Advertising
928

“Prouvé-Takis” à la Patinoire royale de Bruxelles, une exposition utopique

 

La Patinoire royale de Bruxelles organise, en collaboration avec François Laffanour et la Galerie Downtown (Paris), une exposition en hommage à Jean Prouvé, constructeur français de génie, et Takis, sculpteur grec et expérimentateur savant. Fascinant.

Par Clara Bianca

© Anne Greuzat

 

La patinoire Royale rend hommage à Takis, Takis rend hommage à Jean Prouvé… Bien que deux générations séparent les deux visionnaires, leur attachement à l’idée d’utopie, et de progrès, les rassemble à travers les âges.

 

De Jean Prouvé, la Patinoire royale présente un bâtiment exceptionnel et inédit. Ce pavillon à structure autoportante, conçu vers 1957, est intégralement réalisé en aluminium et panneaux de verre. La modernité de l’architecte (1901-1984) rime ici avec légèreté et transparence.

 

De Takis, on découvre une sélection d’œuvres majeures, des Musicales, des Télélumières, des Télépeintures… L’artiste grec (né en 1925), amoureux des champs magnétiques, manie à merveille l’acier, le verre et l’électricité dans ses pièces.

 

Avec les œuvres de Jean Prouvé et le travail de Takis, la Patinoire royale renoue avec l’idée d’une industrie porteuse d’espoir, d’une révolution de l’architecture et du design à la manière des Trente Glorieuses. Elle explore une architecture pour un futur plus respectueux de l’environnement, et met en relation le travail de deux grands hommes de la modernité. 

 

Prouvé-Takis, deux génies d’utopie,

jusqu’au 23 juillet,

à la Patinoire royale de Bruxelles,
15, rue Veydt, 
1060 Bruxelles

 

www.lapatinoireroyale.com

www.galeriedowntown.com

© Anne Greuzat

© Anne Greuzat

© Anne Greuzat

© Anne Greuzat

© Anne Greuzat

© Anne Greuzat

© Anne Greuzat

© Anne Greuzat

Comment l'artiste Laia Abril explore l’histoire du viol
1234

Comment l'artiste Laia Abril explore l’histoire du viol

Numéro art Après “On Abortion“, le premier chapitre de son œuvre sur l’histoire de la misogynie, l’artiste Laia Abril présente “On Rape“, un corpus de photographies et de témoignages poignants retraçant l'histoire du viol à la galerie Les Filles du Calvaire. À voir jusqu’au 22 février.  Après “On Abortion“, le premier chapitre de son œuvre sur l’histoire de la misogynie, l’artiste Laia Abril présente “On Rape“, un corpus de photographies et de témoignages poignants retraçant l'histoire du viol à la galerie Les Filles du Calvaire. À voir jusqu’au 22 février. 

Advertising
Perdez-vous dans les miroirs infinis de Yayoi Kusama à la Tate
396

Perdez-vous dans les miroirs infinis de Yayoi Kusama à la Tate

Numéro art Afin de célébrer ses vingt ans d'existence, la Tate Modern inaugurera la veille de son anniversaire une nouvelle exposition consacrée à l'artiste japonaise Yayoi Kusama, qui faisait la couverture du dernier Numéro art. Une occasion rare de découvrir deux de ses fameuses “Infinity Rooms”. Afin de célébrer ses vingt ans d'existence, la Tate Modern inaugurera la veille de son anniversaire une nouvelle exposition consacrée à l'artiste japonaise Yayoi Kusama, qui faisait la couverture du dernier Numéro art. Une occasion rare de découvrir deux de ses fameuses “Infinity Rooms”.

Rencontre avec Nick Relph, l’artiste exposé au Consortium
867

Rencontre avec Nick Relph, l’artiste exposé au Consortium

Art Entre vidéo, sculpture, gravure, collage et photographie, le travail de Nick Relph explore de nouvelles possibilités narratives à travers la production d’objets complexes faisant écho à un monde morcelé, hétérogène, dont le sens ne cesse de se dérober à nous. Entre vidéo, sculpture, gravure, collage et photographie, le travail de Nick Relph explore de nouvelles possibilités narratives à travers la production d’objets complexes faisant écho à un monde morcelé, hétérogène, dont le sens ne cesse de se dérober à nous.

Pourquoi la femme enceinte a-t-elle été exclue de l'art ?
899

Pourquoi la femme enceinte a-t-elle été exclue de l'art ?

Art Le Foundling Museum, ancien hôpital de charité réservé aux enfants à Londres, s'est lancé dans une entreprise inédite : retracer cinq siècles de représentation de la grossesse dans l'art à travers une exposition se clôturant le 26 avril 2020. Un sujet aigu qui met en lumière l'évolution des mentalités, du peintre de la Renaissance Hans Holbein à Beyoncé.  Le Foundling Museum, ancien hôpital de charité réservé aux enfants à Londres, s'est lancé dans une entreprise inédite : retracer cinq siècles de représentation de la grossesse dans l'art à travers une exposition se clôturant le 26 avril 2020. Un sujet aigu qui met en lumière l'évolution des mentalités, du peintre de la Renaissance Hans Holbein à Beyoncé. 

Passez une nuit gratuite avec Léonard de Vinci au Louvre
324

Passez une nuit gratuite avec Léonard de Vinci au Louvre

Art À l’occasion des derniers jours de sa grande exposition consacrée à Léonard de Vinci, le musée du Louvre ouvre gratuitement ses portes les nuits des 21 au 24 février prochains. À l’occasion des derniers jours de sa grande exposition consacrée à Léonard de Vinci, le musée du Louvre ouvre gratuitement ses portes les nuits des 21 au 24 février prochains.



Advertising