Advertising
Advertising
30 Mars

Visitez Pompéi, le Met et la Grotte Chauvet dans la même journée

 

Alors que la plupart des musées sont fermés, il est temps de (re)découvrir les plus grands musées du monde ou de se perdre dans des expositions méconnues du Grand Est. Focus sur sept expositions qui nous feront oublier le temps.

Par Camille Moulin

Le Temple de Dendur, au Metropolitan Museum de New York

Obligés de fermer leurs portes pour une durée indéterminée, les musées continuent de vivre dans nos esprits mais aussi et surtout sur Internet : nombreux sont ceux qui accueillent volontiers les visiteurs virtuels à découvrir leurs pépites délaissées. De New York à Épinal, en passant par Paris, voici sept lieux à découvrir tout en restant plongé dans ses édredons duveteux.

1. La grotte Chauvet et ses dessins paléolithiques monumentaux

 

Découverte il y a seulement 25 ans le 18 décembre 1994, la Grotte Chauvet est l’une des principales grottes ornées paléolithiques de France. Elle aurait été le lieu de vie des Aurignaciens, vers 36 000 A.P. puis des Gravettiens, vers 25 000 A.P. Par leur ancienneté et leur qualité, les centaines de dessins et gravures d'animaux forment un patrimoine exceptionnel. Réalisées au fusain, certaines de ces esquisses sont ombrées, ce qui confère aux mammifères profondeur et dimension. Afin de ne pas reproduire le scénario de la Grotte de Lascaux et éviter ainsi la dégradation de ses oeuvres, la grotte n’a jamais été ouverte au public malgré son importance historique. Sur son site à travers un parcours guidé mais également sur le portail de Google Arts & Culture, la grotte Chauvet ouvre désormais ses portes blindées aux visiteurs virtuels qui pourront alors y découvrir ses peintures extraordinaires.

Chambre natale de Gustave Flaubert © Bruno Maurey

2. La maison natale de Gustave Flaubert : le décor dévoilé d’une enfance prodigieuse

 

Le 12 décembre 1821 dans le pavillon du chirurgien en chef de l’Hôtel-Dieu de Rouen naît Gustave Flaubert. C’est dans cette même maison chaleureuse que grandît le futur écrivain, dans une chambre “basse et pavée de pavés rouges”. À travers le portail du site universitaire dédié à l’auteur français, chacun peut s’ériger le droit de pénétrer au coeur de cette maison bourgeoise du XIXe siècle. En cliquant sur chaque pièce du plan, se déroulent explications et photos qui forgent une visite étayée.

3. Giverny : dans le salon-atelier de Claude Monet

 

Pendant plus de quarante ans, jusqu’à la mort du peintre en 1926, le village de Giverny accueille le havre de paix de Claude Monet, dont il façonne délicatement le jardin exceptionnel. La visite virtuelle de sa maison nous fait découvrir le salon-atelier où Monet a peint ses fameuses Nymphéas ou bien la salle à manger jaune, abritant une grande collection d’estampes japonaises. Une occasion unique d’apercevoir à distance l’intimité d’un des plus grands peintres impressionnistes.

La statue Livie en réalité augmentée

4. Pompéi : vivez au coeur de la cité antique

 

Si la monumentale exposition Pompéi devait normalement ouvrir ses portes le 25 mars au Grand Palais, le musée nous en offre un avant-goût en ligne. Afin de découvrir cette ville antique, disparue sous les cendres du Vésuve en 79, sont proposées de nombreuses expériences immersives et didactiques. À travers podcasts et vidéos, le musée redouble d’ingéniosité pour donner envie de découvrir son contenu, même aux plus récalcitrants. Armé de son smartphone, l’internaute est par exemple invité à scanner un QR code : apparaît alors sur son écran Livie, une statue restaurée en réalité augmentée à découvrir, bientôt, pour de vrai au musée et, pour un temps, dans son salon.

The Met 360° Project : Le Cloître

5. Met 360° : l’intérieur du Met tout autour de soi

 

Le célèbre Metropolitan Museum n’est plus seulement à New York mais se déplace tout autour de vous, à travers six vidéos immersives. En ces six chapitres, le visiteur virtuel découvre à 360° l’intérieur du célèbre musée américain : le Grand Hall, l’aile du Met Breuer, le Temple de Dendur, la Charles Engelhard Court, les galeries d’armureries et le cloître du Met.

6. Épinal : les théâtres découpés dans du papier

 

Connue pour son imagerie, la ville d’Épinal compte dans son enceinte un musée de l’Image. Sur son portail, le musée propose l’exposition Décors, Théâtres de Papier, Le Théâtre du Peuple à Bussang, qui avait été présentée en 2006. Dédiée aux décors de théâtre de papier de la seconde partie du XIXe siècle, cette exposition retrace une pratique disparue, entre oeuvre d’art et jouet pour enfant, qui consistait à recréer ou inventer des scènes miniatures décorées pour une mise en scène grandiose.

7. Se perdre dans les miroirs infinis de Yayoi Kusama 

 

Réalisée en 1965 dans la galerie Castellane à New York, Infinity Mirrored Room est l’une des oeuvres les plus spectaculaires de l’artiste japonaise Yayoi Kusama. Depuis sa création, cette célèbre pièce pavée de miroirs s’est vue déclinée par sa créatrice en plusieurs versions. Présentée par le musée de Los Angeles The Broad, la version sombre éclairée de milliers de lumières multicolores Souls of Millions of Light Years Away est désormais accessible en ligne grâce à une vidéo mise en musique sur le compte Instagram du musée.  

Advertising
Advertising
Advertising

NuméroNews