656

Vidéo : la chasse aux nuages du collectif (LA)HORDE

Le collectif français de réalisateurs (LA)HORDE signe le court-métrage “Cloud Chasers”, 7ème volet de l'initiative de la fondation entreprise des Galeries Lafayette, “Mutant Stage”.

Des travaux initiés dans le bâtiment de Lafayette Anticipation, la fondation des Galeries Lafayette destinée à soutenir la création contemporaine, est née l'idée d'un projet artistique qui permettrait de faire vivre l'espace avant même sa réouverture. Baptisée Mutant Stage, l'initiative célèbre toutes les mutations artistiques à travers des courts-métrages conceptuels de deux minutes trente à quatre minutes dans lesquels se mêlent danse, architecture et cinéma, pour faire de chacune des vidéos une création originale et singulière.

 

Pour ce septième volet, c’est le collectif (LA) HORDE composé de trois talentueux réalisateurs français, Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel, qui s’y attèle à son tour. Depuis sa formation en 2011, le travail du groupe est dirigé vers la création vidéo, la performance et l'installation chorégraphique. Ils proposent aujourd’hui Cloud Chasers, réalisation poétique dans laquelle des sculptures de fumée évoluent avec la danse sur la musique électronique de OK Lou.

Par Marion Ottaviani

8 octobre 1986 : le jour où Jeff Koons s’imposa à New York
876

8 octobre 1986 : le jour où Jeff Koons s’imposa à New York

Art Le mercredi 8 octobre 1986, à New York, commençait enfin l’exposition pour laquelle toutes les grandes galeries de Soho s’étaient battues… Le mercredi 8 octobre 1986, à New York, commençait enfin l’exposition pour laquelle toutes les grandes galeries de Soho s’étaient battues…

Espiègle, timide, frondeuse… comment la galeriste Chantal Crousel a conquis Paris
878

Espiègle, timide, frondeuse… comment la galeriste Chantal Crousel a conquis Paris

Art Cette galeriste qu’on dit timide marque depuis 1980 de son empreinte la scène parisienne. Exigeante et intello… sans doute. Frondeuse et espiègle, aussi. Et si l’art n’était qu’un jeu, de formes, de langues et d’amitiés ? Rencontre aux côtés de son fils et associé, Niklas Svennung. Cette galeriste qu’on dit timide marque depuis 1980 de son empreinte la scène parisienne. Exigeante et intello… sans doute. Frondeuse et espiègle, aussi. Et si l’art n’était qu’un jeu, de formes, de langues et d’amitiés ? Rencontre aux côtés de son fils et associé, Niklas Svennung.

La maison Ruinart donne carte blanche à l’artiste Vik Muniz
700

La maison Ruinart donne carte blanche à l’artiste Vik Muniz

Art & Design Fidèle à son attachement aux arts et à la création, la maison de champagne Ruinart dévoile cette année une collaboration avec l’artiste contemporain Vik Muniz. À cette occasion, le Brésilien a conçu une œuvre qui s’inspire de la nature et du patrimoine des illustres établissements rémois.    Fidèle à son attachement aux arts et à la création, la maison de champagne Ruinart dévoile cette année une collaboration avec l’artiste contemporain Vik Muniz. À cette occasion, le Brésilien a conçu une œuvre qui s’inspire de la nature et du patrimoine des illustres établissements rémois.   

Bonny Poon, la galerie-appartement du XIIIe arrondissement
874

Bonny Poon, la galerie-appartement du XIIIe arrondissement

Art Installée dans les hauteurs d’une tour des années 70, place d’Italie, la galerie Bonny Poon incarne, avec une petite poignée d’espaces parisiens, un certain esprit du temps, un renouveau francilien qui n’aurait rien de nouveau dans la plupart des grandes capitales mais qui, dans une ville bourgeoise et conservatrice, tient du tour de force. Installée dans les hauteurs d’une tour des années 70, place d’Italie, la galerie Bonny Poon incarne, avec une petite poignée d’espaces parisiens, un certain esprit du temps, un renouveau francilien qui n’aurait rien de nouveau dans la plupart des grandes capitales mais qui, dans une ville bourgeoise et conservatrice, tient du tour de force.

Rencontre avec Loucia Carlier, l’artiste qui mêle science-fiction et références médiévales
874

Rencontre avec Loucia Carlier, l’artiste qui mêle science-fiction et références médiévales

Art L’oscillation entre passé et futur est permanente dans le travail de Loucia Carlier, ancienne étudiante des Arts-Déco et de L’École cantonale d’art de Lausanne [ÉCAL]. Les matières qu’elle utilise pour ses sculptures sont marquées par la technique de l’empreinte, procédé quasi préhistorique qui est la plus vieille manière au monde de fabriquer des images. Rencontre L’oscillation entre passé et futur est permanente dans le travail de Loucia Carlier, ancienne étudiante des Arts-Déco et de L’École cantonale d’art de Lausanne [ÉCAL]. Les matières qu’elle utilise pour ses sculptures sont marquées par la technique de l’empreinte, procédé quasi préhistorique qui est la plus vieille manière au monde de fabriquer des images. Rencontre

Radicalisme black et iPhone brisés, qui est American Artist ?
874

Radicalisme black et iPhone brisés, qui est American Artist ?

Art Nouvelles technologies, monde virtuel, identité, culture pop, refus de considérer l’être humain comme un produit... American Artist défend un art qui nous projette dans le futur. Nouvelles technologies, monde virtuel, identité, culture pop, refus de considérer l’être humain comme un produit... American Artist défend un art qui nous projette dans le futur.