225


Commandez-le
Numéro
07

De célèbres œuvres d’art envahissent Animal Crossing

Art

Le 20 mars dernier, le jeu vidéo Animal Crossing dévoilait sur Nintendo Switch sa cinquième version, baptisée “New Horizons”. Si cette sortie connaît un franc succès en cette période de confinement, les nombreuses heures passées par les joueurs dans ce monde enchanté inspirent également quelques idées créatives, telles que celle de l'artiste Shing Yin Khor. Celui-ci a en effet recréé au sein de son île plusieurs des plus célèbres œuvres ayant marqué l'histoire de l'art contemporain.

Si cette période de confinement est une contrainte voire une catastrophe économique pour de nombreux corps de métiers, un secteur semble toutefois en être épargné : celui des jeux vidéos. Depuis sa sortie dans le monde entier le 20 mars dernier – une date particulièrement opportune bien que fortuite par rapport à la situation actuelle –, la nouvelle (et cinquième) version du jeu vidéo Animal Crossing : New Horizons sur la console Nintendo Switch ne s’est pas faite attendre pour peupler les foyers. Très vite, bon nombre de joueurs ont à leur tour pénétré ce monde enchanté aux couleurs saturées pour créer leur propre personnage et sa maison sur une île de leur choix, puis le faire vivre quotidiennement au contact de cette société imaginaire composée de petits bonshommes et d’animaux anthropomorphes.

 


Pour preuve, depuis quelques jours fleurissent sur Twitter et Instagram captures d’écrans et extraits vidéos publiés par les joueurs d’Animal Crossing : New Horizons, aussi émerveillés que capturés par son inévitable pouvoir addictif – particulièrement à l’œuvre en ces longues journées passées chez soi. Parmi cette pléthore d’aperçus du jeu vidéo, ceux d’un utilisateur ont particulièrement retenu notre attention : l’artiste Shing Yin Khor, basé à Los Angeles et spécialisé dans la réalisation d’installation et l’illustration de comics. Comme une réponse non dénuée d’humour à la fermeture récente des musées et lieux d’exposition, celui-ci a eu l’idée de recréer au sein du jeu certaines des plus célèbres œuvres d’art contemporain, publiées ensuite sur son compte Twitter.

1/5
Shing Yin Khor, reproduction de l'œuvre “Spiral Jetty” de Robert Smithson (1970) dans “Animal Crossing : New Horizons” (2020). Screenshot courtesy of the artist.

Il y a quelques jours, l’une des plages du littoral du monde d’Animal Crossing a en effet accueilli des rochers disposés les uns à la suite pour former une spirale : une référence non dissimulée à la Spiral Jetty de Robert Smithson (1970), installation monumentale faite de pierres déposées dans le Grand Lac Salé de l’Utah et considérée aujourd’hui comme l’œuvre la plus célèbre du Land art. Plus loin sur l’île d’Animal Crossing, une plage parsemée de parapluies à pois évoque le projet The Umbrellas de Christo et Jeanne Claude (1991), un autre clin d’œil de Shing Yin Khor à ce mouvement artistique. Chaque installation recréée par l’artiste dans le jeu est accessible pour les joueurs qui souhaitent se connecter dans ces paysages : ceux-ci peuvent ainsi faire le tour d’un groupe de réverbères évoquant l’installation Urban Light de Chris Burden (2008), ou encore s’installer sur une chaise face à un avatar de Marina Abramović en robe rouge dans une disposition inspirée par sa performance The Artist is Present (2012).

 

Amusante et ludique, cette initiative apparaît aussi comme un hommage au monde de l’art actuellement au ralenti avec des expositions aux portes closes, incitant la plupart des musées à proposer du contenu virtuel. De son côté, Shing Yin Khor ne semble pas s’arrêter là : dimanche dernier, l’artiste dévoilait un trou creusé dans le sol, présenté comme une reproduction de l’œuvre Descent Into Limbo, le célèbre gouffre sans fond peint en noir par Anish Kapoor et présenté pour la première fois en 1992 lors de la Documenta 9.

Shing Yin Khor, reproduction de l'œuvre “The Artist is Present” de Marina Abramović (2012) dans “Animal Crossing : New Horizons” (2020). Screenshot courtesy of the artist.