14


Commandez-le
Numéro
08 Kate Moss, Lucian Freud, Moss & Freud, Ellie Bamber, Biopic, Naked Portrait

Le jour où Lucian Freud a peint Kate Moss nue et enceinte

Art

Dans les années 2000, le top model Kate Moss a posé pour le peintre Lucian Freud, petit-fils de Sigmund Freud, pour un célèbre portrait d’elle nue : Naked Portrait. Alors que leur relation fusionnelle fera bientôt l’objet d’un film, Moss & Freud, retour sur l’histoire folle derrière ce tableau. 

Kate Moss et Ellie Bamber @ Compte Instagram d'Ellie Bamber Kate Moss et Ellie Bamber @ Compte Instagram d'Ellie Bamber
Kate Moss et Ellie Bamber @ Compte Instagram d'Ellie Bamber

La relation fusionnelle entre Kate Moss et Lucian Freud au cœur d'un nouveau biopic

 

Pas une semaine ne passe sans qu’un nouveau biopic ne soit annoncé. Alors que des films sur Amy Winehouse et Michael Jackson ont été lancés, c’est au tour de Kate Moss d’avoir droit à son long-métrage. La top model est au cœur d’un biopic du réalisateur britannique oscarisé James Lucas centré sur relation avec le peintre britannique d'origine allemande Lucian Freud, qui avait réalisé un portrait d’elle, enceinte. Intitulé Moss & Freud, le film se déroulera à Londres au début des années 2000, au moment où Kate Moss menait un train de vie très rock’n’roll. Dans le rôle de l’icône de la mode, on retrouvera Ellie Bamber (Nocturnal Animals, Willow, Le Serpent) - choisie par Kate Moss elle-même - tandis que l’acteur britannique Derek Jacobi (Moi Claude empereur) incarnera Lucian Freud. Kate Moss est partie prenante de Moss & Freud puisqu’elle produira le projet avec le soutien des archives de Lucian Freud. Dans un communiqué, celle qu’on surnomme "la brindille" explique : "qu'il s’agit d’une histoire tellement personnelle, il était essentiel que je sois impliquée avec James (Lucas) dans tous les aspects du développement du projet. Je suis ravie du récent casting et du début prochain du tournage. J’ai hâte de le voir."

 

Une actualité qui rejoint celle déjà bien chargée de l’artiste britannique Lucian Freud, disparu en 2011, auquel la National Gallery de Londres a consacré une exposition jusqu’en janvier dernier et dont la cote ne cesse de grimper aux enchères. Si son Naked Portrait (2002) de Kate Moss s’est vendu, au début des années 2000, à presque 5 millions de dollars, ce montant représente aujourd'hui à peine le prix d'estimation de ses peintures qui passeront sous le marteau de Christie’s le 28 février prochain. 

Kate Moss à Londres, à la fête Diet Coke chez Annabel’s, à Londres (Angleterre). Photo by Ricky Vigil M/GC Images via Getty Images.
Kate Moss à Londres, à la fête Diet Coke chez Annabel’s, à Londres (Angleterre). Photo by Ricky Vigil M/GC Images via Getty Images.
Kate Moss à Londres, à la fête Diet Coke chez Annabel’s, à Londres (Angleterre). Photo by Ricky Vigil M/GC Images via Getty Images.

Une amitié improbable entre une star de la mode et une figure de la peinture

 

En 2002, Kate Moss est au sommet de sa carrière et se hisse parmi les supermodels les plus influents, après avoir participé à la naissance de ce phénomène. Dans une interview pour le magazine Dazed & Confused, elle révèle pourtant qu’un objectif de sa liste n’a toujours pas été coché : être peinte par Lucian Freud. Faute de disponibilité dans son emploi du temps - l’artiste de 82 ans demandant à ses sujets de poser devant son chevalet pendant des mois – Kate Moss n'avait pas pu devenir sa muse. Mais la publication de cet entretien incite la fille de l’artiste, Bella Freud, amie proche de la mannequin, à arranger une entrevue entre elle et Lucian Freud, qui mènera à l’idée du portrait.

 

Bien que tous deux britanniques, Lucian Freud, artiste à la patte crue et réaliste, et Kate Moss semblent appartenir à deux époques et deux mondes différents. Du début des années 2000 au décès de l’artiste en 2011, ils ont pourtant entretenu une amitié aussi surprenante que fusionnelle. Si le peintre né en 1922 se consacre dès les années 40 à l’art du portrait en représentant les visages de son entourage proche, Lucian Freud a également peint les personnes les plus célèbres de notre histoire contemporaine. Dans une palette sombre et charnelle et une veine qui tire le réalisme à son paroxysme, son pinceau s’est attardé sur les traits de grandes figures britanniques plus que sur des superstars, de son ami et artiste Francis Bacon en 1952 à la reine Elizabeth II à l’occasion de son jubilé d’or en 2001 (qui fait scandale parce qu'elle y apparaît vieillie) en passant par David Hockney, un an plus tard. Pour autant, il refuse par exemple de peindre Lady Diana, dont l’image glamour était trop forte pour la nudité crue qu’il esquisse dans ses peintures, ainsi que le pape.

Lucian Freud, "Naked Portrait", 2002 © Capture d'écran du compte Instagram @lucianfreudart Lucian Freud, "Naked Portrait", 2002 © Capture d'écran du compte Instagram @lucianfreudart
Lucian Freud, "Naked Portrait", 2002 © Capture d'écran du compte Instagram @lucianfreudart

Une peinture surprenante qui érige Kate Moss en icône de l'art contemporain

 

Pourtant, un an après avoir invité la reine d’Angleterre dans son atelier, Lucian Freud y accueille donc la top model Kate Moss, alors âgée de 28 ans, dont le visage et le corps sont à la une de tous les magazines du monde. Le duo se rencontre plusieurs fois par semaine pendant près de neuf mois avant d’accoucher d’un portrait qui a marqué les esprits et qui semble, pourtant, être tombé dans l’oubli. Si le biopic Moss & Freud promet de réactualiser ce choc des cultures entre une icône sulfureuse de la mode et un artiste incontournable de la scène mondiale, il ravive également le souvenir d’une amitié inédite. Car la top a déjà posé et posera à nouveau avec nombreux artistes reconnus : pour Gary Hume en 1996, Tracey Emin en 2000, Banksy en 2005, Takashi Murakami et Marc Quinn en 2008… Sur toutes ces œuvres, sa beauté n’est nullement entachée, à la différence de son Naked Portrait de Freud bien plus réaliste et cru, dont la représentation est possible grâce à leur relation complice. 
 

Lascive, Kate Moss y apparaît étendue nue sur un lit, les jambes à moitié écartées, un bras nonchalant posé sur un oreiller blanc, la tête penchée. Son corps, presque méconnaissable – la mannequin est alors enceinte de sa fille Lila Moss –, est distendu par l’alternance de touches beiges claires et foncées, tandis que son visage, dégagé par ses cheveux retenus en arrière, est bien plus cerné et ridé que les photos d'elle imprimées sur papier glacé. Seul un détail ne laisse aucun doute quant à l’identité du sujet : son grain de beauté sur le sein droit, signe distinctif de la supermodel. Contrairement aux nombreux photoshoots sexy et sexualisant de la jeune Kate Moss, son corps apparaît ici presque lourd, massivement posé sur le matelas et dénué de toute sensualité, malgré la nudité frontale de sa position.

 

Vendu à plusieurs millions de dollars en 2003 par Christie's à un acheteur anonyme, le portrait de Kate Moss scellera les débuts d’une amitié fusionnelle. Celle-ci restera d'ailleurs marquée à l’encre sur la peau du bas du dos de la mannequin par un tatouage de deux hirondelles dessinées par Lucian Freud lui-même. Une anecdote dont cette dernière s’amuse depuis la disparition de l'artiste, suggérant dans de nombreuses interviews de se faire une greffe de peau pour pouvoir le vendre, si jamais elle venait à manquer d’argent…

 

Le biopic Moss & Freud n'a pas encore de date de sortie.