231


Commandez-le
Numéro
23 Une lettre exceptionnelle illustrée par Édouard Manet bat des records d'enchères chez Sotheby's

Une lettre exceptionnelle illustrée par Édouard Manet bat des records d'enchères chez Sotheby's

Art

C'est une vente particulièrement exceptionnelle qui s'est clôturée ce mercredi 22 juin chez Sotheby's Paris. Cumulant un total de 2,6 millions d'euros, plus de 250 objets ont trouvé acheteurs, des dessins de Victor Hugo aux gravures d'Albrecht Dürer. Mais c'est la lettre illustrée du peintre impressionniste Édouard Manet adressée à son modèle favori, Mme Jules Guillemet, qui a suscité la plus belle bataille d'enchères. La correspondance inédite a été adjugée 201 600 €, devenant le lot phare de la vente.

  • Edouard Manet Lettre autographe illustrée et inédite à Mme Jules Guillemet, [1880] 201.600€, Credit : Sotheby’s / ArtDigital Studio

    Edouard Manet Lettre autographe illustrée et inédite à Mme Jules Guillemet, [1880] 201.600€, Credit : Sotheby’s / ArtDigital Studio Edouard Manet Lettre autographe illustrée et inédite à Mme Jules Guillemet, [1880] 201.600€, Credit : Sotheby’s / ArtDigital Studio
  • Une lettre exceptionnelle illustrée par Édouard Manet bat des records d'enchères chez Sotheby's Une lettre exceptionnelle illustrée par Édouard Manet bat des records d'enchères chez Sotheby's
  • Une lettre exceptionnelle illustrée par Édouard Manet bat des records d'enchères chez Sotheby's Une lettre exceptionnelle illustrée par Édouard Manet bat des records d'enchères chez Sotheby's

1/3

Ce n'est pourtant pas pour sa prose que le peintre impressionniste Édouard Manet est le plus connu, mais pour ses chefs- d'œuvre picturaux exposés dans les plus grands musées du monde, du Déjeuner sur l'herbe (1863) visible au musée d'Orsay à l'Olympia (1863), en passant par le portrait de la courtisane Nana – héroïne éponyme du célèbre chef-d'œuvre de l'écrivain Emile Zola – peint en 1877 et exposé à Hambourg. Mais aujourd'hui, c'est pour sa correspondance que l'artiste français fait l'actualité, avec l'adjudication, ce mercredi 22 juin, d'une lettre exceptionnelle écrite de sa main lors d'une vente aux enchères organisée par la maison Sotheby's Paris, consacrée à des trésors manuscrits signés aussi bien par Albrecht Dürer que Victor Hugo.
 

En 1880, Édouard Manet rédige une lettre à son modèle favori, Mme Jules Guillemet, que l'on aperçoit sur de nombreux portraits ou peintures de groupe de l'artiste. Loin d'en faire une simple missive, Édouard Manet, en bon peintre qu'il est, orne sa correspondance de croquis à l'aquarelle, voulant sans doute illustrer son propos. Au milieu de la calligraphie traditionnelle du 19e siècle, qui permet difficilement aujourd'hui de lire les propos de l'artiste, on reconnaît toutefois des brioches colorées, des papillons, des guêpes ou encore des gourmandes grenouilles. Fait rare, cette lettre est l'une des seules connues par la maison de vente aux enchères à avoir été rédigée au pinceau, touche exceptionnelle qui la rend encore plus graphique et élégante.

 

Si la réponse de Mme Jules Guillemet à cette sublime missive illustrée n'est pas connue, la lettre a trouvé un nouveau propriétaire, lors de la vente aux enchères Sotheby's, intitulée “Un cabinet de curiosités bibliophiliques : de Dürer à Alechinsky”. Adjugée pour la coquette somme de 201 600 euros, dépassant ainsi de plus de 100 000 euros sa plus haute estimation initiale, la lettre inédite est devenu le lot le plus cher de cette vente, qui a cumulé au total 2,6 millions d'euros. Présentée aux côtés d'un dessin de l'auteur Victor Hugo, une de ces fameuses "cartes de visite" réalisée pendant ses années d'exil, la lettre d'Édouard Manet et l'œuvre de l'écrivain traduisent en beauté les liens qui unissaient peinture et littérature au 19e siècle.