Merci pour tout ce que vous faites. J’espère que cela illuminera un peu cet endroit, même si c’est seulement en noir et blanc, écrivait Banksy dans une note adressée au personnel hospitalier britannique le 6 mai dernier. Game Changer, l'œuvre que le mystérieux street artist britannique offrait récemment à la NHS dépeint un jeune garçon en salopette et T-shirt blanc agenouillé sur le sol et s’amusant au superhéros avec la figure d’une infirmière. Tandis que tous les Batman, Superman et consorts ont été placés dans une poubelle, l’infirmière miniature revêtue d’une cape, d’un masque chirurgical, d’une blouse médicale portant le symbole de la croix rouge – seul élément coloré de cette œuvre en noir et blanc – plane dans les airs le bras levé, telle une super-héroïne aux pouvoirs surnaturels nouvellement adoubée par la crise sanitaire actuelle.

 

Alors que d’autres artistes britanniques – tels que la peintre murale Rachel List – ont dédié des murs entiers de leurs œuvres au personnel mobilisé pendant la crise sanitaire due à la pandémie du Covid-19, Banksy a fait le don symbolique de cette œuvre de 100 x 100 cm au service de santé publique britannique qui a installé l'œuvre dans un des couloirs du Southampton General Hospital, au sud de l’Angleterre. Victime de son succès, Game Changer a très rapidement attiré l’œil de personnes malintentionnés. Deux jours seulement après l'accrochage de l'œuvre, un homme en combinaison de protection s’est introduit dans l’hôpital, perceuse à la main et décidé à décrocher le pochoir de son mur, avant d’être escorté vers la sortie par des membres de la sécurité.

 

Estimées à plusieurs millions d’euros, les œuvres de Banksy sont nombreuses à attiser la convoitise. Il n’est d'ailleurs pas rare que certaines d'entre elels soient vandalisées ou pillées. En 2004 déjà, la copie de la sculpture du célèbre Penseur de Rodin représenté avec un cône de signalisation en guise de couvre-chef avait été dérobée en plein Londres, alors que la silhouette encapuchonnée et endeuillée en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris avait été décrochée de la porte de sécurité du Bataclan où elle avait été réalisée en 2018. Une page Wikipédia intitulée Works by Banksy that have been damaged or destroyed recense d’ailleurs les œuvres endommagées, volées ou détruites de l’artiste en une liste des plus exhaustive. En ce qui concerne Game Changer, l’œuvre désormais bien gardée sera mise aux enchères à la fin du confinement afin de lever des fonds destinés à financer les hôpitaux publics britanniques.