Ainsi, Acute Art a permis à KAWS d’intégrer son personnage dans 12 lieux spectaculaires balayant six continents, flottant tantôt au milieu de Times Square à New York, tantôt au-dessus du musée du Louvre à Paris, ou encore au cœur du parc national de Serengeti, en Tanzanie. L’utilisateur de l’application Acute Art est ainsi invité lui-même à parcourir ces différents lieux à travers une carte interactive. Ces sculptures en réalité augmentée ont quant à elles ont été rendues disponibles à l’achat pour la somme de 10 000 dollars chacune, en 25 exemplaires aujourd’hui tous écoulés – une première pour l’artiste qui signe ici officiellement la dématérialisation de son art.

 

Bien que ce projet ait été imaginé bien avant la pandémie de Covid-19, son impact est encore plus percutant à l’heure où de nombreux événements et expositions se voient annulés, telle la foire Art Basel Hong Kong qui devait ouvrir ses portes demain. Au vu de cette actualité, Acute Art a donc réagi et propose également d’inviter gratuitement Companion chez soi pendant 24 heures : jusqu’au 15 avril, il est possible en téléchargeant l’application de faire apparaître, où que l’on soit, une version de 45 centimètres du personnage. Tel un Tamagotchi ou un animal de compagnie virtuel, celui-ci s’immisce dans notre environnement quotidien à travers l’écran de nos smartphones, permettant de prendre photographies et vidéos en sa présence. Une manière ludique de de combattre la solitude qui saura, sans nul doute, faire des émules. 

 

Pour faire l'expérience du projet de KAWS : EXANDED HOLIDAYS, téléchargez l'application Acute Art ici.