8


Commandez-le
Numéro
18

Qui sont les jeunes artistes nommés pour la Bourse Révélations Emerige ?

Art

Tremplin incontournable de la jeune création artistique en France, la Bourse Révélation Emerige vient tout juste de dévoiler la liste des 12 artistes finalistes de sa huitième édition. Il faudra attendre le 19 octobre prochain pour connaître le nom du lauréat du prix, qui succédera à la plasticienne Loucia Carlier.

  • Annabelle Agbo Godeau, “Le Chant du cygne”, 2020

  • Amie Barouh, “Romanistan”, 2018

  • Lucile Boiron, “Mise en pièces”, 2021

  • Lisa Boostani, “La Source”, 2020

  • Madison Bycroft, “untitled.jpg () sorry - just choose two, I couldn't pick favourites!)”, 2021

  • Hugo Capron, “Bonbon crevette (UV II)”, 2017

  • Cécile Guettier, “Sans titre”, 2021

  • Juliette Green, “L'économie de marché”, 2019

  • Ymane Chabi Gara, “Hikikomori 2”, 2020

  • Hadrien Gerenton, “Hybrid (with animosity)”, 2017

  • Louis Jacquot, “Gaetano”, 2020

  • Antoine Medes, “Swan Song”, 2020

1/12

Véritable défricheuse d'artistes, la Bourse Révélations Emerige offre depuis sept ans la possibilité à des jeunes talents de faire une entrée remarquée dans le monde artistique. Organisée par le groupe de promoteurs immobiliers Emerige et dirigé par Laurent Dumas, le concours récompense depuis 2014 des artistes de la scène émergente française d'une dotation de 15 000 euros, de la mise à disposition d'un atelier pendant un an et une exposition personnelle dans une galerie. Seule une poignée d’élus ont la chance de bénéficier de cette valorisation : sur 1000 candidatures, 12  ont été retenus pour participer à la huitième édition du prix, qui sera dévoilée au public cet automne au sein d'une exposition collective à la villa Emerige. Ceux-ci ont été sélectionné par un jury de preofessionnels composé, entre autres, de la peintre Nina Childress et de Vittoria Matarrese, directrice de la programmation des arts performatifs au Palais de Tokyo et co-commissaire de la magistrale exposition d'Anne Imhof présentée actuellement entre ses murs. Quant au galeriste partenaire, il s'agit cette année de Benoît Porcher avec sa galerie Sémiose, sise à quelques rues du Centre Pompidou.

 

Parmi les artistes de cette édition, on retrouve par exemple Ymane Chabi-Gara et ses peintures modernes enrichies de références africaines. Sensible au thème du confinement, la Parisienne de naissance représente des intérieurs domestiques encombrés, habités par des individus solitaires. Les photographies de Lucile Boiron, incisives et charnelles, compteront aussi parmi les propositions fortes de cette sélection. Son objectif maintient une proximité parfois dérangeante avec la matière, où l’épaisseur visqueuse voire suintante du réel n’en ressort que mieux. Des sculptures en bronze d'Hadrien Gerenton attend aussi les visiteurs. Ses formes suscitent l'ambiguïté : s'agit-il d'êtres humains, de végétaux, ou encore de pures abstractions ?

 

L’année précédente, la bourse avait récompensé l’univers hybride de la plasticienne de 27 ans Loucia Carlier, également directrice artistique du magazine Klima mêlant art et sciences humaines. Entre inspirations médiévales, folkloriques et science-fictives, son travail de sculptrice et de peintre se pense comme une création de nouvelles utopies. Empruntant sans s’y perdre à l’art post-internet, elle profite de la masse d’informations infinies proposées par la toile pour concevoir de nouvelles hybridations, entre les époques et les références.

 

 

 

Découvrez les 12 nommés de la 8e édition de la Bourse Révélations Emerige :

 

Annabelle AGBO GODEAU
Amie BAROUH
Lucile BOIRON
Lisa BOOSTANI
Madison BYCROFT
Hugo CAPRON
Ymane CHABI-GARA
Hadrien GERENTON
Juliette GREEN
Cécile GUETTIER
Louis JACQUOT
Antoine MEDES