Et si le streetart était devenu le lieu privilégié du mécénat ? De Banksy à JR, en passant par Shepard Fairy ou Space Invader, les artistes de la rue se font désormais prier pour recouvrir les murs des maisons chics et bâtiments iconiques. Ici, c’est auprès de Luckylefthand, artiste français originaire d’Hossegor, que la maison Louis Vuitton a passé commande. Le peintre a recouvert la façade de son siège social d'immenses panneaux lumineux dans le 1er arrondissement de Paris.

 

“Je voulais offrir, avec cette œuvre murale, une balade colorée aux parisiens. […] J’espère avoir réussi à diffuser une énergie positive dont nous avons tous besoin en ce moment” a déclaré Luckylefthand à propos de son travail. Positive, sa fresque l’est en effet. Dans des teintes éclatantes et saturées, les formes phares du peintre s’invitent sur les 14 panneaux qui recouvrent le bâtiment. Les motifs de la main, de l’œil et des plantes semblent inviter le passant à la méditation. Grand tableau luxuriant aux allures primitives, les arbres appellent à la rêverie, en écho à l’art du voyage si cher à la maison française.

 

Fidèle à son héritage, Louis Vuitton place d’ailleurs l’art au cœur de ses collections et de ses maisons disséminées dans le monde. Ses bagages, sacs et accessoires reflètent cette collaboration étroite avec les artistes, qui, à l’instar de Daniel Buren en 2013, ou de l’architecte Frank Gehry en mars 2020, réinventent sans cesse l’esprit du plus célèbre maroquinier. Avec cette nouvelle fresque “Neufs couleurs, neuf yeux et neufs cœurs”, Louis Vuitton réaffirme une fois de plus son affection pour la création artistique.