Advertising
849

Le magazine ToiletPaper (Maurizio Cattelan et Pierpaolo Ferrari) tapisse les murs de la galerie Perrotin

 

Les tapis pop et surréalistes “Seletti Wears ToiletPaper” réalisés par l'artiste Maurizio Cattelan et le photographe Pierpaolo Ferrari envahissent l’espace de la galerie Perrotin jusqu'au 9 avril. A découvrir absolument.

La Galerie Perrotin propose une exposition Pop-up de la collection exclusive de tapis SELETTI Wears TOILETPAPER, 10 tapis ronds ou rectangulaires réalisés par les fondateurs du magazine TOILETPAPER Maurizio Cattelan et Pierpaolo Ferrari.

Des pièces exclusivement disponibles à la Galerie Perrotin et sur son store online.

 

SELETTI Wears TOILETPAPER

à la galerie Perrotin,

76, rue de Turenne, Paris III,

du 2 au 9 avril 2016.

Vue de l’exposition Pop-Up SELETTI WEARS TOILETPAPER RUGS COLLECTION, Maurizio Cattelan & Pierpaolo Ferrari à la Galerie Perrotin, Paris, du samedi 2 avril au samedi 9 avril 2016. 

Photo: Claire Dorn 

Courtesy ToiletPaper, Seletti & Galerie Perrotin

 

SELETTI wears TOILETPAPER (Maurizio Cattelan & Pierpaolo Ferrari) at Galerie Perrotin 

Digital printing by heat treatment

TOP: 100 % polyester, BACK: 100 % TPR (rubber)

Thickness: 7MM, Density: 1,40 kg / m2 ≈

Size : 194 x 280 cm (Rectangular) Ø194 cm (Round)

Courtesy ToiletPaper, Seletti & Galerie Perrotin

La Fondation d’entreprise Ricard change de nom et déménage
916

La Fondation d’entreprise Ricard change de nom et déménage

Art Nouveau lieu, nouveau nom et nouvelles rencontres artistiques. Exit la Fondation d’entreprise Ricard et place à la Fondation Pernod Ricard, qui à l’automne prendra ses nouveaux quartiers dans un espace niché près de Saint-Lazare, dans le nord-ouest parisien. Nouveau lieu, nouveau nom et nouvelles rencontres artistiques. Exit la Fondation d’entreprise Ricard et place à la Fondation Pernod Ricard, qui à l’automne prendra ses nouveaux quartiers dans un espace niché près de Saint-Lazare, dans le nord-ouest parisien.

Le New York queer et undeground de Peter Hujar se réveille à la Pace Gallery
839

Le New York queer et undeground de Peter Hujar se réveille à la Pace Gallery

Numéro art Après la grande rétrospective que lui consacrait récemment le Jeu de paume, Peter Hujar est à nouveau mis à l'honneur par la Pace Gallery. La nouvelle exposition en ligne de la galerie revient à travers 19 clichés sur vingt ans de vie de ce photographe transgressif, qui a su saisir en noir et blanc toute la frénésie de la scène artistique et queer new-yorkaise – une scène dans laquelle il s'épanouissait lui-même avec la plus grande sincérité. Après la grande rétrospective que lui consacrait récemment le Jeu de paume, Peter Hujar est à nouveau mis à l'honneur par la Pace Gallery. La nouvelle exposition en ligne de la galerie revient à travers 19 clichés sur vingt ans de vie de ce photographe transgressif, qui a su saisir en noir et blanc toute la frénésie de la scène artistique et queer new-yorkaise – une scène dans laquelle il s'épanouissait lui-même avec la plus grande sincérité.

Advertising
Les artifices de Philip-Lorca diCorcia s'exposent chez David Zwirner
687

Les artifices de Philip-Lorca diCorcia s'exposent chez David Zwirner

Numéro art À l'occasion du Paris Gallery Weekend, la galerie David Zwirner présente dans son jeune espace parisien inauguré il y a quelques mois une exposition du photographe américain Philip-Lorca diCorcia. Numéro art s'est entretenu avec cet artiste culte ainsi que Greg Lulay, le directeur de la galerie David Zwirner à New York, au sujet des clichés merveilleusement théâtralisés qui y sont présentés. À l'occasion du Paris Gallery Weekend, la galerie David Zwirner présente dans son jeune espace parisien inauguré il y a quelques mois une exposition du photographe américain Philip-Lorca diCorcia. Numéro art s'est entretenu avec cet artiste culte ainsi que Greg Lulay, le directeur de la galerie David Zwirner à New York, au sujet des clichés merveilleusement théâtralisés qui y sont présentés.

Les meilleurs group shows en galerie à visiter ce week-end
576

Les meilleurs group shows en galerie à visiter ce week-end

Numéro art Ce jeudi 2 juillet marque l'inauguration annuelle du Paris Gallery Weekend, un événement phare de l'art à l'orée des vacances d'été au cours duquel de nombreuses galeries parisiennes ouvrent leurs portes tous les jours jusqu'à dimanche soir. Parmi les participantes, plusieurs présentent des expositions de groupe, rassemblant aussi bien des œuvres des artistes qu'elles représentent que d'artistes invités. Coup d'œil sur cinq group shows à ne pas manquer.  Ce jeudi 2 juillet marque l'inauguration annuelle du Paris Gallery Weekend, un événement phare de l'art à l'orée des vacances d'été au cours duquel de nombreuses galeries parisiennes ouvrent leurs portes tous les jours jusqu'à dimanche soir. Parmi les participantes, plusieurs présentent des expositions de groupe, rassemblant aussi bien des œuvres des artistes qu'elles représentent que d'artistes invités. Coup d'œil sur cinq group shows à ne pas manquer. 

Jules de Balincourt invite dans sa jungle colorée à la galerie Ropac
486

Jules de Balincourt invite dans sa jungle colorée à la galerie Ropac

Numéro art À la galerie Thaddaeus Ropac, Jules de Balincourt présente jusqu'au 5 septembre ses dernières toiles réalisées depuis un an. Très inspiré par le Costa Rica où il séjourne chaque année, le peintre français lui emprunte ses couleurs chatoyantes, sa faune et la flore mais également son harmonie entre l’humain et la nature sauvage, qu'il mêle à des récits picturaux aux portes du fantastique. À la galerie Thaddaeus Ropac, Jules de Balincourt présente jusqu'au 5 septembre ses dernières toiles réalisées depuis un an. Très inspiré par le Costa Rica où il séjourne chaque année, le peintre français lui emprunte ses couleurs chatoyantes, sa faune et la flore mais également son harmonie entre l’humain et la nature sauvage, qu'il mêle à des récits picturaux aux portes du fantastique.

Un dessin rare de Jean-Michel Basquiat estimé à 10 millions de dollars
987

Un dessin rare de Jean-Michel Basquiat estimé à 10 millions de dollars

Art Ce jeudi 2 juillet, la maison Phillips organise une vente de quelques œuvres des plus grands artistes du XXe siècle. Parmi cette impressionnante collection se détache un dessin de Jean-Michel Basquiat réalisé un an avant sa mort et estimé à 10 millions de dollars. Une partie des bénéfices de sa vente seront d'ailleurs reversés à l'association The Art of Justice Fund, qui lutte contre l'incarcération de masse.  Ce jeudi 2 juillet, la maison Phillips organise une vente de quelques œuvres des plus grands artistes du XXe siècle. Parmi cette impressionnante collection se détache un dessin de Jean-Michel Basquiat réalisé un an avant sa mort et estimé à 10 millions de dollars. Une partie des bénéfices de sa vente seront d'ailleurs reversés à l'association The Art of Justice Fund, qui lutte contre l'incarcération de masse.