Advertising
Advertising
04 Octobre

Les jeunes artistes font vibrer Paris avec Artagon Live

 

Une semaine avant que la FIAC ne présente sa nouvelle édition, l'association Artagon inaugure son nouvel événement “Artagon Live, comprenant notamment une exposition au cœur de Montmartre ainsi qu'une série de rencontres, conférences et tables rondes jusqu'au 20 octobre. Inaugurée ce soir à la Villa Radet, cette exposition évolutive présentera les œuvres, installations in situ et performances de 50 artistes issus des quatre coins du continent européen. Tour d'horizon de la programmation de cet événement.

Par Matthieu Jacquet

Pierre Pauze, “Mizumoto” (2018). Vidéo, son, 20 min. Courtesy the artist

Nous sommes en 2014 : Keimis Henni et Anna Labouze, deux jeunes commissaires français, s’associent pour fonder l’association Artagon dans le but de soutenir la création artistique contemporaine émergente. Depuis, chaque année sont organisées en France des expositions dont la sélection répond toujours à la même préoccupation : présenter les œuvres de jeunes artistes européens et d’étudiants en écoles d’art. À la manière d’une plateforme, Artagon met ainsi en œuvre son projet à travers une série d’événements réunissant ces jeunes acteurs du monde de l’art, afin que pratiques et réseaux puissent se rencontrer.

 

À quelques jours du lancement de la FIAC 2019, l’association lance ce mois-ci l’événement Artagon Live : du 4 au 20 octobre, les travaux de 50 artistes seront présentés à la Villa Radet, une charmante maison du XVIIIe en plein cœur du quartier de Montmartre. Afin de pouvoir exposer la vaste sélection de ces artistes issus de tout le continent, la programmation sera évolutive : de nombreuses œuvres réalisées in situ se transformeront au fil de ces deux semaines, tandis que d’autres s’alterneront dans les espaces. Dès ce soir, le public pourra donc découvrir entre autre la performance de Julie Monot, activée par six personnages étranges, l’installation textile du duo belge Ani Bedrossian et Flavien Servaes, ou encore la vidéo Mizumoto de l’artiste français Pierre Pauze, odyssée rétro-futuriste articulée autour du pouvoir métaphysique de l’eau.

Julie Monot, “GET DRESSED/GREEN ROOM” (2019). Performance, durée variable. Courtesy the artist, Alpina Huus & Arsenic

Au-delà de l’exposition, Artagon Live sera aussi l’occasion de plusieurs rencontres, toujours destinées aux jeunes artistes ou amateurs d’art et axées autour des enjeux contemporains de la création. Les participants pourront notamment être informés par des spécialistes sur le statut juridique et professionnel d’artiste, sur le travail des galeries ou le lien avec les collectionneurs. Le samedi 19 octobre, l’association donnera également carte blanche au philosophe et critique d’art Emanuele Coccia pour une conférence, tandis que le lendemain, dans les murs du Grand Palais, une table ronde réunira différents acteurs du monde de l’art.

 

Artagon Live

Du 4 au 20 octobre

Soirée d’ouverture le vendredi 4 octobre, 18h -22h
Puis tous les jours sauf le lundi et le mardi, 16h-22h
Cité internationale des arts – Site de Montmartre, Paris 18e.

Ani Bedrossian & Flavien Servaes, “À traverser” (2016). Installation interactive : Laine-Prototype par Jarilux (BE) sur métier jacquard, 320 x 150 cm. Courtesy the artists

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising