour que l’homme peut porter à un objet inanimé. En l’occurrence ici deux poupées, la reborn doll et la sex doll. L’exposition “Surrogati. Un amore ideale” est à découvrir perchée en haut de la galerie Victor-Emmanuel-II à Milan, l’Osservatorio de la Fondation Prada. Deux photographes américaines, Jamie Diamond et Elena Dorfman, investissent la Fondation Prada à Milan et nous parlent du lien d’amour que l’homme peut porter à un objet inanimé. En l’occurrence ici deux poupées, la reborn doll et la sex doll. L’exposition “Surrogati. Un amore ideale” est à découvrir perchée en haut de la galerie Victor-Emmanuel-II à Milan, l’Osservatorio de la Fondation Prada.

loading
Plus d'articles

Advertising