224


Commandez-le
Numéro
18

La méga-galerie Hauser & Wirth ouvrira en juillet un espace exceptionnel sur l'île de Minorque

Art

Depuis sa création en 1992, la méga-galerie suisse Hauser & Wirth ne cesse de s'étendre en ouvrant des espaces aux quatre coins du monde, de New York à Hong Kong en passant par Gstaad et Somerset. C'est désormais sur l'île de Minorque qu'elle ouvrira le 17 juillet prochain son nouvel espace dans les locaux d'un ancien hôpital naval, réhabilité pour l'occasion par l'architecte star Luis Laplace.

Hauser & Wirth Menorca on Isla del Rey. Courtesy Hauser & Wirth. Photo: Be Creative, Menorca

1/5

New York, Hong Kong, Londres, St. Moritz, Zurich, Somerset, Gstaad, et maintenant Minorque… L’empire Hauser & Wirth ne cesse de s’étendre. Près de trente ans après sa création en 1992, la méga-galerie suisse fondée par le couple Iwan et Manuela Wirth vient d’annoncer la date officielle d’inauguration de son nouvel espace dans les Baléares : le 17 juillet prochain. Situé au sommet de l’île du Roi (Illa del Rei), une toute petite île appartenant à Minorque au large du port Mahon, l’espace s’étend sur sa presque totalité, créant un havre de paix coupé du monde et entièrement consacré à l’art conservant les fondations historiques du terrain. Du XVIIIe au XXe siècle, l’île accueillait en effet un hôpital naval ainsi que plusieurs dépendances pour son personnel, mais des recherches archéologiques ont également permis d’y découvrir les ruines d’une basilique chrétienne datée des années 500. Un riche patrimoine architectural dont la galerie suisse a souhaité se saisir il y a cinq ans tout en assurant sa préservation, d’abord en soutenant la Fundación Hospital de la Isla del Rey, organisation dédiée à la restauration des monuments historiques de l’île et à la création d’un musée pour perpétuer son histoire, puis en confiant la réhabilitation de l’hôpital Langara et ses dépendances au célèbre designer argentin et français d’adoption Luis Laplace, avec l'ambition d'en faire sa nouvelle antenne espagnole.

 

 

Pendant deux ans, l’architecte et son équipe ont donc restauré les murs aux briques oranges et les toits à tuiles rouges qui caractérisent ces bâtiments insulaires. Étendue dans toute sa longueur sur un seul étage, l'aile principale de l'hôpital se voit désormais compartimentée en huit salles d’exposition, mais également une boutique et un restaurant pour une surface totale de 1500 m2. Co-fondatrice et co-directrice de la galerie, récemment interviewée par Numéro art, Manuela Wirth voit dans l’île du Roi “un lieu extraordinaire par sa nature sauvage, ses belles lumières et sa mer, et son histoire fascinante.” Aussi, de plus en plus attentive au respect de l’environnement et des ressources naturelles locales, Hauser & Wirth va plus loin en soutenant également le fonds de préservation de Minorque, qui veille notamment à la récolte de l’eau de pluie et l’exploitation d’énergies naturelles pour isoler les édifices.

 

 

Fin avril dernier, la galerie dévoilait d’ailleurs en plein confinement un premier aperçu de ce nouvel espace à travers une visite interactive et virtuelle permise par une modélisation 3D de l’ancien hôpital. En vidéo, on y découvrait dans et hors des salles les œuvres de quatorze artistes de la galerie, de Bruce Nauman à Jenny Holzer en passant par Roni Horn et Louise Bourgeois, dont l’une des Araignée sera installée avec d’autres sculptures autour du bâtiment pour composer un parcours extérieur permanent d'ambition muséale. Ce dernier sera donc à découvrir dès le 17 juillet, lorsque Hauser & Wirth Minorque ouvrira ses portes, physiques cette fois-ci, en exposant un artiste non moins renommé : le peintre américain Mark Bradford, qui présentera pour l’occasion une série de pièces inédites.

 

 

Hauser & Wirth Menorca, inauguration le 17 juillet prochain avec une exposition personnelle de Mark Bradford.