Figures majeures de l’art contemporain aux États-Unis de la fin du XXe siècle, Keith Haring et Jean-Michel Basquiat ont vu leur destin se croiser plus d’une fois. Tous deux basés à New York dans les années 80, ces artistes ont articulé leurs oeuvres autour de diverses thématiques politiques liées à leur propre identité – l’un était noir, l’autre homosexuel, occassionnant pour chacun d'entre eux des formes spécifiques de discrimination. Aussi, leur art se vit traversé par des thèmes tels que la critique du capitalisme, l’apartheid, le sida ou encore l’urgence climatique. En outre, tous deux meurent prématurément : Jean-Michel Basquiat disparaît en 1988 aux suites d’une overdose, tandis que Keith Haring s'éteint des suites du sida deux ans plus tard, à 31 ans. À la fois amis, collaborateurs et rivaux, les artistes n’avaient, jusqu’à récemment, jamais étaient réunis dans une exposition, malgré les nombreux rapprochements pouvant être opérés entre leurs travaux respectifs. 

 

Inaugurée en décembre dernier, l'ambitieuse exposition Keith Haring I Jean-Michel Basquiat : Crossing Lines par la National Gallery of Victoria de Melbourne, en Australie, a souhaité rendre hommage aux deux artistes américains à travers des portraits croisés. En étudiant leurs styles incomparables, le musée ouvre une réflexion plus large, notamment sur les cercles artistiques communs dans lesquels évoluaient Keith Haring et Jean-Michel Basquiat, où l’on retrouve Andy Warhol mais aussi Madonna et Grace Jones. L’exposition compte environ 200 oeuvres de Keith Haring et de son ami Jean-Michel Basquiat, dont des installations vidéos, des sculptures, ainsi qu’un couloir de Polaroids capturés par la photographe et styliste française Maripol. 

 

Suite aux mesures de confinement prises dans le monde entier, la National Gallery of Victoria a été amenée, comme de nombreux musées, à fermer ses portes. Heureusement, l’exposition, qui devait prendre fin le 13 avril prochain, a trouvé une nouvelle terre d’accueil sur Internet. De fait, il est désormais possible de découvrir Keith Haring I Jean-Michel Basquiat : Crossing Lines en ligne et gratuitement à travers une visite interactive en 3D. 

 

Keith Haring I Jean-Michel Basquiat : Crossing Lines, disponible sur le site de la National Gallery of Victoria.