Advertising
212

Couleurs, métal, Florence et Agnès b… quatre expositions parisiennes à ne pas rater cette semaine

 

De l’étoile montante de l’art Tarik Kiswanson à la collection d’Agnès b, Numéro a sélectionné quatre expositions à ne surtout pas manquer cette semaine.

Untitled (2012) d’Etel Adnan.

Courtesy of Private Collection Andrée Sfeir-Semler

L’art des couleurs d’Etel Adnan à l’Institut du monde arabe ​

 

À tous ceux qui n’ont pas pu voir l’exposition de l’artiste libanaise aux Serpentine Galleries de Londres cet été, on ne pourra que recommander de se précipiter à l’Institut du monde arabe. Etel Adnan y propose ses sublimes peintures, pastels et tapisseries entre figuration, paysages, écritures calligraphiques et abstraction. Elle y manie comme nulle autre l’art de la composition et des couleurs.

 

Etel Adnan à l’Institut du monde arabe, 1, rue des Fossés-Saint-Bernard, Paris Ve, jusqu’au 1er janvier 2017.

 

Nuit de Noël (1965) de Malick Sidbé.

Courtesy of Collection Agnès b.

 

 

 

 

 

 

La collection Agnès b. enfin à Paris

 

Événement exceptionnel, la collection d’art d’Agnès b. se pose pour la première fois à Paris. Confiée à Sam Stourdzé, le directeur des Rencontres d’Arles, l’exposition se déploie autour de onze thématiques (enfance, amour, identité…) et témoigne de l’engagement historique de la collectionneuse auprès des artistes, des plus reconnus aux plus en marge, de John Giorno à la jeune Olivia Bee.

 

Vivre !! au musée de l’Histoire de l’Immigration, Palais de la porte Dorée, 293, avenue Daumesnil, Paris XIIe, jusqu’au 8 janvier 2017.

 

 

 

 

 

 

La Fondation Étrillard invite Florence à Paris

 

Pour sa première exposition, la Fondation Étrillard frappe très fort en s’installant Hôtel de la Salle, somptueuse bâtisse du XVIIe siècle. Elle y propose surtout un projet passionnant : l’exploration de l’influence de l’histoire de Florence sur le monde artistique contemporain, de Ryan Gander à Gerhard Richter. Que demander de mieux que de découvrir des œuvres exceptionnelles dans un cadre qui ne l’est pas moins ?

 

Renaissances, un hommage contemporain à Florence à l’Institut des lettres et manuscrits, Hôtel de la Salle, 21, rue de l’Université, Paris VIIe, Jusqu’au 18 décembre.

 

Collège des Bernardins : Tarik Kiswanson.

Le métal fascinant de Tarik Kiswanson au Collège des Bernardins

 

Le Collège des Bernardins poursuit ses invitations d’artistes contemporains et accueille le très en vogue Tarik Kiswanson. Dans la continuité de son travail sculptural marqué par l’utilisation du métal, à la limite du miroir, l’artiste propose, au sein de la sacristie, des structures effilées tombant depuis les clés de voûte. Un jeu fascinant avec l’architecture et le spectateur, invité à évoluer dans l’œuvre.

 

Ongoing Reflection You, Me, So Many de Tarik Kiswanson, Collège des Bernardins, 20, rue de Poissy, Paris Ve, jusqu’au 18 décembre.

 

Par Thibaut Wychowanok

Les créatures étranges du peintre Sean Landers
886

Les créatures étranges du peintre Sean Landers

Numéro art Ce grand peintre figuratif américain expose sur la toile des notes tirées de son journal intime, des personnages étranges et des créatures mystérieuses qui représentent l’artiste. Créé bien avant l’ère du selfie, son art semble prémonitoire Ce grand peintre figuratif américain expose sur la toile des notes tirées de son journal intime, des personnages étranges et des créatures mystérieuses qui représentent l’artiste. Créé bien avant l’ère du selfie, son art semble prémonitoire

Arca anticipe-t-elle la musique de demain ?
997

Arca anticipe-t-elle la musique de demain ?

Musique À l’heure où les innovations technologiques effraient le monde, la productrice vénézuélienne Arca anticipe la musique de demain avec “@@@@@”, symphonie électronique infernale et anxiogène. En 62 minutes, la collaboratrice de Björk et de Kanye West repense la musique concrète et dévoile un projet semblable à une diffusion pirate au message aussi dense qu’hermétique. À l’heure où les innovations technologiques effraient le monde, la productrice vénézuélienne Arca anticipe la musique de demain avec “@@@@@”, symphonie électronique infernale et anxiogène. En 62 minutes, la collaboratrice de Björk et de Kanye West repense la musique concrète et dévoile un projet semblable à une diffusion pirate au message aussi dense qu’hermétique.

Advertising
Nina Childress met la peinture dans tous ses états à la Fondation Ricard
846

Nina Childress met la peinture dans tous ses états à la Fondation Ricard

Numéro art Cette artiste installée à Paris et enseignante aux Beaux-Arts explore délibérément tous les styles de peinture, échappant ainsi à toute tentative de classement. Une œuvre polymorphe qui interroge, en filigrane, la construction de l’identité artistique. Cette artiste installée à Paris et enseignante aux Beaux-Arts explore délibérément tous les styles de peinture, échappant ainsi à toute tentative de classement. Une œuvre polymorphe qui interroge, en filigrane, la construction de l’identité artistique.

Les 6 expositions à voir au mois de mars
936

Les 6 expositions à voir au mois de mars

Numéro art Andy Warhol à la Tate Modern, Erwin Wurm à la Maison européenne de la photographie ou encore Rachel Rose à Lafayette Anticipations : découvrez les six expositions à ne pas manquer au mois de mars. Andy Warhol à la Tate Modern, Erwin Wurm à la Maison européenne de la photographie ou encore Rachel Rose à Lafayette Anticipations : découvrez les six expositions à ne pas manquer au mois de mars.

Portfolio: Romain Sellier capture la délicatesse de Bombay
796

Portfolio: Romain Sellier capture la délicatesse de Bombay

Photographie Dresser un portrait sensible de la plus grande métropole d'Inde à travers quelques-uns de ses jeunes habitants : tel est le dernier projet du photographe français Romain Sellier. Intitulée Bandra Sentimental, sa série réalisée à Bombay donne lieu à une publication par la maison d’édition de la Rive Gauche Gallery. Dresser un portrait sensible de la plus grande métropole d'Inde à travers quelques-uns de ses jeunes habitants : tel est le dernier projet du photographe français Romain Sellier. Intitulée Bandra Sentimental, sa série réalisée à Bombay donne lieu à une publication par la maison d’édition de la Rive Gauche Gallery.

Comment s'offrir une toile de Picasso pour 100 euros?
245

Comment s'offrir une toile de Picasso pour 100 euros?

Art Estimée à un million d’euros, une toile du célèbre peintre espagnol Pablo Picasso datant de 1921 sera l'objet d'une loterie caritative qui permettra, par tirage au sort, de l'acquérir pour la modique somme de 100 euros. Estimée à un million d’euros, une toile du célèbre peintre espagnol Pablo Picasso datant de 1921 sera l'objet d'une loterie caritative qui permettra, par tirage au sort, de l'acquérir pour la modique somme de 100 euros.